Mali / Région de Kayes : L’horreur de l’esclavage par ascendance sévit

19

Dans plusieurs localités de la région de Kayes (Diéma, Yelimané, Nioro du Sahel…), les esclavagistes, adeptes d’un esclavage par ascendance, dictent leur loi au vu et au su de tout le monde. Ils empêchent des personnes de leurs droits élémentaires de cultiver leurs champs, de réhabiliter leurs maisons, d’enterrer leurs morts etc. Dans le cercle de Diéma, plus précisément dans le village de Kaïnera, des dizaines de personnes dont des nombreux enfants ont dû ainsi tout abandonner pour se refugier à Bamako, la capitale malienne.

« Quelle horreur ! En ce moment, une vague de déplacés en provenance de Kayes persécutés par les esclavagistes a débarqué à la CNDH avec une vingtaine d’enfants. Où va le Mali? », s’est interrogé, sur le réseau social, Aguibou Bouaré, le président de la Commission Nationale des Droits de l’Homme du Mali(CNDH). Une interrogation légitime vue l’ampleur que prend la « traite des esclaves » dans la région de Kayes. En effet, ces esclaves des temps modernes, qui veulent s’affranchir de l’esclavage par ascendance, sont privés de tous leurs droits, même les plus fondamentaux. A Kaneira, les révoltés ont été privés d’eau, de commerce et de sépulture avant de se faire carrément chassés du village. 1153 personnes déplacées internes, dont 534 hommes, 619 femmes et 720 enfants, toutes victimes de l’esclavage par ascendance dans les communes rurales de Dindanko, Djougoun et Guémoucouraba, ont ainsi trouvé refuge dans la commune de Mambri, dans le cercle de Kita, dans la région de Kayes. Le 19 juillet dernier, après une mission d’investigation à Mambri, la Commission Nationale des Droits de l’Homme du Mali(CNDH) constatait « avec amertume et consternation des violations graves des droits de l’homme dont sont victimes ces déplacés. » La CNDH a déploré l’absence de mesures humanitaires d’urgence en faveur de ces personnes déplacées en état de fragilité certaine. Elle a recommandé aux autorités compétentes de diligenter les procédures judiciaires pendantes, précisément, devant la Justice de Paix à Compétence Etendue de Toukoto (Cercle de Kita) en lien avec les infractions constatée. La CNDH a sollicité le gouvernement aux fins d’un appui en produits de première nécessité au profit des déplacés et des populations hôtes de Mambri, sans oublier d’augmenter la capacité d’accueil des établissements scolaires de la zone concernée en prévision de la prochaine rentrée scolaire. La CNDH a aussi exhorté le Gouvernement et l’Assemblée Nationale à l’adoption diligente du projet de loi portant répression de l’esclavage et des pratiques assimilées.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

19 COMMENTAIRES

  1. FASSOKO, la question du début mérite bien d’être posée car le récit que je suis entrain de lire dans les journaux récents est quelque chose que j’entends depuis maintenant un an et demi. C’est à partir de leurs villages qu’ils militaient mais il parait que le Préfet et le CB les ont chassé de là-bas pour qu’ils viennent à Bamako et que les tabloïds s’en mêlent. Mon étonnement est qu’un journal aussi sérieux que LE RÉPUBLICAIN puisse reproduire les mêmes récits et les mêmes images dans un article non signé. Si c’était pour faire sensation, rien qu’à voir les relations sur ce site, on peut dire qi’ils ont réussi 😲😲

    Un bon journaliste n’a même pas besoin de se déplacer dans ce cas, il lui suffit seulement d’agrandir la photo et observer ces familles (du plus petit au plus grand) pour se rendre compte que ces prétendus esclaves ne ressemblent pas aux plus misérables des villageois Maliens. 💡💡💡💡💡

  2. Je ne sais par où commencer
    Ce problème d’esclavage n’est qu’un début de construction du système social au Mali. Je dis cela ce n’est pas parceque je suis pour l’esclavage, vous dire que beaucoup <> dans ce problème ne connaissent absolument rien dedans. Les gens, surtout les journalistes ne doivent pas se contenter des mots pour décrire une situation à distance. Tous ceux qui vous disent qu’il y a de l’esclavage dans la région de et précisément les villages cités dans les colonnes du journal tel que sous sa forme du XV ème ou xvi ème siècle est faut.
    Il est très important que celui qui veut s’imprégner de la vraie réalité des choses aillle dans la zone. Tout simplement celui qui veut d’explications me contacte dans le respect

