Le pied-de-nez de la CMA au CNSP : À concertations sans la CMA, élections générales sans Kidal

12

Le coup de grâce asséné au régime d’IBK serait-il aussi l’estocade à l’indivisibilité du Mali ? Tout indique, en tout cas, que la reconquête du territoire et de l’unité nationale ne passeront pas par les nouveaux maîtres de la République.

Avec les signaux lancés par les premières prises de contact entre le CNSP et les mouvements armés de l’Azawad, tout laissait présager une dynamique nouvelle voire un tournant décisif dans le retour de la confiance si indispensable entre parties prenantes de l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale. Au lieu de miroiter un retour triomphal illusoire de l’armée et de l’administration dans le septentrion, par la fermeté et le ton martial traditionnellement caractéristiques des pouvoirs militaires, la junte des colonels a visiblement préféré la carte plus réaliste du pacifisme dans son approche de l’épineuse question du Nord-Mali. C’est dans la droite ligne de cette option diplomatique qu’une visite des tombeurs de l’ancien régime avait été annoncée à Kidal, avant d’avorter finalement pour des contraintes météorologiques, selon les explications fournies par le CNSP. Mais, le processus d’organisation des concertations nationales a manifestement révélé une dimension plus complexe de l’équation septentrionale. Associée comme toutes les composantes de la nation aux rencontres de validation des termes de référence de la transition, la Coordination des Mouvements de l’Azawad s’est illustrée par les mêmes velléités ayant souvent caractérisé ses rapports avec le régime déchu d’IBK. La CMA ne peut cautionner ni accompagner un processus non-participatif et non-consensuel, a laissé entendre le Mouvement séparatiste dans un communiqué rendu public à la veille desdites rencontres, en reprochant au CNSP d’être très peu disposé à restaurer la confiance ayant fait défaut dans la collaboration avec l’ancien régime. Le principal protagoniste de l’Accord fait constater, en clair, que les mêmes démarches unilatérales continuent d’affecter la cadence de l’Accord issu du processus d’Alger et considère comme un simple faux-fuyant l’ajournement de la visite de ses nouveaux interlocuteurs à Kidal. La 8 ème région fait ainsi exception à la ruée massive des Maliens vers les concertations régionales et pourrait se singulariser par une posture similaire à l’étape suivante, à savoir le refus de prendre part à la grande messe nationale annoncée cette semaine pour tracer les sillons de la transition. Or une absence de la CMA dans le dispositif des préparatifs de la transition annonce de grandes incertitudes quant à la participation de Kidal au processus électoral qui en est l’aboutissement. Et, à défaut de consacrer la scission définitive du pays, il est évident qu’elle est la confirmation que la junte au pouvoir n’offre aucun gage d’indivisibilité du territoire plus rassurant que l’inertie et l’indifférence qui règne sur la question depuis 2013.

A KEÏTA

 

Commentaires via Facebook :

12 COMMENTAIRES

  1. Ce qui reste certain, ces touareg ne cederons pas Kidal sans la force, car ils ont pris Kidal depuis prêt de dix ans aujourd’hui, les habitudes se sont installées au niveau de la chefferie en terme de raquette des populations et en terme des transactions sur le trafic de la drogue, avec ça ils obtiennent des milliards de francs CFA par an, cette mande ne se lâche pas comme çà, il faut absolument la force pour traquer ces bandits armés. Même si l’accord est appliqué à la lettre, ces bandits armés ne faciliterons pas les choses aux autorités de la transition, il faut s’apprêter à la nouvelle bataille de Kidal, cela s’appelle indéniable sans aucune équivoque. Tant que la France continuera de porter leur appui à ce groupe de la CMA, il se comportera mal face aux autres groupes armés et à l’état malien, mais nous sommes ûr que l’histoire donnera raison à notre pays.

  2. Messieurs au lieu de faire une guerre éternelle , sachez que chacun de vous a le devoir de construire le Mali si vraiment vous aimez le Mali ! Alors faites la paix et non cette guerre qui ne dit pas son nom ! Je ne vous connais pas mais sachez que le Mali a besoin de tous ses fils qui l aiment : chacun de vous connaissez des choses et sachez que c’est en vous mettant ensemble que vous servez notre Mali , que chacun accepte d être contredit dans ses idées et non par haine !!! Vous êtes tous valables !!! Le mauvais côté du malien c’est sa capacité destructive ; c’est le malien qui a inventé bah niengo ! , cessons d être bah niengo et mettons nous ensemble !!! Vous m excusez si ça ne vous a pas plu !

  3. Bamako, Le 22 aout 2020-08-22

    Objet : Proposition de solution pour une bonne transition et appelle à la candidature

    Chers Patriotes militaires et civiles
    Rapport de Mouvement de la société civile pour la justice et développement (MSCJD) après démission d’IBK et parlement.

