Mali: des parajuristes missionnés pour sensibiliser sur l’esclavage

24

Vingt-huit parajuristes seront déployés dès lundi 14 décembre dans toute la région de Kayes pour sensibiliser et informer les populations sur l’esclavage par ascendance. Une initiative du projet Emifo, un vaste programme de recherche action contre l’esclavage et la migration forcée à Kayes qui a organisé la formation.

Fofana Ramata Sissoko est tout sourire en recevant son attestation de participation. Durant deux semaines, elle a été formée aux techniques de défense de droits humains et à la médiation communautaire. « Notre mission régalienne, c’est de prévenir les conflits pour que ça ne s’enflamme pas davantage. »

Des violences ont été commises, il y a eu des morts et des milliers de déplacés suite à la volonté d’émancipation de supposés esclaves.

La récolte de données est également prévue dans le programme, des recherches afin de faire avancer et évoluer le droit, selon Bakary Camara doyen de la faculté de droit public de Bamako. « Cette recherche fondamentale et appliquée va aboutir sur la proposition d’édiction d’une loi criminalisant l’esclavage, mais nous allons partir au-delà de ça. Car il faut aussi proposer une disposition dans la nouvelle Constitution qui bannit clairement l’esclavage et toute forme d’esclavage sur le territoire malien », explique-t-il.

Une volonté qui s’oppose à certains pans de la tradition. La société malienne étant castée, difficile de faire changer les mentalités, rappelle Mohamed Ag Bilal, militant anti-esclavagiste : « De par le nom de famille, de père en fils, on porte la différence par rapport à l’autre, par rapport au maitre. »

Commentaires via Facebook :

24 COMMENTAIRES

  1. ROI BOUFFON, tu te trompes lourdement ou tu confonds BOBO et BOZO. Les Bobo ont des esclaves, c’est les Bozo sont ceux qui n’ont ni castes, ni esclaves. Et pourtant ils sont descendants de ces Maraka que vous taxez d’esclavagistes !! 😄😄😄

    • Est-ce que tu peux dire que les marakaw ne sont pas des esclavagistes????
      Mes tanties et mes tontons MARAKAW TE’ FOY KALAMA!!! Tout ce qui les interesse est d’aller en… HARANCHI (France) et avoir KHALISSI GABE’ (beaucoup d’argent)!!!!!

  2. KINGUIRANKE, Bakeba n’avait pas le temps pour ce genre de cérémonies et les Maliens de LUSAKA n’étaient pas aussi déshérités que ça, as-tu jamais fais un tour à KITWE ou dans les zones minières où la pauvreté frappe le plus nos compatriotes ? Je ne saurais balancer des noms sur la toile mondiale car il se peut que les enfants ou les petits-enfants de ces vauriens ne soient plus fiers d’être esclaves. Une chose est sûre, en Zambie, en France, en Amérique ou même au MALI, rien n’oblige un Malien à se considérer comme esclave ou griot de son prochain. Allez savoir pourquoi le système persiste…..

    • La secheresse avait libe’ plusieurs esclaves parce que les maitres n’avaient plus de moyen pour subvenir a’ leurs besoins! C’est ainsi que plusieurs anciens esclaves sont alle’s gonfler les qquartiers pauvres des certaines capitales! Si l’esclavage persiste toujours c’est parce que plusieurs anciens esclaves n’ont toujours pas de moyen financier pour subvenir a’ leurs propres besoins. Le maitre con qui se tape sur la poitrine pour dire qu’il est noble, est pret a’ supporter son “esclave” pour des raisons psychologiques!!!
      Yugu, je te renvoie a’ Hegel! “LE MAITRE N’EST MAITRE QUE PARCE QU’IL Y A ESCLAVE!!!

  3. To all who consider themselves human but support slavery their mothers should not have birth them alive. Malian people plus government should go full speed ahead on removing every form of slavery from Mali plus freeing every person enslaved.
    I believe this may be quickly done so that we may move to integrating former slaves into society as capable plus to at least high school degree educated citizens. Formula for this steps plus stages movement to be efficient starts with In Kind treatment of to be former slave owners.
    Where they injure or kill former slaves or members of their family we injure or kill them or members of their family. This method is not desirable but necessary under total circumstance where people enslaved should have been freed centuries ago plus slave owner do not will to free them. What despicable christian or muslim enslave humans. It is time to give slaves as much consideration as we give slave owners.
    Enough stupidity is too much. Where there is tolerance for slavery we must summon toughest of warrior within us plus free slaves plus put them on road to better living. We will not desert them after freeing them. We will show them way to modern living.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  4. yugo je vais aller contre toi car on en peut pas construire une Nation sur de la discrimination et le racisme et en considerant certains des ses enfants comme des sous-hommes. Le choix est au Mali et la societe Malienne de trouver un moyen pour donner l’opportunite totale a chacun de ses enfants de s’epanouir et de jouir de toute ses pleinittudes ou sinon le pays restera dans la pauvrete, l’ignorance, l’obscurite et la dependance totale et continuera a faire le mendiant international en allant chercher des miettes a l’Union Europeene, les USA, la Chine ou les pays Arabes.

