Néankoro Yéah Samaké blanchit IBK : «Je n’ai pas été limogé»

2

Son départ du poste de diplomate en Inde a fait l’objet de vives critiques. Le concerné a brisé le silence lors de la conférence de presse de lancement de sa campagne à la maison de la Presse de Bamako au cours de laquelle l’homme est revenu sur son départ du poste d’ambassadeur en Inde. J’ai demandé à quitter ce poste pour préparer ma candidature à la présidentielle et j’en ai parlé au L’ex président de la République et au ministre des affaires qui ont accepté mademande, a-t-il lancé.

Néankoro yéah Samaké ex Maire de Ouelessébougou et candidat investi du Parti d’Action Civique et Patriotique (PACP) a apporté un démenti formel de son départ du poste d’Ambassadeur du Mali en Inde. Cette clarification est venue de l’intéressé lui-même qui affirme être parti de son plein gré et de concert avec les hautes autorités du pays. Lors du voyage du président de la république, IBK en Belgique, j’y suis allé le rencontrer pour lui parler de mon intention de quitter mon poste. Quelques mois après, j’en ai parlé du même sujet au Ministre des Affaires Etrangères d’alors. Le motif de ce départ est lié à la préparation de ma candidature à la présidentielle 2018 au compte de mon parti. Ces demandes ont été faites en 2017. C’est suite à ma demande qu’ai été remercié. Les allégations de mon limogeage sont fausses, je suis parti de moi-même, a dit en substance l’ex ambassadeur du Mali en Inde qui remercie de passage la confiance placée en lui par le président de la République en lui la gestion diplomatique en Inde.

Il coupe court aux rumeurs de limogeage distillées çà et là par des gens qui ne sont au parfum de rien. En affirmant ainsi, Neankoro Yéah Samaké blanchit le régime IBK accusé à tort ou à raison de procéder aux chasses aux soricères. Il n y en pas eu du côté du candidat du PACP.

Il salue aussi de passage la confiance accordée à sa personne pour gérer cette diplomatie. Les résultats engrangés sont à hauteur de cette confiance, confie t-il aux journalistes lors de cette conférence de presse.

Par Hassane Kanambaye

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Trump est vraiment gonflé alors qu’il devrait appliquer ce qu’il a dit à lui même, à sa famille, son pédigré et ses semblables!

    https://www.huffingtonpost.fr/entry/trump-accuse-de-xenophobie-apres-avoir-dit-aux-elus-democrates-de-retourner-dou-elles-viennent_fr_5d2b960fe4b0bd7d1e1e68c1

    Trump ne peut pas s’aventurer dans une guerre au moment où il va entamer une campagne électorale pour être réélu. Les corps des soldats américains rentrant chez eux dans des sacs en plastique deviendraient le symbole historique de l’ère Trump.

  2. Poulo a quitte le gouvernement avant qu’on ne le renvoie et Samake a rapidement quitte son post d’Ambassadeur avant qu’on le revoie aussi, IBK n’est pas blanchi car le mot d’ordre de Boubeye aux partis politiques et leurs chefs etait clair si tu ne soutiens pas IBK alors tu quittes le gouvernement ou ton post d’Ambassadeur, c’est simple et c’est clair comme eau de roche.

Comments are closed.