  3. C’est de n’n’importe quoi.indirecte qu’ils n’y à par président au mali. L’esclavage au mali .président ou sont tes soldats.tu doit bien réagit contrecontre eux. Là ils n’y auront encore une fois

  4. Du n’importe quoi la vraie info se trouve à Diema vous êtes libre d’aller voir ce qui se passe en réalité si c’est l’esclavage,
    il n y a pas de pratique d’esclavage comme vous le pensez, ces esclaves sont libre de faire tout ce qu’ils veulent, a part ne pas devenir chef de village.

  5. Franchement CAPI tu nous embêtes avec tes conneries ! Qui t’a dit que les esclaves sont des victimes innocentes ? Quel innocent a jamais été fait esclave dans notre histoire ? Avant, les Bambaras n’avaient pas de prisons pour coffrer leurs malfrats et leurs prisonniers de guerre, ils les faisaient esclaves pour les vendre au marché. Tout le monde ( Maraka, Peul, Sénoufo, …) en a acheté, soit pour les garder, ou pour les revendre aux Toubabs. Si quelqu’un devrait rougir de cela, ce doit être toi le Bambara. N’est-ce pas toi qui disais que la sécheresse a poussé les maîtres à se débarrasser de leurs esclaves ? Bon, moi je connais d’autres Bonnes Familles qu’ils ont ruinées. Ils sont encombrants, viens les prendre ! 😎😎😎😎😎

  6. ça me fait mal au coeur de voir le mal fait à ces enfants ….

    Sinon :
    Pendant ce temps, voyez la dignité du président Kenyan, c’est juste extraordinaire : pas de mendicité, de soumission, que du travail, de la dignité, la liberté de gérer sa monnaie et son economie dans la liberté :
    https://www.youtube.com/watch?v=ggJMhrj1_GA
    (Surtout à partir de 5:40)

  7. Bamake’, il faut plutot regarder le comportement des uns et des autres en relation avec leurs independances financieres respectives et le fait que vivre a’ l’exterieur libere de plusieurs poids qui existent dans nos pays et qui empechent d’exprimer certaines opinions! Sinon comment pouvez-vous comprendre que les descendants des barbares esclavagistes osent dire aux descendants de leurs victimes qu’ils sont meilleurs qu’eux parce que leurs ancetres etaient des grands criminels!
    Je vous donne la pauvrete’ comme un autre exemple. Nous savons que pauvrete’ n’est pas vice mais dans nos pays on fait croire aux gens pauvres qu’ils doivent avoir honte parce qu’ils sont pauvres ou d’une famille pauvre. DES GRANDS BANDITS QUI SONT DEVENUS RICHES PAR LE CANAL DES CRIMES ECONOMIQUES CONTRE NOS PAYS ET LEURS ENFANTS ONT LE CULOT DE REGARDER LEURS VICTIMES ET LES ENFANTS DE LEURS VICTIMES POUR DIRE FANTAN DEN SOURAFANATAN! SI NOTRE MONDE N’EST PAS SUR SA TETE, CE SONT LES VICTIMES ET LEURS ENFANTS QUI DOIVENT DIRE AUX CRIMINELS QUI ONT CONDAMNE’ NOS PAYS A’ UNE PAUVRETE’ ENDEMIQUE DE LA… BOUCLER CAR ILS N’ONT RIEN A’ DIRE! LEUR PLACE EST EN PRISON!!!!!
    BAMAKE’, NOS GRIOTTES ET NOS GRIOTS CONTINUENT A’ FAIRE LES ELOGES DE NOS ROIS, NOS EMPEREURS ET NOS CHEFS TRADITIONNELS QUI ETAIENT POUR LA TRES GRANDE MAJORITE’ DES CRIMINELS ET DES ESCLAVAGISTES! ON SE TAPE SUR LA POITRINE POUR DIRE QUE NOUS SOMMES LES DESCENDANTS DE CES GRANDS CRIMINELS!!! TANT QUE NOUS CONTINUONS A’ MARCHER SUR NOS TETES, NOUS RESTERONS LES DERNIERS DU MONDE!!!!!

