Stabilité démocratique en Afrique de l’Ouest : Démocratie 01 a pris part à la rencontre régionale sur la question à Gorée

0

Démocratie 01 du Mali, via Samerou Diallo, a pris part à la rencontre régionale au Sénégal du 15 au 16 décembre 2020 sur le thème : la stabilité démocratique comme solution à la consolidation de la paix en Afrique de l’Ouest. Durant deux jours, les acteurs de la société civile africaine, les institutions nationales et internationales se sont imprégnées des résultats d’une étude menée dans les pays ciblés de la région du sahel (Afrique de l’Ouest).

Avec l’appui financier du Netherlands Institute for Multiparty Democracy (NIMD), un Projet d’Appui à la stabilité démocratique a été mis en place par le Gorée Institute avec comme pays cibles au cours de l’année 2020 le Bénin, le Burkina Faso, le Niger, le Mali et le Sénégal.  Dans le cadre de la mise en œuvre de ce Projet régional, l’Institut panafricain a réalisé une série d’études portant sur la stabilité institutionnelle et la sécurité humaine au Sahel, sur la perception des citoyens, la gouvernance, les valeurs sociétales,  le système politique et les défis actuels de la gouvernance, de la paix et de la sécurité. C’est aux fins de restitution de ces études et de création d’un cadre d’échanges et de dialogue sur les défis actuels liés à la stabilité en Afrique de l’Ouest que le Centre pour la Démocratie, le Développement et la Culture en Afrique  a organisé cette table ronde de partage et de dialogue. Samerou Diallo de Démocratie 01 a pris part à cette rencontre de haut niveau et a partagé avec la kyrielle de participants les visions de son association sur le thème, tout en faisant des propositions pertinentes. Il a révélé qu’au cours de cette table ronde, les études réalisées par l’Institut au Bénin, au Burkina Faso, au Niger, au Mali et au Sénégal sur la stabilité institutionnelle et la sécurité humaine ont été perçues comme un point d’entrée basé sur des expériences pour les groupes civiques aux niveaux national et régional afin d’influencer les changements politiques sensibles aux conflits. Elle a été, selon lui,  une occasion de créer un espace dans lequel les acteurs politiques et civiques pourront collaborer, influencer et participer à des processus politiques légitimes, transparents et responsables, dans l’optique de favoriser également la stabilité démocratique. Selon lui, la rencontre régionale qui s’est tenue sur l’île de Gorée a conforté le respect des principes de la bonne gouvernance démocratique comme solution à la consolidation de la paix, afin d’offrir un espace approprié pour jeter un éclairage critique sur la situation politique actuelle au Mali, en Côte d’Ivoire et en Guinée. Engagé dans la lutte sur plusieurs fronts en faveur du changement, Samerou Diallo a valablement représenté le Mali lors de cette rencontre de haut niveau. Signalons que ce Projet de l’Institut panafricain a pour objectif de promouvoir un espace démocratique pacifique et un processus décisionnel politique inclusif, réactif et représentatif. Car les menaces qui pèsent sur l’espace civique sont nombreuses et interconnectées au sein de la sous-région et le Projet d’Appui à la stabilité démocratique du Gorée Institute a pour ambition d’y faire face.

Moussa Samba Diallo

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here