«Mali horizon 2030» : un projet innovant et porteur d’espoir pour le Mali

45
Modibo Sidibé
Modibo Sidibé

Si aujourd’hui, le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta (IBK), est accusé à tort ou à raison de n’avoir pas de programme de gouvernance pour le Mali, vacillant entre tâtonnement et pilotage à vue, tel n’est pas le cas de certains leaders politiques à l’instar de Soumaïla Cissé, chef de file de l’opposition ; de Tiébilé Dramé du Parena ou encore de l’ex-Premier ministre de la République du Mali, Modibo Sidibé. Ce dernier, il faut le dire, a un ambitieux projet pour notre pays, intitulé «Mali horizon 2030».

Projet futuriste, dira-t-on, mais porteur d’espoir pour le Mali. On se souvient encore comme si c’était hier de ces propos du président des Forces alternatives pour le renouveau (Fare), alors qu’il était candidat à la présidentielle de 2013 : «En 2030, ce n’est pas moi, c’est vous qui serez aux commandes de notre pays, vous qui en produirez les richesses, vous qui en transmettrez les valeurs, vous qui en inventerez le nouveau visage. Il y a un paradoxe malien. Ces vingt dernières années, nous avons connu des avancées indéniables : la multiplication des routes, les Centres de santé communautaires, le triplement du taux de scolarité, la production de riz augmentée de moitié, les aménagements hydro-agricoles, la capacité énergétique, les infrastructures de télécommunication… Pourquoi n’en serions-nous pas fiers ? Moi, en tout cas, j’en suis fier pour le peuple du Mali, le vrai artisan de ces succès. Fier pour sa jeunesse qui en a été le moteur».

Avant de regretter : «Nous n’avons pas su mettre en place le jeu collectif qui aurait permis aux innombrables talents que recèle notre pays de joindre leurs forces et de le rendre invulnérable. Nous avons trop souvent joué le ‘’chacun pour soi’’. La corruption, c’est ‘’le chacun pour soi’’. La tricherie, c’est le ‘’chacun pour soi’’. La nyengoya, c’est le ‘’chacun pour soi’’. Par manque de confiance en nous-mêmes, par manque de confiance entre nous, par manque de confiance dans nos institutions, notre pays s’est fragilisé jusqu’à trébucher. Parmi les gâchis que nous devons au ‘’chacun pour soi’’, il y a les entraves trop souvent placées devant les projets et l’énergie de la jeunesse. Chaque fois qu’un projet est étouffé, chaque fois qu’un talent est découragé, c’est tout le pays qui y perd. Dans la société de confiance que j’appelle de mes vœux, les générations se tendront la main et travailleront ensemble pour le bien de tous : Ensemble, An Ka Wuli !».

Selon Modibo Sidibé, certains considèrent la jeunesse comme une menace, «une bombe à retardement». «Dans mon projet ‘’Mali horizon 2030’’, je crois le contraire. Deux millions de jeunes, c’est deux millions d’opportunités de création de richesses et d’emplois, deux millions de concitoyens pleins de créativité, d’appétit de la vie, d’ouverture à la modernité. Au parti Fare, la seconde devise, c’est ‘’pour et avec les jeunes’’. Parce qu’une société qui s’isole de sa jeunesse brise sa chaîne de vie et se retrouve dès lors condamnée à se vider de ses forces vives. Mali horizon 2030, j’y crois d’abord parce que je crois en notre jeunesse. La première des solidarités qui fondent notre civilisation, c’est celle qui unit les générations, le respect et l’amour entre les enfants et les parents. Reliée au monde, décomplexée, inventive, révoltée parfois, elle porte les espoirs de Mali horizon 2030, un projet conçu avec elle et pour elle et que nous ne conduirons pas sans elle», soutient le patron des Fare.