  8. Dites-moi si je me trompe… !
    J’ai l’impression que c’est des Maliens de l’extérieur qui commentent le plus sur l’esclavage au Mali sur maliweb… ?
    Les Maliens de l’intérieur…, soit ils ont pas trop le temps de lire la presse, surtout sur internet, soit ceux qui ont un ordinateur, ils n’ont pas de connexion ou alors ils ont pas envie de commenter ça parce que, ça ne les intéresse pas…, et là c’est grave.
    Pardon si je dis une ânerie.

  9. yugu, tu ne connais pas 1% de ce que moi je connais a’ propos de ma religion!
    Tu as parle’ des esclaves qui ont appauvri ta famille??????? N’as-tu jamais entendu “… LA VADLA LI ARABIN ALA ADJAMIN IL BI TAKHWA WA INA AKRAMAKOUM INDALLAH ATKHAKOUM”?
    IL Y A DES FAUX MUSULMANS COMME TOI QUI FONT UNE TRES MAUVAISE INTERPRETATION DE L’ISLAM ET DONNE UN MAUVAIS NOM A’ NOTRE RELIGION! Yugu, tu n’es pas un bon musulman sinon tu aurais dit a’ ta famille que detenir des musulmans comme esclaves est contraire a’ notre religion!!!!
    Tu laisseras la soeur de Moussa Ag en paix!!!! Je ne repondrai pas a’ tes betises!!!!

  10. IDIOT, que sais-tu de l’islam ? Notre religion parfaite ne se contente pas seulement d’accepter l’esclavage, il nous permet de coucher avec nos esclaves sans que cela ne soit de’l’adultère. Toi tu es qui pour parler au nom de l’islam ? Tu viens de dire que tu as sauté une femme pendant 4 ans sans qu’il aie mariage entre vous. On devrait te mettre dans un trou pour te lapider à mort comme il se doit en islam. 😎😎😎

  11. Rinz, peux-tu nous dire dans quel monde tu vis? CE N’EST PAS ” IL Y A DES CHANCES….”!!!!!! PLUSIEURS ETUDES ONT DEMONTRE’ QUE LES NOIRS ONT BEL ET BIEN ETE’ DES PARTICIPANTS TRES ACTIFS DANS LE COMMERCE DE LEURS FRERES ET LEURS SOEURS! LA CHASSE A’ L’HOMME DANS LES BROUSSES AFRICAINES ETAIT PRATIQUE’E PAR DES NOIRS. ILS VENDAIENT LEURS PROPRES FRERES ET LEURS PROPRES SOEURS CONTRE DU SUCRE, DU THE’, DES FUSILS ET DES MIRROIRS… ETC.
    ANKANA AN YERE’ NEGUEN! NOUS AVONS UNE TRES GRANDE RESPONSABILITE’ DE TOUTES LES BARBARIES CONTRE NOS PEUPLES. AUJOURD’HUI LES BARBARIES CONTINUENT SOUS UNE FORME “CIVILISE’E”! C’EST LE MONDE DES FINANCES QUI NIQUE NOS PAYS AVEC LA COMPLICITE’ DE NOS DIRIGEANTS AFRICAINS, CONDAMNANT AINSI NOS PEUPLES AFRICAINS A’ UNE MISERE ENDEMIQUE ET NOS JEUNES QUI PRENNENT DES RISQUES ENORMES AVEC LEUR VIE POUR QUITTER L’AFRIQUE ET ALLER SE TRANSFORMER EN… ESCLAVES AILLEURS!
    MES AMIS, JE DIS A’ TOUTES CELLES ET TOUS CEUX QUI SOUTIENNENT L’ESCLAVAGE ET L’EXPLOITATION DE NOS PEUPLES, D’ALLER SE FAIRE FOUTRE AILLEURS!!!!!

