Mois de la solidarité et la lutte contre l’exclusion : Le geste apprécié du Fonds de solidarité nationale

1

Il a offert des kits scolaires d’une valeur de 10 millions de Fcfa à 2000 enfants démunis dans les 6 communes du district de Bamako

Dans le cadre de la 23ème édition du Mois de la solidarité et la lutte contre l’exclusion, la Direction générale du Fonds de solidarité nationale (FSN), a procédé au lancement officiel de distribution de kits scolaires à 2000 enfants de parents démunis dans les 6 communes du district de Bamako. Le lancement de cette opération a eu lieu le mardi 3 octobre dernier sur le terrain de foot de Korofina en Commune I du district de Bamako. C’était  en présence de plusieurs personnalités, dont le PCA du Fonds de solidarité nationale, Emmanuel Traoré, le parrain du district de Bamako du Mois de la solidarité, l’ancien ministre de l’Energie, Mamadou Frankaly Keita,  la marraine de la première semaine du mois de la solidarité et le maire de la commune I,  Mamadou B Keita entre autres.

Cette donation de la direction générale du Fonds de solidarité nationale est composée de cahiers, de bics, de crayons, de craies blanches, de boîtes à chiffons pour ardoises. Son coût total est estimé à 10 millions de FCFA. Il couvrira les besoins en kits scolaires de 2000 enfants démunis dans les 6 Commune de Bamako.

Le rôle et l’importance de l’école sont incommensurables et c’est pourquoi l’éducation est la “porte d’entrée” pour le développement et l’un des axes forts dans la stratégie de lutte contre la pauvreté. Dans son intervention Emmanuel Traoré a indiqué que le Fonds de solidarité nationale a une nette conscience de ces postulats et c’est pourquoi, il a un programme dédié à l’éducation et alloue bon an mal an,  plus du tiers de ses ressources aux activités de scolarisation des enfants.

Depuis bientôt une décennie, le Fonds de solidarité nationale, avec ses partenaires dont la LUTHERAN Word Relief,  distribue des dizaines de milliers de kits scolaires à des enfants en situation difficile, a rappelé le PCA du FNS. Selon lui, il s’agit très humblement de contribuer à la scolarisation des enfants, notamment des filles et de donner une véritable bouffée d’oxygène aux parents d’élèves, en ce qui concerne la prise en charge des frais de scolarité.

Cette année, ce sont 2000 kits scolaires qui sont mis à la disposition des enfants des 6 communes du district de Bamako. L’opération offre la particularité que la distribution est confiée au démembrements de la Direction nationale du développement social qui connaît mieux le terrain et dispose de ressources requises pour atteindre efficacement les groupes cibles, a-t-il précisé.

L’ensemble des intervenants ont tous apprécié le geste de la direction générale du Fonds de solidarité nationale qui entre dans le cadre du bien être des démunis surtout en cette veille de la rentrée scolaire 2017-2018.

 

AMT

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.