  5. I Cobaly ou Coulibaly 😃😃
    La loi Fondamentale, la Constitution en Afrique.
    Quelle farce Mr.le Constitutionnaliste agrégé de la prestigeuse University The Kennedy’School of Gouvernement.
    Nos fameux dirigeants formés dans les plus grandes universités de l’Occident reviennent en Afrique en utilisant leur formation pour voler nos élections en vue de s’éterniser aux pouvoirs à travers la violation de nos règles: Constitution, lois, us et coutumes.

    • Les colonels de Kati ne volent pas mais ils nomment!
      OUDJOUMAN KAWSA? L’INTELLECTUEL QUI VOLE 18 SIEGES DE DEPUTE’ OU LE COLONEL QUI IMPOSE ARBITRAIREMENT 121 CONSEILLERS NATIONAUX QUI JOUERONT LE ROLE RESERVE’ AUX DEPUTE’S???

  6. yugu, comme vous ne savez pas les lois qui ont ete’ viole’es, je vous renvoie a’ la constitution du Mali qui est la source de toutes les lois dans notre faso. IL FAUT LIRLE
    LE PREAMBULE
    L’ ARTICLE 1ER
    L’ ARTICLE 2
    L’ ARTICLE 3
    L’ ARTICLE 11
    L’ ARTICLE 15
    L’ ARTICLE 17
    Nos communaute’s en Afrique de l’ouest doivent appliquer leurs propres lois en vigueur pour eliminer l’esclavage dans nos pays!!!!
    Si je ne me trompe pas, la communaute’ BOBO est l’une des rares communaute’s maliennes ou’ l’esclavage n’existe pas!
    yugu, sache que tu n’es pas meilleur que ce que tu appelles Sourankome’! SOURANKOME’ est un mot soininke’ qui signifie SOURAKADJON!!!
    yugu, LA VADLA LI ARABIN ALA AJAMIN ILA BI TAKHWA. WA INA AKRAMAKOUM INDA LLAH ATKHAKOUM!
    Yugu, connais-tu le nom du grand philosophe francais qui a dit que l’Homme ne’ bon mais c’est la societe’ qui le transforme? As-tu entendu le nom de ce grand compagnon du prophete Mohamed (il etait egalement calife), qui a dit: Depuis quand avez vous fait des personnes des esclaves sachant qu’ils sont ne’s libres? META ASTA’BETOUM NAS LAKHAD WOULIDAT HOUM OUMAHATOUM AHRAR?
    yugu, SABALI!!!

    • Ce chiffon que tu appelles constitution a-t-il jamais servi à quelque chose dans nos pays pourris par l’impunité, la corruption et le vol ? Je m’en fous de ces articles et mes esclaves sont heureux de m’avoir comme Maître. Dans la société d’aujourd’hui personne n’a besoin d’un esclave. Eux-mêmes savent qu’ils sont encombrants mais ils cherchent à faire perdurer le système….

      Ton argument de réforme agraire ou de pauvreté ne tient pas. Dans les années 80 l’un des Maliens les plus riches de ZAMBIE était un esclave. Quand il y avait baptême ou mariage, c’est lui qui achetait le mouton pour ceux qui n’en ont pas les moyens pour ensuite venir le dépecer en tant que esclave avant d’emporter la tête comme le veut la tradition. Ce problème n’est pas aussi simple que vous vouliez nous faire croire.

      • Tu veux dire que c’etait Bakeba Keita de Nioro du Sahel qui etait le Malien le plus riche de Zambie mais je ne penses pas que ce que tu dis soit vrai car Bakeba n’a jamais accepte d’etre esclave de qui que ce soit! Qui veut etre esclave d’une autre personne? Etre inferieur?

        • Je ne sais pas s’il est Bakeba de Nioro ou si c’est Diallo de Djombogo ou quelqu’un d’autre mais ce que je te dis est réel. C’est pourquoi après avoir vu ça en 1984 je ne me fais plus de soucis pour ces esclaves. Pour moi un statut d’esclave n’est pas quelque chose que doit revendiquer…

          • Le plus riche des Maliens en Zambie etait Bakeba Keita de Nioro du Sahel et je le connais personnellement car nous avions vecu a Lusaka ensemble et il n’a jamais accepte d’etre esclave de qui que ce soit!

