Lettre Ouverte au Président de la République Ibrahim Boubacar KEITA : Le Collectif Plus Jamais Ça exige la vente de l’avion présidentiel pour constituer un fonds d’investissement pour la jeunesse

11
Achat de l’oiseau de malheur
Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta

Dans une lettre ouverte et adressée au Président IBK, le Collectif Plus Jamais Ça constate à travers l’audit opéré à la demande du FMI, que « l’argent du peuple souverain a été détourné ». Souhaitant que le mandat du Président « soit en phase avec les principes de bonne gouvernance et d’éthique », le Collectif l’exhorte à prendre certaines mesures dont « la vente de l’avion présidentiel pour apaiser les esprits et constituer un fonds d’investissements pour la jeunesse malienne » ; le limogeage des conseillers, ministres, membres de cabinet… menant une deuxième activité professionnelle ou menant une activité commerciale. Le Collectif Plus Jamais Ça exige « qu’aucun de vos proches (famille, amis) ne bénéficie de quelque favoritisme que ce soit et qu’ils soient soumis aux mêmes règles que les autres soumissionnaires dans l’attribution des marchés afin de bannir tout népotisme… Lire la lettre !

 

Nous Avons Soif de Justice et de Bonne Gouvernance

 

Lettre Ouverte du Collectif Plus Jamais Ça

Au Président de la République Ibrahim Boubacar KEITA

 

Monsieur le Président de la République, suite à un audit suscité par le Fonds Monétaire International (FMI), des sociétés ont été épinglées pour une surfacturation de 29 milliards dans le cadre d’un contrat de fournitures d’équipements militaires de 69 milliards de FCFA à elles accordées par le Ministère de la Défense et des Anciens Combattants (de gré à gré). Ce nouvel opprobre s’ajoute aux conditions d’achats, opaques, de l’avion présidentiel. Une partie de l’opinion s’était vivement émue de cette acquisition durant une période de crise économique, politique et sociale des plus aigües.

 

Il vous revient de prendre sans délais des mesures fermes contre la corruption et vous assurer que toutes les personnes impliquées dans cette affaire seront poursuivies et punies, conformément à la Loi. La corruption est un crime économique et la corruption tue ! Dans ce contexte précis, l’argent du peuple souverain a été détourné. Ces deniers prélevés sur nos ressources budgétaires bien maigres auraient pu servir à financer des projets de jeunes, pour construire des écoles, des hôpitaux, des ponts, des routes…

 

Ce crime prend une couleur encore plus sombre quand l’on sait qu’il s’agit de contrats d’équipements pour les militaires, dont les conditions de vie sont extrêmement dures et qui sont privés de leur vie de famille. Certains de ces militaires restent des mois entiers sans primes. Pendant que nos braves soldats accomplissement vaillamment leur devoir de protéger notre Nation, défendent les couleurs de notre drapeau, et ce, au prix de leur ultime sacrifice, des hommes d’affaires et des fonctionnaires véreux, confortablement assis dans leurs bureaux et salons climatisés, sucent leur sang, pour reprendre votre expression selon laquelle le sang de ce peuple n’a été que trop sucé.

 

Nous, le Collectif Plus Jamais Ca, ayant pour vocation première de contribuer à la culture et l’ancrage pérenne de la démocratie au Mali, à la bonne gouvernance, au respect de l’Etat de droit et à la préservation de la souveraineté nationale, estimons que la lutte contre la corruption doit-être l’une des priorités absolues de votre régime, ainsi que vous vous y êtes vous-même solennellement engagé. D’ailleurs, vous avez répété à l’envi que l’année 2014 a été décrétée année de la lutte contre la corruption.