Avant de conclure : «Nous sommes assaillis de problèmes quotidiens, mais leur solution ne se construit pas au jour le jour. Voyons loin ! Avec cet ambitieux programme d’actions ‘’Mali horizon 2030’’, nous voulons établir un pacte d’avenir, un engagement fort et contrôlable qui fait appel à toutes les forces du pays. Donner à notre pays les institutions, les capacités humaines et la puissance économique qui lui permettront d’ouvrir une nouvelle page dans son histoire millénaire».

Bruno E. LOMA

PARTAGER

45 COMMENTAIRES

  1. La vie civile ne roule pas sur un seul avis, ni sur un seul usage.
    Sans être corrompu et de soumettre ses service au président IBK en l’épaulant

  2. Qui travaille de manière louche avec l’opposition doit s’attendre à une guerre civile.
    Et si c’est la société civile elle-même qui travaille avec l’opposition, que pouvons-nous en tirer ?
    Sans IBK le mali court droit vers la ruine.

  3. La liberté est la propriété de soi; on distingue trois sortes de libertés: la liberté naturelle, la liberté civile, la liberté politique; c’est-à-dire la liberté de l’homme, celle du citoyen et celle d’un peuple. La société civile malienne manque de responsabilité.
    La vertu de justice est de l’essence de la société civile
    IBK demeure l’unique refondateur

  4. Ainsi sera fondée une république nouvelle qui balaiera le régime de basse réaction instaurée par les régimes antecedant et qui rendra aux institutions démocratique et populaire l’efficacité que leur avaient fait perdre les entreprises de corruption et de trahisons qui ont capitulation.
    C’est là le régime d’IBK

  5. ” Si aujourd’hui, le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta (IBK), est accusé à tort ou à raison de n’avoir pas de programme de gouvernance pour le Mali, vacillant entre tâtonnement et pilotage à vue ”
    Contrairement à ce que vous avancez mon cher journaliste, je pense que si le président n’avait pas un programme de gouvernance alléchant, il ne serait pas au pouvoir. Donc, arrêtez de raconter des salades.

  6. ” Projet futuriste, dira-t-on, mais porteur d’espoir pour le Mali. ” 😆 😆 😆 😆 😆
    Du n’importe quoi ! 😆 😆 😆 😆 😆
    Même les pédophiles s’immisce dans la danse. Gardez vos projets pour votre famille.

  7. Un appel à l’endroit de Modibo Sidibé, qu’il nous laisse en paix avec ses distractions. Combien d’emploi avez-vous créé lorsque vous étiez au commande ?

  8. Monsieur Modibo Sidibé se joue les médecins après la mort. Lorsque vous étiez à la primature, nous t’avions vu ici. Qu’avez-vous faire pour la jeunesse ? Rien. Donc, laissons nous en paix.

  9. Mais pourquoi ce *****et sa bande prennent ils les malien pour des idiots comme ça?
    Vous n’avez rien foutu de bon lorsque vous étiez aux affaires et c’est maintenant que vous savez que le Mali a besoin de projets innovants?
    Du n’importe quoi ça!!!

  10. Encore une ruse de la part de l’ex-premier ministre Sidibé pour embobiner la jeunesse à des fins électoralistes. Lorsqu’ils ne sont pas au pouvoir, ils utilisent la jeunesse pour y accéder. Une fois au pouvoir, ils laissent celle-ci pour contre. Nous avions tout compris…

  11. Qu’est ce que pensent même ces opposants malhonnêtes?
    Vous n’avez rien à proposer de bon pour le bien de notre pays et c’est vous qui passez tout votre temps à faire des bruits pour emmerder le peuple.
    ON EST FATIGUE DE VOUS!!!

  12. Notre pays n’a pas en ce moment besoin des balivernes de cet homme de basse moralité dans ce pays.
    Le président IBK fait un bon travail et c’est pas lui qui va venir lui dire la voie à suivre pour atteindre de bons résultats.

  13. Cet idiot de Modibo Sidibé doit enfin comprendre que dans ce pays il n’a aucune leçon à donner à quelqu’un.
    Nous avons tous été témoin de sa gestion en tant premier ministre.
    Alors,qu’il nous laisse avec ses salades.