  12. Yugu, ce que la soeur de Moussa Ag a dit contre ma personne, etait une reaction naturelle contre une personne qui ne l’a pas epouse’e apres quatre ans de relations intimes. Est-ce que je suis esclave? NON, JE NE LE SUIS PAS! EST-CE QUE JE CONSIDERE QUE MON SANG FAIT DE MOI UN HOMME SUPERIEUR OU INFERIEUR A’ UNE PERSONNE COMME MOI? LA REPONSE EST NON!!!!!!
    Je te conseille de laisser la soeur de Moussa ag en paix! Quelque part en moi, je me sents coupable a’ son endroit en pensant a’ sa phrase ” … Tu as pris 4 ans de ma vie et tu refuses de te marrier avec moi.” Que faire? Les circonstances ont mis ma vie prive’e en suspension pendant pres de 10 ans.
    Yugu, celles et ceux qui nous cassent les oreilles avec leur fausse noblesse SHOULD TAKE A DNA TEST pour confirmer qu’ils sont ce qu’ils pretendent etre. On discutera du reste apres!!!!
    L’ESCLAVAGE EST UN CRIME CONTRE L’HUMANITE’!CEUX QUI PRETENDENT ETRE DES NOBLES ET QUI PRATIQUENT L’ESCLAVAGE JUSQU’A’ PRESENT, DOIVENT ETRE ARRETE’S ET JETE’S EN PRISON!
    GNAMOKODENW, DANGADENW, KOUNFINW ANI KODON BALOUW! OUBOU OUSIGUI OUDJOUW KAN , KO OULOUW YE’ HORONW YE’ ANI KO DJON BE’ OUBOLO!!!!! IL FAUT LES CASTRER!!!!!! IL NE SONT RIEN D’AUTRES QUE DES SAUVAGES , DES IGNORANTS ET DES ANIMAUX!
    L’ISLAM NE PERMET PAS A’ UN MUSULMAN DE DETENIR UN AUTRE MUSULMAN COMME ESCLAVE. CES IDIOTS ET CES IGNORANTS VONT JUSQU’A’ AVOIR LE CULOT DE NOUS DIRE QUE LE CORAN PERMET A’ UN MUSULMAN DE DETENIR UN AUTRE MUSULMAN COMME ESCLAVE. SHAME ON THEM!!!!! DES VRAIS BARBARES!!!!!

  13. Cette pratique doit exister depuis longtemps

    Vraiment personne ne savait ???

    Il y a des chances pour que le commerce des occidentaux ait été alimenté par certains de nos ancêtres

  14. KINGUIRANKE, il est vrai que IBK a fait courir une rumeur selon laquelle ATT serait un esclave et lui IBK Prince du Mandé mais ce qui se passe ici n’a rien à voir avec le MALI de IBK. Je ne sait pas si tu as eu à fréquenter certains milieux Parisiens, tu peux voir un jeune dont les parents et lui-même sont nés en France mais préfère se présenter comme étant griot ou esclave. Ce problème est assez complexe pour ne prendre en compte que l’émotion suscité par le mot esclave pour juger……

  15. Les Gouverneurs, les Préfets, les Sous-Préfets, les Juges, les Policiers et tous les Fonctionnaires, quelques soient leurs grades…, tous ces Gens qui sont discriminés, privés de promotion en raison de leur Origine sociale, doivent se donner la main…, rallier la cause de ces victimes de l’esclavage. Tous les Citoyens Maliens épris de justice et de paix, les Partis Politiques, la Société civile et les organisations faîtières féminines doivent se mettre ensemble pour marcher, manifester devant la Primature, devant le Palais Présidentiel de Koulouba, devant la Résidence du Président IBK à Sébénikoro, devant le Ministère de la Sécurité, mais aussi et surtout devant le Ministère de la Justice et des DROITS de l’HOMME.
    Cette mascarade a assez duré. Jamais notre pays ne va se développer tant que existent ce type d’injustices et d’inégalités de droits fondées sur l’Origine sociale.

    Vivement le Mali pour nous tous.

