Stabilisation des jeunes les régions centre du Mali : Le projes réalise des progrès malgré les multiples contraintes rencontrées

0

Dans le but de stabiliser les jeunes des régions de Ségou et Mopti dont la vulnérabilité de la couche s’accroit fortement à cause de la grave crise qui secoue le pays. Les jeunes étant les cibles des groupes djihadistes qui leur font miroiter le semblant de bonheur qu’ils sont sensés leur apporté en les enrôlant. Dans le but de sauver cette couche sensible des griffes de ces forces du mal, la délégation de l’Union Européenne au Mali en partenariat avec le gouvernement du Mali ont mis en œuvre le Programme Jeunesse et Stabilisation (PROJES). Le premier comité de pilotage du projet a été tenu le vendredi 05 Juillet 2019 au Centre des Collectivités territoriale sous l’égide du ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation Boubacar Alpha Bah ainsi que devant plusieurs acteurs pour la mise en œuvre du projet. Ils ont brandi des progrès réalisés dans la stabilisation des jeunes au sein des régions du centre du Mali tout en mentionnant les difficultés rencontrées notamment sur le plan sécuritaire.

Ce premier comité de pilotage du programme jeunesse et stabilisation dans les régions centre du Mali (Ségou et Mopti) s’inscrit en droite ligne des stratégies nationales et modalités convenues pour le retour de la paix et est une  contribution essentielle que le gouvernement du Mali apprécie à sa juste valeur a reconnu le ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation Boubacar Alpha Bah. « Le projes à travers des activités spécifiques au niveau de la création de cadres de concertation et d’échanges, d’actions en faveur des personnes déplacées, de soutien aux structures de gestion associatives et aux dynamiques intercommunales et intracommunautaire contribuera à restaurer les conditions d’un dialogue et échange entre les communautés. Face à la montée des tensions inter et intra-communautaires, le projes participe à alimenter un discours et diffuser des messages en faveur de l’apaisement, du vivre ensemble et de la tolérance » explique le ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation. Il a dévoilé plusieurs avantages du projes tout rassurant les partenaires techniques et financiers ainsi que les acteurs chargés de la mise œuvre du programme de l’accompagnement des autorités maliennes. « Bâti autour de deux grandes composantes, le Programme jeunesse et Stabilisation (PROJES) des jeunes des régions de Ségou et Mopti d’une durée de trois ans et financé par l’Union Européenne d’un montant de 30 millions d’Euros s’inscrit dans la stratégie régionale d’intervention de l’UE au centre du Mali dont l’objectif global est de favorise la stabilisation et le relèvement socioéconomique du centre du Mali par un renforcement de l’offre et de l’accès des populations aux services de base prioritaires, par le soutien à la cohésion sociale et communautaire ainsi que par la création de revenus et d’emplois au bénéfice des couches sociales fragilisée a lancé  le chef de la coopération de l’UE au Mali Geza Strammer avant d’ajouter que ce premier comité de pilotage est une occasion pour faire le bilan d’avancement de ces actions dites à impact rapide même si elles n’ont pas pu toutes débuter aussi rapidement comme prévu. Ces difficultés nous rappellent que nous évoluons dans un contexte difficile dans le centre du Mali reconnais Geza Strammer.  Il a mentionné que le projet vise quatre résultats dans sa première composante ainsi que quatre autres pour sa deuxième composante. Le chef de la délégation de l’Union Européenne (UE) au Mali a rappelé plusieurs projets  financés par l’UE en faveur du développement du pays et de rassurer que la délégation continuera à appuyer le Mali afin qu’il se sépare des maux qui entravent son développement. Quand au Directeur de la GIZ au Mali chargé de la mise en œuvre du programme Juerguen Koch, il a rapporté que leur engagement pour la stabilisation des jeunes ainsi que le retour de la paix ne fera jamais défaut et qu’ils mettront tout en œuvre pour y parvenir. Il a convié les acteurs à s’impliquer davantage pour le développement du Mali tout en se demandant aux jeunes de se méfier des forces du mal qui ont pour cible les jeunes.

Moussa Samba Diallo

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here