Tentative d’agression contre le chef de l’État : Soutien ferme des religieux et des notabilités

6

À l’initiative du Haut conseil islamique du Mali, les confessions religieuses, accompagnées des représentants des familles fondatrices de Bamako, se sont rendues au palais de Koulouba pour exprimer leur soutien au chef de l’État et à la Transition

L’attaque perpétrée contre le président de la Transition mardi dernier, jour de l’Aïd al-Adha, à la Grande mosquée de Bamako, n’a laissé personne indifférent. Si cet acte odieux a pétrifié nombre de nos compatriotes, force est d’admettre qu’il a «touché» davantage les confessions religieuses et les familles fondatrices de Bamako. C’est ainsi que les religieux et les notables de Bamako, au-delà des déclarations de vives condamnations, se sont déplacés, vendredi dernier au palais de Koulouba, pour apporter leur soutien au président Goïta.

Le cadre était opportun pour ces leaders religieux et légitimités coutumières pour rassurer le chef de l’État quant à leur accompagnement pour la réussite de la Transition.

Pour eux, l’incident du jour de la fête de Tabaski doit interpeller tous. Le porte-parole des familles fondatrices de Bamako, Karamoko Fantamady Niaré, indiquera que c’est un devoir pour chaque Malien d’apporter sa pierre à la construction de notre pays, singulièrement après la survenue de l’«inqualifiable». Il a transmis au colonel Assimi Goïta les mots de compassion et les messages de soutien des familles fondatrices de la capitale.

Pour la communauté musulmane en particulier, le choc qu’a engendré cette agression a été amplifié par l’offense au double symbole et surtout à la sacralité du jour et du lieu. Car vouloir attenter à la vie du chef de l’État le jour d’une fête importante dans notre pays qui plus est dans une mosquée est un acte indicible pour eux. Ce ressenti est encore ressorti de l’intervention du HCIM. Pour Ibrahim Kontao, les fidèles sont unanimes sur le fait que ce sont eux qui ont été attaqués. Au nom du président du HCIM, Chérif Ousmane Madani Haïdara, Ibrahim Kontao a imploré Allah pour que le colonel Assimi Goïta réussisse dans sa mission de mener à bien la Transition.

Également, les communautés chrétiennes ont estimé que sortir d’une telle épreuve et tenir un discours rassembleur est une preuve de volonté de conduire le peuple malien vers l’unité et la cohésion nationale, dont le pays a plus que jamais besoin. Le Cardinal Jean Zerbo déclarera que l’ensemble des fidèles musulmans et des communautés chrétiennes tiennent à exprimer au chef de l’État leur reconnaissance.

………..lire la suite sur https://www.lessormali.com/

Commentaires via Facebook :

6 COMMENTAIRES

  1. 👨🏿‍🦲👩🏿‍🦲GUAFAROH, QUI PEUT ME DIRE CE QUE FAISAIT ASSIMI GOITA A LA GRANDE MOSQUEE? IL POUVAIT PRIER A LA MAISON, DANS SON QUARTIER, DANS LA FORET…👨🏿‍🦲👩🏿‍🦲

    ASSIMI A DEMONTRE QU IL A LE MEME VIRUS QUE LE MOYEN DES MALIENS, UNE FOLIE ISLAMIQUE, ALORS IL COMPRENDRAIT PLUS LE MOT ”PARDON” QUE LE MOT ”JUSTICE”.
    CHER KINGUIRANKE, ALLONS RECHERCHER L ETYMOLOGIE DE ”PARDON” ”PARDONNER”….JE NE SUIS PAS CERTAIN MAIS EN ANGLAIS C EST ”FORGIVE” ”ENLEVER L ACCUSATION(LE BLAME)” EN RUSSE ET DANS D AUTRES LANGUES DE L EUROPE DE L EST….

    LA JUSTICE A BESOIN DE LA LOI, UNE LOI COMMUNE ET ENDOGENE, UN CHEF QUI VA A LA MOSQUEE, APPLIQUERAIT QUELLE LOIS AUX NON-MOSQUEE-GOERS, AUX GENS LIBRES DE CROYANCES ABRAHAMIQUES, AUX GENS DU PAYS?….

    👨🏿‍🦲👩🏿‍🦲CHER FRERE KINGUIRANKE, JE VOIS JUSTE QUE TOUT EST LIE A LA CROYANCE , A LA CONSCIENCE A LA CONNAISSANCE ET AU RESPECT DE L AUTRE , CECI N EST PAS POSSIBLE CHEZ NOUS A TRAVERS L ISLAM OU AUCUNE AUTRE RELIGION DES FILS D ABRAHAM, VOILA, JE SUIS DECU….PAS DE JUSTICE SANS LA LIBERATION DU LIBRE ARBITRE ET DE LA LIBRE THEORIE CHEZ MES LEADERS ET MON PEUPLE👨🏿‍🦲👩🏿‍🦲

    QUFAAROHW, L ISLAM N EST PAS UN DENOMINATEUR DE JUSTICE, POUR LA RAISON QU IL DISCRIMINE ET DETRUIT LES AUTRES

    CHER KINGUY!
    CHERS AMIS!