    La mauvaise gouvernance au mali a commencé depuis 1992 a émergé des personnalités devenu publique et connu et il n’a pas donnée la chance aux forces vives et potentiels du pays d’accéder à la reconnaissance et notoriété pour cela MSCJD propose des solutions suivant pour avoir les ressources

    humaines de qualité connu et non connu par le publique :

    1) Pour la nomination de président de transition une appelle de candidature avec mandat claire et rémunération claire doit être établie par exemple :

    1.1) Avoir au moins 35 ans et inferieur à 63 ans et être de nationalité malien ……………………………….5 pts
    1.2) Avoir au moins Bac+4……………………………………………………………………………………………………………….15
    1.3) Avoir au moins 5 ans d’expériences professionnelle en temps plein en qualité de cadre A……. 15
    1.4) Bonne moralité et aucune condamnation pour crime par les tribunaux maliens……………………..20
    1.5) connaissance de la réalité malienne…………………………………………………………………………………………15
    1.6) être active dans le mouvement de 5 juin 2020 est un grand atout…………………………………………..30
    Pour être admis il faut avoir au moins 70 points et de ne pas avoir des notes inferieur à 5 points dans les six(6) conditions cité en haut.
    Durée de mandat : 12 mois salaire : 7 millions de FCFA par mois plus avantages
    Bonne chance aux candidats et le mali s’émerge après cette procédure.
    Candidat admis est interdit de participer à une élection pendant 6 ans après prise de service.

    Source MSCJD

  4. RESPONSABLES DE LA CMA AYEZ PITIE DE VOS POPULATIONS SINON VOTRE PLACE EST DANS L`ENFER DIVIN…………
    La puissance coloniale est arrivée A créer/ profiter /Alimenter les querelles internes Maliennes/cas du Nord et du centre etc…
    Pour l`avoir sous son contrôle. RÉVEILLEZ VOUS CMA……
    C`est plus que jamais le moment de prendre notre destin en main

  5. SI LA CMA FAIT LE JEU DE LA FRANCE ELLE LE FAIT AU DETRIMENT DES POLULATIONS TRES TRES GRAVE IL EST TEMPS QUE LA CMA LIBERE LES POULATIONS QU`ELLE A PRIS EN OTAGE…….PENSEZ VOUS QUE LA FRANCE VEUT VOTRE BONHEUR? FOUTAISEEEEEEEEEES .
    REFLECHISSEZ BIEN ET PENSEZ AUX PAISIBLES POPULATIONS QUI N`ASPIRENT QU`A VIVRE .
    SINON CHACUN DE VOUS AURA SA PLACE EN ENFER. LE MONDE N`EST PAS UN HAZARD…………A BON ENTENDEUR SALUT

  6. La CMA n’a pas participé aux concertations à cause de leur “ego”.!!

    Ils ont eu une rencontre à huit-clos avec le CNSP, la semaine dernière, alors pourquoi n’ont-ils pas fournit leurs propositions comme tout le monde? Pourquoi tenir une autre réunion à Kidal?
    La plateforme aurait pu demander la même chose????
    Mais contrairement à la CMA, les autres n’ont pas de temps à perdre avec des histoires “d’ego”……

  7. La CMA a beneficie pendant longtemps de l’inertie du regime defunt de Boua le ventru IBK maitenant elle a eu la chance de contribuer au processus national de transition et d’organisation des importantes etapes jusqu’aux elections prochaines mais si elle a prefere aller a la chasse alors elle va perdre sa place, et le Mali va continuer a aller de l’avant avec son developpement economic et social.

    • Un idiot comme toi ne comprendra jamais qu’il n’ y a aucune difference entre les groupes arme’s du nord et le groupe arme’ de Kati! Ils ont tous poignarde’ le Mali! La CMA est beneficiaire du coup d’etat car il renforce leurs points!
      Le M5-RFP est une coalition jihado-communiste qui ne doit en aucun cas diriger le Mali! Les declarations de l’imam naif et celles de Cheikh Oumar Sissoko contre la France, sont encore fraiches dans les memoires. LE MALI A BESOIN DE MAINTENIR ET RENFORCER SES RELATIONS DE COOPERATION DANS TOUS LES DOMAINES AVEC LA FRANCE!
      Kinguiranke’, toi tu as besoin d’un developpement mental!

      • La France la France …..?
        Elle est entain de te spolier tes richesses de t’humiler de te tuer!!!!
        Et tu t’acroche encore à ellle, c’est vraiment tiste ton cas.

  8. Pourtant j’avais ecrit ici meme que probablement les groupes arme’s du nord ne participeront pas au theatre du groupe arme’ de Kidal. Il faut relire mes posts. C’EST BIEN LA CAPACITE’ D’ANALYSE QUI MANQUE DANS LA REPUBLIQUE DE NENE SOUMARE’!!!!
    Bande de cochons, continuez a’ faire et supporter vos coups d’etat DANS LE MONDE D’AUJOURD’HUI!!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here