L’Association “Maliens Tout Court” offre 20 tonnes de riz et 60 tentes aux déplacés du centre

0

Alors que la saison des pluies s’annonce difficile, des milliers des maliens déplacés du centre à cause de l’insécurité, sont dans le besoin. L’association “Maliens Tout Court” a assisté ce week-end quelques 500 déplacés du centre, installés à la périphérie de Bamako, en offrant 20 tonnes de riz et 60 tentes.

L’association citoyenne “Maliens Tout Court” a offert 60 tentes et 20 tonnes de riz ainsi qu’un important lot d’habits à quelques 500 déplacés du centre qui sont installés depuis le week-end dernier à Zantigula, à la périphérie de Bamako. Cette aide d’urgence permettra de mettre à l’abris du vent et des pluies des dizaines d’enfants, de femmes et de personnes âgées.

Depuis le début de l’année, des milliers de personnes ont quitté leurs villages pour se rendre dans les grandes villes comme Mopti, Ségou et Bamako et plus de 300 autres ont été tuées dans des attaques d’hommes armés dans le centre du Mali durant la même période. « Nous sommes arrivés sur ce site à Zantiguila avec presque rien sous les bras, mais grâce à l’association “Maliens Tout Court”, nous avons eu des tentes pour dormir et du riz à préparer », dit Marzough Dia, porte-parole de déplacés. Qui ajoute : « Nous sommes un village tout entier, dogons et peuls du cercle de Bandiagara. Nous avons décidé de quitter ensemble notre village pour fuir l’insécurité car pour nous, il n’y a pas de différence entre dogons et peuls, nous sommes tous victimes de cette insécurité ». Cependant, les déplacés manquent de toilettes et une Zawiya (lieu d’apprentissage du Coran) pour les enfants. Le président de l’association “Maliens Tout Court”, Ibrahim Diawara qui a partagé un repas avec les déplacés sur leur site d’accueil a donné l’ordre pour la construction de toilettes et une Zawiya le plutôt possible afin de créer les minimums conditions de vie aux déplacés. « Nous avons sur ce site de Zantiguila des déplacés dogons et peuls qui vivent en harmonie, cela nous réconforte car nous assistons tous les maliens dans le besoin. Nous avons amené pour ces déplacés 60 tentes et 20 tonnes de riz comme première aide d’urgence. Je rappelle que c’est à cause de l’insécurité que ces déplacés sont là aujourd’hui, sinon ils ont tous dans leur village », explique Ahmed Touré, représentant de Maliens Tout Court.

Il est à rappeler que l’association “Maliens tout court” est une association apolitique, à but non lucratif, neutre et impartiale, dont l’objectif s’inscrit dans une démarche naturelle de mobilisation et de sensibilisation des maliens vers la paix et la cohésion sociale. L’association est composée d’hommes et des femmes venant de tous les horizons du pays.

Alors que la saison des pluies s’annonce difficile, des milliers des maliens déplacés du centre à cause de l’insécurité, sont dans le besoin. L’association “Maliens Tout Court” a assisté ce week-end quelques 500 déplacés du centre, installés à la périphérie de Bamako, en offrant 20 tonnes de riz et 60 tentes.

L’association citoyenne “Maliens Tout Court” a offert 60 tentes et 20 tonnes de riz ainsi qu’un important lot d’habits à quelques 500 déplacés du centre qui sont installés depuis le week-end dernier à Zantigula, à la périphérie de Bamako. Cette aide d’urgence permettra de mettre à l’abris du vent et des pluies des dizaines d’enfants, de femmes et de personnes âgées.

Depuis le début de l’année, des milliers de personnes ont quitté leurs villages pour se rendre dans les grandes villes comme Mopti, Ségou et Bamako et plus de 300 autres ont été tuées dans des attaques d’hommes armés dans le centre du Mali durant la même période. « Nous sommes arrivés sur ce site à Zantiguila avec presque rien sous les bras, mais grâce à l’association “Maliens Tout Court”, nous avons eu des tentes pour dormir et du riz à préparer », dit Marzough Dia, porte-parole de déplacés. Qui ajoute : « Nous sommes un village tout entier, dogons et peuls du cercle de Bandiagara. Nous avons décidé de quitter ensemble notre village pour fuir l’insécurité car pour nous, il n’y a pas de différence entre dogons et peuls, nous sommes tous victimes de cette insécurité ». Cependant, les déplacés manquent de toilettes et une Zawiya (lieu d’apprentissage du Coran) pour les enfants. Le président de l’association “Maliens Tout Court”, Ibrahim Diawara qui a partagé un repas avec les déplacés sur leur site d’accueil a donné l’ordre pour la construction de toilettes et une Zawiya le plutôt possible afin de créer les minimums conditions de vie aux déplacés. « Nous avons sur ce site de Zantiguila des déplacés dogons et peuls qui vivent en harmonie, cela nous réconforte car nous assistons tous les maliens dans le besoin. Nous avons amené pour ces déplacés 60 tentes et 20 tonnes de riz comme première aide d’urgence. Je rappelle que c’est à cause de l’insécurité que ces déplacés sont là aujourd’hui, sinon ils ont tous dans leur village », explique Ahmed Touré, représentant de Maliens Tout Court.

Il est à rappeler que l’association “Maliens tout court” est une association apolitique, à but non lucratif, neutre et impartiale, dont l’objectif s’inscrit dans une démarche naturelle de mobilisation et de sensibilisation des maliens vers la paix et la cohésion sociale. L’association est composée d’hommes et des femmes venant de tous les horizons du pays.

Baba Ahmed

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here