Polémique autour du Fonds COVID-19 : Les promoteurs d’hôtels réclament plus de 2 milliards CFA de factures impayées suite au confinement des expatriés

0

Au Mali, les promoteurs des établissements hôteliers expriment leur ras-le-bol face à la tergiversation du gouvernement, Moctar Ouane à s’acquiter des factures de confinement des expatriés. Ils réclament plus de 2 milliards FCFA et envisage de saisir la justice sur cette affaire.

Ils sont plusieurs promoteurs à se révolter contre les autorités de la transition qui tarde à s’acquitter du reliquat de plus de deux milliards contractés lors du confinement des expatriés dans leurs établissements. La responsabilité du gouvernement, Moctar Ouane, pointé du doigt par ces promoteurs d’hôtels sera bientôt assigné en justice.
Les plaignants dénoncent un manque de volonté criard des autorités, notamment le chef du gouvernement. Ce dernier, selon les sources proches du dossier, est désigné par les promoteurs d’hôtels comme le principal point de blocage du dossier. Le trésor public refuse de s’acquitter des impayés des créanciers malgré qu’il ait manifesté au début sa volonté de payer l’enveloppe globale du montant. Ce qui scandalise les promoteurs d’hôtels qui ne sont pas allés avec le dos de la cuillère pour dénoncer la mauvaise foi du gouvernement qui rechigne, selon eux, à s’acquitter des factures.
La rupture de confiance installée entre les deux parties ne fait plus d’aucun doute. Et pourrait aboutir à un procès tant les promoteurs d’hôtels sont entrain de préparer un plainte contre le gouvernement, Moctar Ouane, pour entrer en possession de leur conformément à la loi. Ils justifient les raisons de leur plainte en préparation en arguant que le secteur hôtelier est confronté aux dures réalités du moment marqué par le manque d’affluence des clients dans les établissements. Ces dures réalités engendrées par le contexte sanitaire de COVID-19 obligent certains à envisager de mettre la clé sous le paillason avec l’annonce des nouvelles mesures drastiques qui n’ont pas sans conséquence sur l’environnement hôtelier.
Les promoteurs des hôtels expriment toujours leur déception face à l’indifférence du gouvernement, Moctar Ouane, qui ne semble pas mesurer les conséquences de la pandémie de la COVID-19 sur leur établissements dont certains ont déjà réduit leur personnel et d’autres menacés de fermeture.
Le ministre de la culture, de l’artisanat et du tourisme, Madame Kadidiatou Konaré a été saisi lors d’une rencontre d’information par les promoteurs des 18 hôtels concernés. En attendant de porter la plainte devant la justice pour un dénouement rapide du dossier, les promoteurs d’hôtels interpellent le Chef de l’Etat et son vice-président et au sens de responsabilité du chef du gouvernement pour qu’ils s’acquittent diligemment des factures des impayées de confinement des expatriés de COVID-19.
Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here