 

Nous vous écrivons aujourd’hui car nous voulons que votre mandat soit en phase avec les principes de bonne gouvernance et d’éthique. A cet effet, nous vous exhortons à prendre les mesures suivantes dès à présent :

 

– Limoger tous vos collaborateurs (conseillers, ministres, membres de cabinet…) menant une deuxième activité professionnelle ou menant une activité commerciale ;

– Exiger qu’aucun de vos proches (famille, amis) ne bénéficie de quelque favoritisme que ce soit et qu’ils soient soumis aux mêmes règles que les autres soumissionnaires dans l’attribution des marchés afin de bannir tout népotisme ;

– Prôner la transparence et la bonne gouvernance dans la passation des marchés publics, mettre un terme à l’impunité et appliquer les sanctions idoines prévues dans notre arsenal juridique ;

– Procéder à une réquisition à personne qualifiée sur les comptes bancaires au Mali et à l’étranger de toutes les personnes ayant été proches des dossiers (avion présidentiel et équipements militaires) afin de s’assurer qu’il n’y a eu aucun versement illicite ;

– Mettre en vente l’avion présidentiel pour apaiser les esprits et constituer un fonds d’investissements pour la jeunesse malienne ;

– Interdire la participation des intermédiaires dont la moralité et la probité sont sujettes à caution dans les procédures de passation et d’exécution des marchés publics ;

– Renforcer l’indépendance et les pouvoirs des structures de contrôle externes et indépendantes comme le Bureau du Vérificateur Général et la Cour des Comptes qui ont aidé à faire la lumière sur cette affaire de surfacturation.

 

Monsieur le Président, nous vous demandons de désamorcer les problèmes et de vous entourer de gens intègres et compétents qui vont se mettre résolument au service du peuple. N’entendez-vous pas la grogne sociale ? N’entendez-vous pas le peuple qui a soif de justice, de paix et d’amélioration de conditions de vie ? Il est temps d’agir, Monsieur le Président !

 

La lutte contre la corruption ne doit pas demeurer un slogan vain et creux : c’est un combat impérieux qui doit être mené. Nous saluons la mission du FMI et nous invitons les représentants du peuple malien et les citoyens à plus de vigilance. Nous les invitons à se battre contre ceux qui spolient les biens du peuple et prospèrent sur le champ, hélas, nauséabond et fertile de la corruption. C’est ainsi que le Mali pourra accéder au développement social, économique et culturel.

 

 Le Collectif Plus Jamais Ça

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

11 COMMENTAIRES

  1. Derrière cette jeunesse se cache Alpha Oumar Konare qui doit s’expliquer sur les destructions du système scolaire du Mali, les tonnes d’argent qu’ils a amassé, la destruction de l’armée malienne: sa hiérarchie, ses armes qu il a brulées cassées et vendues. Alpha est un apatride qui a vendu le Mali. Il se tait car il connait la dimension du Mali qu il a fait au Mali et aux Maliens. L’ennemi numéro 1 du Mali n’est personne d’autre qu Alpha Oumar Konare. Que Dieu fasse qu’il paye son péché avant sa mort.

  2. Si vous êtes un vrai malinké et que vous avez un peu d’honneur , SVP votre démission est plus souhaitant que jamais. Encore SVP pour l’honneur du mali, DEMISSNNEZ car en une année de gouvernance vous avez perdu votre crédibilité et le peuple est tombé dans le naufrage du désespoir. C’est triste….

  3. bjr mes freres cest l’avion qui est mis en cause cest vce qui esttour la surfacturation si nous arriverons a récuperer toute cette sommmes????? pour la jeunesse malienne

  4. un président soulard comme ibk n’a pas d’ambition il me fait pitié
    regarde Blais ton tour ne va pas tarde

  5. ibk est venu au pouvoir juste pour voyager et rendre ses familles riche il n’a pas ambition ses jours son compte il finira mal

  6. Très belle initiative de la part de la jeunesse malienne et avec le plus grand respect comme il se doit ; ce qui est sur le message est bien passé et entendu aussi . L’emploi des jeunes est l’une des priorités du président IBk , sa sera fais inchala ………….

  7. bravo voila comment des personnes normaux revendiquent avec tout le respect qu’on doit a une personnalité on invite tout les maliens a suivre ce exemple nous somme d’accord avec vos revendications et nous vous soutenons on espère juste que le PR exécutera le plus vite les revendications a sa juste valeur et je suis sure qu’il le fera vue son engagement contre la corruption

  8. Zou, comme Ministre des Finances d’IBK, il va sauter comme sous Balla: un malade mental ne peut pas construire quelque chose de sain avec ses pieds ou ses mains. Le problème, c’est IBK et personne d’autre…

  9. Si vous voulez faire de la politique la voie est libre descendez sur l arène sinon laissez notre president travaille et foutez lui la paix,collectif des jeunes fumeurs de yanbats .

Comments are closed.