  14. Encore un autre projet électoraliste. Que Modibo nous prenne un peu au sérieux car c’est ce que moi j’appelle l’hypocrisie et même l’ingratitude car Modibo semble avoir la mémoire très courte. La primature a été à lui à un moment donné il n’a rien fait et c’est maintenant il sait que le pays a des problèmes.

  15. Monsieur veut organiser des concours de pédophilies dans notre pays. Les maliens ne vous confieront pas la destinée de ce pays.

  16. C’est seulement maintenant que Modibo sidibé se rend compte qu’il y a une jeunesse qui a besoin d’emploi?
    Combien d’emplois a bien t-il pu créer pendant qu’il était premier ministre?
    Arrêtez de distraire le peuple!

  17. Que la jeunesse de ces associations se méfient de cet homme car en réalité il ne l’est plus. Il est à la recherche de gamins et de jeunes hommes pour satisfaire ses besoins de gay. Vigilance donc!

  18. Le pays souffre et on veut nous aider seulement qu’en 2030.
    Sidibé épargnez nous de vos roublardises à la ***.
    Nous sommes au cours de vous le parrain des ****

  19. Le mali est dans une dynamique de développement alors laissez IBK travailler et accompagner le au lieu de manipuler la jeunesse pour la mettre sur le dos du président de la république.

  20. Ce sont des vendeurs d’illusions ces opposants aigris et jaloux. On ne doit pas être ministre pour tenir des projets. Voilà des gens qui n’arrivent pas à aider les jeunes de quartier et ils prétendent nous diriger.

  21. Ce sont des propos électoralistes. Je ne peux aucunement croire aux paroles de ces ennemis de la république. Nous croyons qu’IBK est l’homme qui peut apporter le développement à notre Maliba

  22. 😀 😀 😀 Horizon 2030 mon oeil 😀 😀 😀
    Et pendant ce temps, les maliens attendront.
    Rien ne m’étonne de ces rigollots qui pensent que la politique c’est le mensonge ou les tromperies
    Mais Sidibé peut apporter quoi au Mali

  23. «Mali horizon 2030» : un projet innovant et porteur d’espoir pour le Mali 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    Cette opposition ne risque pas de s’arrêter de faire le guignol 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
    Je suis mort de rire Walaye!!! La bande de loser fait trop rire.

  24. Un projet futuriste 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 , n’importe quoi 😯

    Encore une autre distraction. Vous n’avez rien pu faire quand vous étiez aux affaire, voici que les mousquetaires veulent endormir le peuple avec un projet miracle 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

  25. A mon avis l’important est que ses deux side s’unissent d’abord, on ne peut pas venir en aide au pays sans que nous ne soyons unis.
    L’opposition et la majorité font la nation, l’un ne peut pas aller sans l’autre. Alors il est temps que nous abandonnons notre désir politique personnel qui ne pourra que créer des confusions et nous tourner envers l’aide de la nation.

  26. Entre nous maliens, nous ne devons même pas nous posé des questions sur l’importance de cet entretien de la majorité et de l’opposition politique maliens.
    Le plus important est de souhaité que cet entretien soit pour nous maliens une prise de conscience de ses deux branches politique du pays.
    Ses importantes doivent comprendre qu’il est temps de s’unir et de contribuer au développement de la nation.
    Ni la majorité, ni l’opposition encore moins le président IBK à lui seul ne saura bâtir ce pays, il faut la participation de tout un chacun, nous devons unir nos force afin d’apporter une bonne sorti du pays dans ses difficultés.

  27. Il s’agit de la nation et pas d’autre chose, et si ses politiciens se disent avec le bonheur des maliens, il n’ont qu’à se lieu au gouvernement de toute les façons c’est le Mali qui gagne.

  28. La politique malienne en partie l’opposition malienne a perdu toute sa véracité. Les pédophiles aussi veulent intervenir dans le débat, c’est du n’importe quoi, on n’aura tout vue.