  7. Pour lutter contre l’esclavage il faut rendre autonomiste les gens. Si non tant que la pauvreté persiste et qu il a une certaine dépendance les uns des autres le terme esclavage va perdurer. Nos jeunes qui parte en Europe, émancipés et qui veulent éliminer l’esclavage n ont pas les moyens matériels pour rendre leur famille indépendante vis à vis de la classe nantis. Le même phénomène existe encore au Nord du Mali où des classes travailleuses sont soumises à des classes pheneantes,paresseuses qui disposent de tous les moyens de production.

    • L’esclavage n’est pas plus leger a Nioro du Sahel qu’a Kidal ce sont les meme manquements des droits de l’Homme partout, c’est le meme racisme, la meme discrimination et la meme segregation contre des humains comme du temps de l’Apartheid en Afrique du Sud ou comme agissent les Supremasistes Blancs comme Marine Lepen.

    • Djenninke, il faut appliquer les lois en vigueur et DONNER DES TERRAINS AGRIGOLES ET DES MOYENS FINANCIERS AUX VICTIMES DE L’ESCLAVAGE POUR LES RENDRE COMPLETEMENT INDEPENDANTS!
      Lorsque l’esclavage a ete’ aboli aux USA en 1865 par le canal du 13th amendment, on a promis a’ chaque esclave a mule and half an acre MAIS CETTE PROMESSE N’A PAS ETE’ TENUE. LES ANCIENS ESCLAVES SONT RESTE’S DEPENDANTS DE LEURS ANCIENS MAITRES. LEUR EXPLOITATION A DONC CONTINUE’. Nous savons ce qui a eu lieu avec Jim Crow. Il y a eu 3 Civil Rights Acts!!! Les conditions sont beaucoup mieux aujourd’hui, BUT THERE IS STILL ROOM FOR IMPROVEMENT!!!
      Dans nos pays africains, l’ignorance et la pauvrete’ compliquent les choses!!! POUR ELIMINER L’ESCLAVAGE ET LES SEQUELLES DE L’ESCLAVAGE DANS NOS PAYS, JE CONSEILLERAIS LES TROIS VOLETS SUIVANTS:
      1- EDUCATION (comme on tente de le faire par le canal des parajuristes ici.)
      2- APPLICATION DES LOIS EN VIGUEUR
      3- REFORME AGRAIRE ET AIDE FINANCIERE QUI DOIVENT PROFITER AUX ESCLAVES
      NOS ETATS DOIVENT PRENDRE TOUTES LEURS RESPONSABILITE’S RESPECTIVES ET APPLIQUER CES TROIS VOLETS A’ LA FOIS!!!

      • Le Roi Niton de SEGOU
        Vous dites vrai. Mais que les terres et tous les moyens de production appartement aux prétendus maîtres des esclaves qui ne disposent de rien(pardon même de leurs enfants et femmes ) dans certains milieux esclavage. Sensibiliser ne rime à rien. Que les autorités prennent leur responsabilité et appliquer la loi.

  8. Il faut appliquer les lois en vigueur! Celles et ceux qui violent les droits fondamentaux de leurs compatriotes doivent repondre devant un juge!

    • Quelles lois ? On parle de lois quand les gens sont asservis parce qu’ils sont esclaves. Tu vaques à tes occupations et je vaque aux miennes, tu jouis des mêmes droits que tous, quelle loi peut intervenir quand je refuse de me marier à un ou à une SOURANKOMÉ ? Si l’État Malien veut régler le problème de l’esclavage, il devrait regarder vers Kidal et nous foutre la paix.

      • Yugo je penses que tu deplaces le probleme a Kidal mais il est reel a Nioro du Sahel, Diema, Troungoumbe, Nara, Kita, Kenieba, Kayes, etc. Je connais comme toi la societe Soninke elle est tres Raciste, Segregationiste et Discriminatoire avec un sens tres aigu des divisions sociales des CASTES, l’ ETHOCENTRATISME et le COMMUNAUTARISME. Il faut en finir avec ce manque de respect des droits fondamentaux de l’HOMME sinon le Mali ne sera jamais une Nation et notre devise UN PEUPLE-UN BUT-UNE FOI restera un tres lointain reve et notre developpement socio-econmique compromis a jamais.

  9. Une societe Malienne Castee est une societe Malienne Raciste, Discriminatoire et Segregationiste, elle ne peut pas aller de l’avant car un peuple divise tombe et continuera par terre sinon parmi les deniers sur les indices de developpement humains, pas de surprise dans le cas du Mali car nous n’avons pas pu faire de notre devise: UN PEUPLE-UN BUT-UNE FOI, une realite. En plus des Castes le Mali est un pays d’ethnies et de communautes faisant de la societe Malienne une ethnocentrique et communautariste, encore du pays un peuple divise.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here