Syndicalisme : Les pompistes s’organisent

0

Les pompistes des stations-services Total-Mali, Shell et Oryx ont désormais un mouvement syndical. Ils ont officialisé leur adhésion au Syndabef le samedi 22 mai.

Au moment où le pays est paralysé par la série de grèves de la plus grande Centrale syndicale, l’UNTM, d’autres corps décident à leur tour de grossir les rangs des syndicalistes. Le récent mouvement syndicaliste qui vient d’être mis sur les fonts baptismaux est celui des pompistes des 3 plus grandes stations-services du pays. Il s’agit de Total-Mali, Shell et Oryx.

En effet, le Syndicat national des banques, assurances, établissements financiers, microfinances et commerce du Mali (Synabef)  a procédé le samedi 22 mai à la validation du bureau de ces 3 stations-services à son siège à Sébénikoro.

Désormais liés au Synabef,  qui est aussi affilié à l’UNTM, les cris de détresse des pompistes seront plus audibles qu’ils ne l’ont jamais été auparavant.

Pour le secrétaire général du Synabef, son premier combat pour les pompistes sera de recenser les cas de violation des droits de ses camarades par leurs employeurs ensuite les porter devant la direction nationale du Travail et l’Inspection du Travail. Cela, dans l’optique de pouvoir mettre fin aux violations des droits dont les pompistes sont victimes. Parmi ces cas de violation des droits, Hammadoun Bah a dénoncé l’absence de couverture sociale, l’absence de contrat dûment signé ainsi que le salaire dérisoire octroyé à certains pompistes payés.

Aux dires de Hammadoun Bah, le Synabef, après la validation de ces 3 bureaux, va procéder, dans l’avenir, à la mise en place de la section des produits pétroliers élargie sur toute l’étendue du territoire national afin d’amener les stations-services du Mali à respecter rigoureusement les droits de leurs employés.

Alassane Cissouma

 

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here