Rencontre de Women 7 à Paris : Djénébou Sidibé a porté la voix du Mali au 3e sommet

0

La jeune startupeuse et entrepreneuse sociale malienne, Djénébou Sidibé dite Zeina, a pris part, le jeudi 9 mai dernier, au 3e sommet du mouvement Women 7 (W7) à Paris (France). Une occasion pour elle de faire un plaidoyer sur les conditions des enfants déplacés de zones en conflit au Mali.    

Sur invitation d’Unicef France, la jeune réalisatrice, photographe et startupeuse, Djénébou Sidibé alias Zeina, grâce au volet social (N’Terini) de sa start-up ZicSap, a représenté le Mali au 3e sommet mouvement Women 7 (W7). Une journée de plaidoyer qui a réuni au siège de l’Unesco Paris plus de 400 activistes féministes, représentant une centaine d’organisations et associations du monde entier. Elle était accompagnée de la présidente du Parlement des jeunes du Mali, Bassan Sow. Le W7 est un mouvement d’organisations féministes fondé en 2017 en Italie. Il est chargé de fournir des recommandations relatives à l’égalité des sexes et des genres aux décideurs du G7 (Allemagne, Canada, Etats-Unis,   France, Royaume-Uni, Italie et Japon).

C’est donc pour être certaines que les questions relatives à l’égalité femmes-hommes en Europe et dans le monde soient prises en compte et discutées lors du prochain sommet du G7, que ces organisations se sont regroupées à Paris pour ce 3e sommet de W7. Plusieurs thèmes ont été abordés lors de cette rencontre dont l’émancipation des adolescentes et des femmes en matière de santé, l’éducation et la lutte contre les violences et l’autonomisation des femmes. “J’ai présenté au nom de ma startup et de mon incubateur, Laboratoire Take Power (LAB-Tap), un thème sur la situation des enfants déplacés à l’intérieur du pays à cause de la crise. Le cas spécifique des zones d’orpaillage et de façon générale. J’espère que ma voix fera des échos auprès des décideurs du monde lors du prochain sommet du G7”, nous confie-t-elle.

A l’issue de la journée, l’ensemble des recommandations élaborées par le W7 a officiellement été remis à Marlene Schiappa, la secrétaire d’Etat afin qu’elle puisse le proposer à Biarritz aux dirigeants du G7 au prochain sommet.                                          Youssouf KONE

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here