Plan de développement stratégique 2022-2026 : Un nouveau départ pour le Fafpa

0

Le Fonds d’Appui à la Formation professionnelle et à l’Apprentissage (Fafpa) a entamé hier les travaux d’élaboration de son plan de développement stratégique au Centre de Formation professionnelle de Sénou. Présidé par Bakary Doumbia, ministre de l’Entrepreneuriat, de l’Emploi et de la Formation professionnelle, cet atelier prendra fin le 15 septembre 2021.

Selon Moussa Camara, directeur général du Fafpa, ce plan a pour objectif, de permettre au fonds de se projeter dans l’avenir pour améliorer ses conditions de travail, la compétitivité des entreprises et l’insertion des jeunes. Il vise à déterminer les forces, faiblesses, opportunités et menaces qui pèsent sur le fonds et de proposer les axes stratégiques et un plan de mise en œuvre cohérent.

« Nous nous estimons et demeurons convaincus avec ce plan de développement stratégique que le Fafpa va amortir un nouvel élan dans le cadre de son amélioration et sa performance. Au-delà des diagnostiques internes que nous avons élaborés, nous avons déterminé cinq axes devant permettre aux participants de nous dire ce qu’ils en pensent », a exprimé M. Camara, directeur général du Fafpa.

Parmi les thèmes retenus, il y a la pérennité des ressources et la décentralisation, l’habilitation d’équipement de la formation, la communication et le développement du partenariat.

Bakary Doumbia, ministre de l’Entrepreneuriat, de l’Emploi et de la Formation professionnelle a salué l’initiative de ce projet et a promis son accompagnement au côté du Fafpa pour la réalisation.

« L’atelier du jour honore à plus d’un titre le directeur général du Fafpa qui a pris l’initiative, à travers l’élaboration d’un plan de développement stratégique, d’ouvrir courageusement le Fafpa aux débats critiques et constructifs en vue de décliner le devenir du fonds », a-t-il déclaré.

Selon le ministre, ce nouveau plan stratégique engagera le Fafpa de façon durable dans la bonne gouvernance et l’efficacité. Il a souligné qu’il est un enjeu pour son département dans le cadre de la pérennité de financement de la formation et de sa souveraineté.

Le ministre déplore les contraintes du Fafpa dont celle liée à la suspension de la taxe de formation professionnelle et il a assuré son soutien pour la résolution des difficultés.

Fatoumata Kané 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here