Les piques du Gal. Yamoussa Camara à l’endroit de Soumeylou Boubèye Maïga

4

Avec plus de 37 ans d’exercice du métier des armes, le Gal. Yamoussa Camara est un officier supérieur malien qui a fait ses preuves sur le terrain. Grand intellectuel, géomancien de taille, humble, très discret et véridique, il a été enfermé plus de 7 ans dans l’affaire dite des bérets rouges pour « complicité d’enlèvement, séquestration et assassinats de 21 bérets rouges ».

En effet, l’homme a eu la malchance d’être à l’époque ministre de la Défense quand les bérets rouges ont tenté de faire un contre coup d’État contre Amadou Haya Sanogo et acolytes. La suite est connue : l’affaire a été classée, sans jugement, en application de la loi d’entente nationale. Blessé dans son honneur et sa dignité, le Gal. Yamoussa lave son affront en publiant un livre.

Cet ouvrage intitulé ‘’ Présumé coupable, ma part de vérité’’ et dont les échos défraient la chronique a un intérêt historique puisqu’il y a  beaucoup de tractations pour que le dossier ne soit pas jugé. Connu pour son franc-parler, le Gal. Yamoussa Camara fustige en grande partie « les montages, machinations et mensonges grotesques » de Soumeylou Boubèye Maïga qui, selon lui, est l’acteur principal de son arrestation.

À la page 66-6 de son livre, il martèle : « Virtuose dans les retournements de veste, Soumeylou Boubèye Maïga est le prototype achevé du voltigeur politique, pervers et narcissique. Ses instincts et son ambition démesurée ont façonné sa personnalité. Il a réussi à se faire passer dans l’imaginaire collectif pour un expert dans les questions de sécurité et de défense qui détiendrait en plus tous les grands dossiers et secrets d’État. Pour cette raison, il cherche à faire peur et joue sur la peur des concitoyens. Il faut l’avoir pratiqué pour le connaître et le comprendre. Pour le suivre il faut une réelle capacité d’analyse, être attentionné et ne minimiser aucun détail, avoir du flair et certainement un cortex plus développé que le cœur. Pour qui le connaît, sous un sourire malicieux apparaît un esprit épouvantablement orgueilleux trop ambitieux pour se satisfaire d’une position modeste en jouant au second couteau. C’est le Tigre souriant. Derrière un visage avenant, se cache un cœur noir et cruel ».

Et le Gal. Yamoussa d’ajouter : « Soumeylou est si prêt de ses intérêts, qu’il ne sera jamais un homme de bien politique. Obsédé par une propension maladive à la chasse au bonheur. Du bonheur à tout prix, même au travers de la misère des autres. Tel un taureau à la recherche du bon pâturage, il est en perpétuelle transhumance, à la recherche d’une bonne place ou d’une préséance. Tant qu’il est en position de faiblesse, il obéit et se tait. Son art lui permet d’obtenir à peu près tout, à force de génie souvent, parfois de bassesse ou de calomnie. Il a l’obsession d’être dans le camp du vainqueur. Il fait horreur ou pitié ». Avant de poursuivre : « En tout cas, voilà le monstre ! Il ne trouve du plaisir que dans le raffinement ou la perversité. Calculateur froid et impitoyable, on serait tenté de dire qu’il a de la cervelle à la place du cœur. Pour lui, tout ce qui n’est matériellement impossible est possible, il suffit de faire preuve de détermination et de s’asseoir sur sa conscience ».

Arouna Traoré

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. Yamoussa la traitrise paye toujours , c’est toi qui a livré la logistique aux délinquants de Kati en 2012 afin de leur permettre d’exécuter leur sale boulot tout oubliant les bienfaits de ATT, qui à l’époque malgré certaines réticences t’a nommé chef d’état major de la garde nationale raison pour laquelle tu es sortie par la petite porte , général de circonstance il faut vous taire , c’est fini pour toi.

