Mali: Comment dissiper ce nuage qui annonce le déluge?

2

La transition n’a pas vocation à redresser les 30 ans de dérives de gouvernance. D’où l’impérieuse nécessité de mettre,  une fois de plus, le curseur sur les questions prioritaires donc conjoncturelles. Au premier rang, elle doit s’atteler à trouver une réponse urgente  à l’insécurité et  à organiser les élections transparentes, crédibles et libres..

La transition  aurait pu aussi  servir de tremplin afin de conduire les réformes politiques et institutionnelles, si seulement si elle avait su fédérer les intelligences et les énergies  inhérentes. Certes, nous sommes loin d’être fiers de cette classe politique, mais pour  autant, elle est indispensable pour la gestion voire la réussite de cette transition.

Les nouvelles autorités doivent faire violence sur elles mêmes, en s’inscrivant dans une dynamique inclusive. A ce stade, le 1er acte serait un gouvernement d’union nationale .

Sur certains aspects, la transition est parvenue à réaliser des prouesses .Il s’agit en l’occurrence de l’ apaisement du front social, et surtout la présence des groupes armés au sein du l’attelage gouvernemental .

Quant à la mise en œuvre de l’accord issu du processus d’Alger, elle est  sans doute en train de “filer le mauvais coton  “. La mise en œuvre c’est aussi  le DDR et le cantonnement des groupes armés. D’ ailleurs où  en sommes -nous  à ce stade?

Mieux, il faut pas perdre de vue que cet accord  est appelé ” Accord pour la paix” et non de la paix.

La nuance réside en  sa flexibilité..En somme, les points qui fâchent  pourraient être revus en commun accord entre les différentes parties.

Le nuage du déluge est loin d’être dissipé..

Rebattez les cartes pendant qu’il est encore temps.

Baba Bourahima Cissé

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. MAIS de grace cessez d’etre des oiseaux de mauvaises augures rien ne va par là rien ne va par ici tout est sens dessus dessous tout est melangé je dis véhiculez un peu le message d’espoir tout ne peut pas etre rose partout et en meme temps cela n’existe nul part LE MALIBA SE RELEVERA INCHALA

  2. Vous reconnaissez trente ans de dérives et malgré cela vous proposez de redonner le pouvoir aux auteurs sans correction mais seulement en supprimant l’ insécurité comme si une élection transparente pouvait assurer le comportement patriotique des élus ?

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here