  29. La manipulation de l’opinion publique devient une habitude chez certains politiciens . Dans le seul but de créer la confusion, c’est un délire grave.
    Cet article ne mérite même pas d’être lu…

  30. Le ridicule ne pas, sinon Modibo Sidibé l’aurait été depuis longtemps. C’est seulement pour ce faire de la popularité dans le théâtre de la politique malienne. La politique au Mali c’est fini pour Modibo Sidibé et consorts, il n’a qu’à entreprendre d’autre chose.

  31. Un leader du régime d’ATT qui croire détenue une solution pour la sortie de crise. Modibo Keïta nous prend pour qui? S’il s’aventure à se rendre dans notre quartier on le rejettera à coup de pierre.

  32. Modibo Sidibé est mal placé pour parler de mauvaise gouvernance au régime au pouvoir. Lors du régime d’ATT, Modibo Sidibé était l’un des nombreux dirigeants qui ont plongés le Mali d’aujourd’hui dans une crise sans précédent et ses mêmes leaders se disent détenteurs de la solution.

  33. Comme on le dit très souvent ” ne jamais avoir confiance à un coiffeur qui n’a pas de cheveu”. Modibo ne peut rien dans la gestion de ce pays ceux les leaders d’hier qui ont mis le pays ruine. La population malienne doit rester indifférente aux dits et faits de ce type.

  34. 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 Le Mali est à nous tous, et non au chef de l’Etat et son gouvernement. De ce fait, il est normal que nous unissions nos forces pour la sauvegarde de notre pays. Certes, nos dirigeants jouent leurs rôles, mais à nous aussi de contribuer à la reconstruction de notre pays. 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  35. 😉 😉 😉 😉 😉 😉 La participation de l’opposition malienne à la gestion du pays est nécessaire. 😳 😳 😳 Le Mali traverse une situation très difficile, seule l’union peut le sortir dans ce trou. Œuvrons tous ensemble pour rebâtir notre pays. 😳 😳 😳 😳 😳

  36. Chers compatriotes comprenons juste que chaque chose à son temps, on ne peut pas forcer le destin. Pour des précisions, je dirais juste que nos dirigeants ont fournis des efforts, mais le moment que nous attendons tous n’est pas encore venu.

  37. Les maliens doivent prendre leurs mal en patience, tout finira par etre résolu. Par contre, nous devons comprendre que ce n’est pas du jour au lendemain que les choses pourront voir le jour.

  38. Modibo, ce pays est le vôtre tout comme le chef de l’Etat actuel. Cela étant, vous devez contribuer à la convalescence de ce pays en laissant de côté vos différends. Notre pays a besoin de vous tous.

  39. On s’en fou de ton projet de société, Modibo Sidibé. Le Mali a besoin des hommes à la tête du pays et non des fossoyeurs que vous êtes. On veut que vous disiez où est passé le fond qui avait été débloqué pour l’initiative riz, quand vous étiez premier ministre?

  40. Son agenda de projet ne pouvait nous permettre de choisir un Modibo Sidibé qui ignorait même le contenu de son programme intitulé “Mali Horizon 2030”. Non, soyons en sûrs, on ne doit plus nous laisser influencer par les projets des candidats mais par leur personne.

  41. les hommes politiques maliens ont tous de bons projets de sociétés. Mais le problème est qu’une fois accéder au pouvoir ce ne sont pas les projets présentés lors des élections qui seront examinés mais d’autres.

  42. Aucun de ces trois hommes ne peut quelque chose pour ce pays, cher journaliste. S’il s’agit e critiquer à la longueur sans rien apporter à l’appui comme preuve, ils sont tous capables. A part le fait de critiquer, ces opposants ne peuvent pas servir ce pays.

  43. Le "Mali Horizon 2030" de Modibo Sidibé ne peut rien apporter à ce pays. C'est une sorte de brochure remplie de fausses promesses pouvant et/ou devant lui permettre de gagner le fauteuil présidentiel.

Comments are closed.