Les femmes mariées et les réseaux sociaux : Quel danger pour la vie de couple ?

2

De nos jours, s’il y a un problème au cœur des préoccupations de plusieurs hommes mariés, c’est bien l’utilisation des réseaux par leur épouse. Sur le fâcheux sujet un amer constat établirait qu’en Afrique, les femmes en seraient beaucoup plus accros que les hommes. A quelles fins ?

En effet, les femmes utilisant les réseaux sociaux, notamment Facebook, Badoo, WhatsApp et autres font plus l’objet de convoitise par les hommes, quel qu’en soit leur statut matrimonial.

Le même constat apparait malheureusement chez nous au Mali où bon nombre de femmes mariées sont versées dans l’infidélité,  bien entendu dans le dos de leur conjoint.

L’utilisation abusive des fameux réseaux sociaux est passée par là. Certes, ces différents supports de communications participent de la clarté et de la fluidité dans la communication instantanée dans le cadre des relations sociales et professionnelles ; mais leur utilisation à d’autres fins semble prendre de plus en plus le dessus. Plusieurs réflexions seraient à l’origine de cette tentation.

Au nombre de celle-ci  la quête de moyens à arrondir des angles au regard des besoins dépassant de loin le revenu du conjoint.

En effet,  la soif de toujours bien paraitre et s’afficher en gros bonnet dans des regroupements familiaux, amicaux ou de grands concerts exigent des garde robes constamment renouvelés qu’un salaire ne suffit pas à supporter, quelque soit  l’apport d’un conjoint. Du reste, ce salaire est soumis à d’autres dépenses du foyer. Sous un autre regard, les tontines multiples présentées sous tous les noms de jours et de personnes exposent bien nos sœurs à se surpasser pour faire face à ces contraintes dont elles sont elles-mêmes à la base. Dans certains cas et non des moindres l’insatisfaction sexuelle à domicile n’est pas sans pousser des étalons sur les réseaux. Pour en savoir plus sur ce qu’il convient d’appeler la marche impudique des épouses infidèles. Nous avons tendu notre micro pour recueillir certains témoignages sur un phénomène qui a tendance à prendre des proportions inquiétantes.

Un homme s’est confié à nous en avouant avoir été victime d’un cas similaire. Revenant un jour du boulot, il surprit sa femme en communication sur «Messenger » avec un homme. La victime nous a exactement raconté ce qui s’est passé .Dans leur conversation, la femme dit ceci : bb tu m’as beaucoup manqué et  l’interlocuteur  du nom de BAROU dit : ‘’moi aussi, hier nuit je t’ai attendu en ligne et tu ne m’as pas fais signe. La dame lui répond ‘’ah ! mon trésor mon forfait m’a laissé et je savais plus quoi faire chéri’’ BAROU réplique : ‘’ma princesse je vais recharger ton compte avec 5000 francs de crédit’’ La dame à son tour lui dit : ‘’merci mon trésor,  je t’aime, on se retrouvera sur WhatsApp.

La victime nous a affirmé depuis lors, il ne s’entend plus parfaitement avec son épouse. Et cela a été source de crise de confiance dans leur couple. Un autre cas s’est produit à Boulkassoumbougou en commune 1 du district de Bamako et qui a même suscité un divorce. D’après la victime, une nuit aux environs de 1heures, alors qu’il était chez sa première épouse, sa 2eme s’est trompée en lui envoyant 5 de ses meilleures photos avec à la clé un message dont le libelle est : ‘’bb tu peux contempler ces quelques photos en attendant demain’’. Ce cas a fait l’objet de divorce. Voilà autant de cas qui prouvent davantage les inconvénients de l’utilisation des réseaux sociaux par les femmes mariées. Nous sommes en face de la problématique de l’utilisation de réseaux sociaux par rapport à leurs avantages et leurs inconvénients. Car, un témoin a confirmé avoir trouvé l’âme sœur,  grâce à ces réseaux sociaux. Un cas parmi tant d’autres qui n’occultent cependant pas le fait qu’ils ont effectivement contribué à rendre infidèles des femmes mariées.

INA DANTE SANGARE

 

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here