Retour des administrateurs dans la région de Mopti : Les syndicats des administrations ripostent

0

Suite à la demande du gouvernement  aux représentants de l’Etat en fonction dans la région de Mopti de rejoindre leurs poste sous  peine « de  s’expose à une sanction disciplinaire ». Le Syndicat autonome des  administrateurs civils (Synac) et le syndicat libre des travailleurs du ministère de l’administration territoriale (Sylmat) ont organisé, le samedi dernier, une conférence de presse. Occasion pour les administrateurs  d’apporter une réponse cinglante à la  demande  du  ministre de l’Administration territoriale.

En effet, les  deux syndicats invitent tous les représentants de l’Etat dans la région de Mopti   de se replier dans la capitale régionale jusqu’au retour de la sécurité.

De l’électricité dans l’air  donc ! Tout était parti  d’un communiqué conjoint en date 17 juin 2019,  où les deux syndicats ont  appelé les  préfets et sous-préfets en poste dans la région de Mopti de regagner la ville de Mopti. Une invitation qui fait suite à la recrudescence de l’insécurité dans cette partie du pays.

A cela, le ministre Boubacar Alpha Bah, avait répondu avec un message de fermeté. « Le ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation rappelle aux membres du corps préfectoral que tout manquement d’un membre du corps préfectoral à ses devoirs dans le cadre de l’exercice de ses fonctions, l’expose à une sanction disciplinaire », précisait le communiqué

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here