  2. Bien dit Yamoussa
    Ce boubèye est mauvais, si mauvais et tue la personne humaine pour assouvir ses propres intérêts.
    Mais le bon, l’éternel DIEU ne dort pas, il veille.
    Qu’Allah le puissant, l’infini puisse te finir très mal pour ne pas diriger ce pays à cause de son coran et à cause de son prophète.
    BOUBEYE TUE, HUMILIE, VOL L’ARGENT PUBLIC, PILLE LES RESSOURCES DE L’ÉTAT.
    C’est lui qui est à la base de toutes les ventes d’immeubles de l’État.
    Le général Yamoussa n’a pas menti et tout ce qu’il sur ce Boubèye est réel.

  3. YAMOUSSA parlant de Boubeye: “Pour lui , tout ce qui n’est matériellement impossible est possible, il suffit de faire preuve de détermination et de s’asseoir sur sa conscience ». ….

    Une chose est sure il ne sera jamais president du Mali … il peut continuer a gaspiller son argent et son énergie…

  4. L’homme politique est celui qui fait corps avec le peuple afin d’avoir sa validation pour gérer une fonction politique.
    SOUMEYLOU BOUBEYE MAIGA A CERTES APPARTENU À UN GRAND PARTI POLITIQUE QUI A ACCÉDÉ AU POUVOIR EN 1992,MAIS N’A JAMAIS ÉTÉ ÉLU.
    C’est la victoire de ce grand parti dont il était l’un des membres fondateurs qui lui a permis d’occuper de haute fonction à partir de 1992.
    Il n’a jamais tenté d’être ni conseiller municipal,ni député.
    UN HOMME POLITIQUE QUI N’A JAMAIS ÉTÉ ÉLU,MAIS EST CONSIDÉRÉ COMME UNE PERSONNALITÉ POLITIQUE MAJEURE QUI PEUT ÊTRE ÉLU PRÉSIDENTDE LA RÉPUBLIQUE.
    Il y a nécessairement une anomalie.
    “Ses instincts et son ambition démesurée ont façonné sa personnalité”.
    Comment se fait il que BOUBEYE est resté au devant de la scène politique malgré la perte de pouvoir de L’ADEMA PASJ en 2002,son échec d’être le candidat de ce parti en 2013 alors qu’il n’a pas de bastion politique connue?
    Avec ATT,après un moment de silence,il est nommé ministre de la défense vers la fin de son deuxième quinquennat.
    Après son échec d’être candidat de L’ADEMA PASJ en 2013,il est réapparu aux côtés du candidat des pushistes IBK.
    Ce dernier le nomme ministre de la défense avant de le chasser deux ans après, suite à l’affaire de kidal.
    Il revient dans l’administration d’IBK comme secrétaire général à la présidence pour ensuite occuper la PRIMATURE.
    Ces progressions dans les nominations ne sont basées sur aucune légitimité politique car son parti ne pesait rien avant d’être chef de gouvernement qui lui a permis de débaucher certains relais des partis politiques influents.
    Cette PERSONNALITÉ FAÇONNÉE depuis qu’il a dirigé le service de renseignement sous ALPHA OUMAR KONARÉ est la clé de l’influence qu’a BOUBEYE sur les successeurs de son seul président ALPHA OUMAR KONARÉ.
    Huit ans au service de renseignement pour un homme politique ambitieux lui permettant de tisser des liens solides sont exploités pour rester au sommet de l’Etat.
    Il ne serait pas inintelligent de penser que BOUBEYE sera le prochain président de la république soutenu par ses collègues français.
    Toutes ces manœuvres pour éviter les réformes servent un plan préétabli destiné à imposer BOUBEYE.
    Les campagnes de dénigrement ne servent à rien tant que les élections sont organisées sans aucune réforme.
    Il va s’imposer comme il l’a fait pour IBK en 2018.
    Il sera aussi félicité par la France malgré les contestations de la rue.
    On pense qu’il a l’étoffe pour gérer la crise électorale qui va suivre.
    L’essentiel est que la France place un homme sûr.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here