Situation sociopolitique : Génération Espoir du Mali entend jouer sa partition

0

Génération Espoir du Mali composée des anciens de l’Association des élèves et estudiantines du Mali  (AEEM) était face à la presse le Jeudi dernier au siège du patronat.

Les anciens de l’AEEM, après avoir réussi l’année dernière l’organisation du forum international des anciens de l’AEEM, veulent jouer leur partition dans l’arène politique et administrative de notre pays.

Ce regroupement entend défendre les Institutions de la République contre toute action essayant d’ébranler la cohésion sociale.

Le principal confencier Alkaïdi Touré a livré le contenu déclaration  élaborée par GEM dont le point important est la prise de conscience des anciens de l’AEEM quant à la défense de la patrie. Ainsi ils ont demandé aux organisateurs de la marche de surseoir à leur projet.

Le savoir-faire et l’expérience des anciens de l’AEEM a été loué par les uns et autres. Issa Mariko ancient secrétaire général de l’association dira que l’AEEM a formé beaucoup de nos cadres aujourd’hui.” Les produits de l’AEEM sont incontestables, ils font la fierté du Mali aujourd’hui” s’est-il félicité Issa Mariko.

La génération espoir du Mali entend mener plusieurs actions dans le futur pour faire respecter les Institutions de la République. Elle serait désormais une association d’éveil selon les conférenciers.

Mamadou Lamine Baby, Abdoulaye Maiga ont tour à tour pris la parole pour abondaer dans le même sens. Ils se réjouissent de l’élection de leur camarade l’honorable Moussa Timbiné à la présidence de l’Assemblée Nationale. Ce point de presse a enregistré la présence du ministre Amadou Koïta, qui est aussi un des anciens de l’AEEM.

Seydou Diamoutené

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here