Mali : un rassemblement ce mardi 22 septembre à Bamako contre la présence de la France

1

Pour protester contre l’intervention militaire française au Mali,  le mouvement anti-impérialiste « Yéréwolo Ton debout sur les remparts » appelle à un grand rassemblement  patriotique ce mardi 22 septembre, date anniversaire de la 60ème année d’accession du Mali à la souveraineté nationale,  à la place de l’Indépendance de Bamako.

« On ne pourra pas refonder notre pays tant que la puissance coloniale est présente. La France doit changer de méthodologie et de stratégie avec le Mali pour qu’afin qu’on signe un partenariat égal à égal », s’exclame Allaye Bocoum, vice-président du parti SADI.  Lequel est venu participer à la conférence  du mouvement débout sur les remparts qui harangue la foule à sortir massivement ce mardi contre la présence Française.

Les responsables  de ce mouvement justifient cet appel à manifester pour exiger le départ des troupes françaises présente depuis  2013 et n’a rien amélioré  dans la lutte contre le terrorisme. Le mouvement estime que le Mali ne cesse  d’enterrer ses morts depuis l’intervention franco-britannique en Libye.

«Les ennemis montent en puissance. Le nombre de villages brûlés, de déplacés et de réfugiés augmentent. La recrudescence de la violence se fait sentir dans tout le pays au point d’affecter le minimum vital qui subsiste. La France entre «aide »  au Mali et « aide » au terrorisme constitue le maillon essentiel des forces qui détruisent la paix au Mali en utilisant le paravent de l’ONU », a indiqué le mouvement débout sur les remparts dans une déclaration lue devant la presse.  «  Il y a plus de 15 000 morts au Mali depuis l’intervention de la France. C’est pourquoi nous demandons  le départ de ces troupes », renchérit le leader du mouvement, Adama Ben Diarra. Poursuivant  que  ce sont 15 nationalités qui se réuniront  le mardi prochain pour exiger le départ de la France.

Les membres de ce mouvement se disent  soucieux du danger de cette occupation française au Mali et au Sahel à travers l’opération Barkhane. C’est pourquoi, disent-ils, ils   demandent  le retrait pur et simple  des troupes françaises lors de la manifestation du 10 janvier dernier.

 Et ils entendent  récidiver  en projetant une manifestation  le jour de la célébration du 60ème  anniversaire de l’accession du Mali à l’indépendance.

 Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Au lieu de marcher bêtement demandez l’avis des FAMa.
    Vous perdez du temps dans ces marches au lieu d’aller chercher du travail.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here