Rassemblement du 5 juin 2020 : Toutes les conditions sont réunies pour une manifestation pacifique

0

La coordination des mouvements, associations et sympathisants de l’imam Mohamoud Dicko (CMAS), le front pour la sauvegarde de la démocratie (FSD) et le mouvement Espoir Mali Koura projettent une manifestation aujourd’hui pour demander la démission du Président de la République, Ibrahim Boubacar Keita. Toutes les conditions sont réunies, selon les organisateurs, pour que cette manifestation se passe de façon pacifique.

C’est ce vendredi que des milliers de Maliens se sont donnés rendez-vous à la place de l’indépendance à 14h pour répondre à l’appel à manifester de la coordination des mouvements, associations et sympathisants de l’imam Mohamoud Dicko (CMAS), le front pour la sauvegarde de la démocratie (FSD) et le mouvement Espoir Mali Koura. Ces manifestants entendent dénoncer la mauvaise gestion du pays, et demander la démission du Président de la République, Ibrahim Boubacar Keita.

Si au début l’inquiétude existait quant à la bonne tenue de ce rassemblement, force est de savoir que, sauf changement de dernière minute, toutes les conditions sont réunies pour que cette  manifestation  se passe de façon pacifique.

Le mardi 2 juin 2020, le gouverneur du district a, dans une correspondance adressée aux organiseurs, autorisé le rassemblement en les invitant à prendre contact avec les forces de l’ordre pour la sécurisation de ladite manifestation.

Les organisateurs ont , de leur côté, prôné un rassemblement pacifique. Du Cherif de Nioro aux partis politiques qui participent à ce rassemblement en passent par l’imam MohamoudDicko, tous ont insisté sur le caractère non violent de la manifestation de ce vendredi. « Ne prenez ni bâton, ni cailloux. Nous allons dire ce que nous pensons de façon pacifique et dans le plus grand respect, sans injure. Nous sommes des fils de ce pays et nous ne cherchons pas à détruire notre propre pays », a déclaré l’imam Mohamoud Dicko.

En outre, les soutiens du Président de la République qui projetaient d’organiser une contre-manifestation le même jour, ont décidé de sursoir à ce projet tout en appelant les organisateurs du rassemblement de ce vendredi à la retenue.

Tous ces faits  portent à croire que la manifestation de ce 5 juin 2020 se passera sans violence pour l’intérêt de notre pays.

Sery Diarra

Source: La Priorité

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here