Pour le bien-être des enfants de mères détenues : L’Association ‘’Asmae Sœur Emmanuelle’’ rénove la crèche de Bollé femme

0

La salle de jeu du centre de détention spécialisé bollé femme a abrité la cérémonie commémorant  la fin des travaux d’un chantier ayant pour objectif d’offrir aux enfants de mères détenues un environnement sain, sans risque, de loisir et de promenade. Le dit chantier a été financé par une association française dénommée ‘’Asmae Sœur Emmanuelle’’. C’était en présence du représentant du directeur national de la DNAPES, Ousmane Traoré, le directeur adjoint de Bollé femme, Dramane Sidibé, le directeur de bollé Mineur Moussa Sarawi Maiga, le coordinateur de l’ONG Maya, Moussa Bagayoko, entre autres invités.

Les différents chantiers réalisés par le partenariat sont la clôture de la cour de la crèche, l’aménagement d’un espace de jeux et l’implantation de jeux (toboggan, balançoire, chaise roulante, leviers. A cela s’ajoutent la réhabilitation d’un bloc  de deux toilettes, d’un magasin, la construction d’un hangar pour les animations, les démonstrations  nutritionnelles, les causeries éducatives entre autres.

C’est ainsi que le dicteur adjoint  de Bollé femme, M. Dramane Sidibé a exprimé toute sa reconnaissance pour l’accord combien important de la crèche dans l’entretien et l’éducation des enfants dans le but de leur préparer un avenir meilleur. Le coordinateur de Maya Ton, Moussa Bagayoko a cité les nombreuses réalisations de son ONG. Pour lui, leurs actions ne se limitent pas au soutien des enfants depuis 2002. Et d’ajouter que l’ONG avec d’autres partenaires interviennent dans divers domaines : santé, éducation, alphabétisation, assainissement, formation professionnelle, entre autres. Il rendue une mention spéciale à l’association française ‘’Asmae Sœur Emmanuelle’’ pour son appui important dans la réalisation de leurs projets. Il a aussi salué et remercié le personnel des deux Bollés pour leur esprit coopératif.

Le représentant du directeur national de l’administration pénitentiaire et de l’éducation surveillée, M. Ousmane Traoré, au nom du département et de la DNAPES, a salué l’ONG Maya Ton, l’Association française ‘’Asmae Sœur Emmanuelle’’ et  autres partenaires qui pensent au bien-être des pensionnaires des centres de détention spécialisés que sont Bollé femmes et Bollé mineurs. Il a souhaité bonne continuation aux donateurs.

La cérémonie a pris fin par la visite des réalisations à la crèche à l’intérieur de Bollé femmes.

S.B

 

PARTAGER