  16. ROI BOUFFON, qu’attends tu pour aller prendre la Soeur de MOUSSA AG et la foutre en taule ? 😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀

    À l’ère de internet et des réseaux sociaux on te dit qu’une partie du MALI vit encore l’âge de la pierre. Si ce qu’on raconte ici est exact pourquoi ne pas interroger les autorités judiciaires et administratives sur place au lieu de demander quelque chose à ces énergumènes d’esclavagistes ? Pourquoi ne pas s’en prendre d’abord aux préfets et aux gendarmes avant d’aller fouiller dans les spermatozoïdes de nos ancêtres ? 😀😀😀😀😀

  17. Un veritable crime contre l’Humanite et un veritable rabaissement pour la race humaine toute entiere. Mais c’est ca le Mali de Boua qui veut nous faire croire que nous vivons au 13eme siecle encore!

  18. LES FILS DE CHIENS QUI PRATIQUENT CETTE ANIMOSITE’ CONTRE LEURS SEMBLABLES DANS CE MONDE DU 21E SIECLE, DOIVENT ETRE ARRETE’S ET CONDAMNE’S AUX TRAVAUX FORCE’S POUR LE RESTE DE LEUR VIE! DES IMBECILES QUI OSENT UTILISER LES SPERMATOZOIDES DE LEURS PERES POUR DE CROIRE SUPERIEURS AUX AUTRES!
    L’ESCLAVAGE EST UN CRIME CONTRE L’HUMANITE’!!!!!!!!!

  19. “… « Quelle horreur ! En ce moment, une vague de déplacés en provenance de Kayes persécutés par les esclavagistes a débarqué à la CNDH avec une vingtaine d’enfants. Où va le Mali? », s’est interrogé, sur le réseau social, Aguibou Bouaré, le président de la Commission Nationale des Droits de l’Homme du Mali(CNDH)…
    … ces esclaves des temps modernes, qui veulent s’affranchir de l’esclavage par ascendance, sont privés de tous leurs droits, même les plus fondamentaux. A Kaneira, les révoltés ont été privés d’eau, de commerce et de sépulture avant de se faire carrément chassés du village. 1153 personnes déplacées internes, dont 534 hommes, 619 femmes et 720 enfants, toutes victimes de l’esclavage par ascendance dans les communes rurales de Dindanko, Djougoun et Guémoucouraba, ont ainsi trouvé refuge dans la commune de Mambri, dans le cercle de Kita, dans la région de Kayes… ” … /// …

    :

    Les Partis politiques, les Acteurs de la Société Civile, les Etudiants et des simples Citoyens étaient descendus manifester dans les Rues de Bamako pour dénoncer les massacres d’Ogoussagou, de Sobame Da et pour dénoncer toutes les exactions qui sont commises sur les Populations du Centre du Pays…
    Je sais…, il n’y a pas de comparaison entre des massacres et des bastonnades, et des expulsions…

    Mais il y a toujours violations de droits humains qui ne devraient laisser Personne indifférents…

    Or, pour défendre les victimes de l’esclavage ( dont des Femmes et des Enfants ), personne ne bouge, à part la Commission Nationale des Droits de l’Homme du Mali(CNDH) qui ne peut rien faire d’autre que constater le calvaire et l’exode de ces malheureux…

    Depuis déjà des mois ces faits de bastonnades et d’expulsions de Citoyens Maliens sur le sol Malien par d’autres Maliens, sont connus de tous, même à l’International. Mais ces faits ne soulèvent toujours pas l’indignation ni des plus Hautes Autorités du Mali ni de la Classe Politique Malienne et la Société Civile qui manifestaient il n’y a pas si longtemps contre la terreur des Djihadistes dans le Centre du pays…

    Personne ne pourra rien pour ces victimes. Ces Gens doivent s’organiser pour marcher, pour manifester, devant la Primature, devant le Palais Présidentiel de Koulouba, devant la Résidence du Président IBK à Sébénikoro, devant le Ministère de la Sécurité, mais aussi et surtout devant le Ministère de la Justice et des DROITS de l’HOMME.

    S’ils se contentent de pleurer dans leur coin, c’est pas bon. L’Administration Malienne ne bougera pas. Puisque pour l’ETAT Malien, il n’y a pas d’esclavage au Mali. Alors…, ils pourront continuer à subir…, ça changera rien… !

    Vivement le Mali pour nous tous.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here