    👨🏿‍🦲👩🏿‍🦲DONNEZ-MOI UNE LISTE DE PAYS ARABES OU’ IL YA LA JUSTICE ET OU IL FAIT BON VIVRE EN LIBERTEE DE PENSEE ET DE CONSCIENCE!

    👨🏿‍🦲👩🏿‍🦲DONNEZ MOI UNE LISTE DE PAYS ARABO-MUSULMAN, TOUT JUSTE MUSULMAN OU’ IL YA LA JUSTICE!

    👨🏿‍🦲👩🏿‍🦲DONNEZ-MOI LE NOM D UN LEADER MUSULMAN JUSTE!

    👨🏿‍🦲👩🏿‍🦲DONNEZ-MOI LE NOM D UN SEUL MUSULMAN RESPECTIEUX DE L AUTRE ET JUSTE….

    👨🏿‍🦲👩🏿‍🦲JUSTICE, CE MOT S IL EXISTE EN ISLAM SERAIT TRES TEINTE SINON TRES SALE….OU BIEN FLOU…EMBOURBE…ENTERRE….

  2. General Kilikan Sosso tu as sciemment oublie le President Modibot Keita une erreur fatale dans ta liste et nous n’allons pas t’excuser pour cette faute grave! Modibo Keita est mort empoisonne entre les mains du CMLN du Lieutenant Moussa Traore!

    • Vous avez totalement raison, Kinguiranke. Le président Modibo Keita est mort empoisonné, et jusqu’à ce jour, l’auteur n’est pas connu. C’est une faute gravissime, j’en conviens, mais fatale, je ne le souhaite pas. Car cela m’ouvrirait les portes des enfers, de la mort sous la torture. Je n’en ai aucune envie. J’aime la vie, les livres, les débats d’idées, la poésie, la musique, l’amitié, l’amour…
      J’aime nos montagnes, nos collines, nos forêts, nos déserts (surtout les dunes).
      J’aime le fleuve Djoliba, surtout au coucher du soleil.
      J’aime la musique d’Ali Farka Touré, d’Oumou Sangaré, des Tnariwen, de Tartit…
      J’aime le Mali et son peuple magnifique, qui travaille dans les champs, sèment la paix et l’amour.
      Comme l’écrit un poète malien dont j’ai oublié le nom :

      “Il est beau mon pays
      Sans fleurs aux balcons
      Mais des fruits chauds
      Puis des femmes puis des enfants
      Au cœur gros comme ma colère
      Qui ensemencent la terre
      Et le ciel
      De leurs rêves de bonheur

      Il est beau mon pays
      Sans fleurs dans les jardins
      Mais dans le rire brûlé
      De sa douleur
      Grosse comme mon cœur
      Les femmes et les enfants
      Sèment la paix, l’amour
      Et l’espoir”

      Nous devons sortir de cette spirale de la violence si nous voulons avoir un pays apaisé, viable.

  3. LE RETOUR DES PRATIQUES DU CMLN. LES RELIGIEUX DOIVENT RESTER NEUTRES, SINON LES MALIENS VONT S’EN PRENDRE AUX FAUX GUIDES RÉLIGIEUX POUR SE LIBÉRER TOTALEMENT.

  4. C’est vrai qu’une tel acte, s’il se vérifiait, qu’il se fasse dans une mosquée ou ailleurs, est plus que condamnable. Cependant, les prétendus religieux musulmans doivent nous laisser en paix, car ils sont pour beaucoup dans cette descente aux enfer de notre pays.
    Par ailleurs, pourquoi n’ont-ils pas condamné les arrestations, tortures et liquidations des éléments des Bérets Rouges? Pourquoi ne condamnent-ils pas la torture et la mise à mort du présumé auteur de cette prétendue tentative d’assassinant du colonel Assimi Goïta ? Ce commandant de la compagnie autonome des forces spéciales qui a profité de sa position pour perpétrer deux coups d’états en moins d’un an?
    Quand on s’impose par la force et la violence, il faut en retour s’attendre à la violence. C’est la règle du jeu. Le Mali est de retour aux temps d’enfer du sinistre Cmln (comité militaire de liquidation nationale) comme on l’appelait, nous autres opposants à la barbarie épaisse.
    Fily Dabo Sissoko est mort sous torture
    Hamadoun Dicko est mort sous torture
    Guédiouma Samaké s’en est sort, mais avec des séquelles
    Bakary Traoré dit Bakary Pionnier s’en est sorti avec des séquelles
    Bakary Traoré dit Bakary Djicoroni s’en est sorti avec des séquelles
    Le capitaine Yoro Diakité est mort sous torture
    Le capitaine Malick Diallo est mort sous torture
    Le capitaine Diby Silas Diarra est mort sous torture
    Les lieutenant-colonels Kissima Doukara, Tiécoro Bagayogo… sont morts sous tortures
    Les 21 Berets Rouges sont morts sous torture
    Et cet anonyme, à son tour, vient de mourir sous torture.
    Il n’y a-t-il plus pas de moyens plus humains d’obtenir des aveux sans passer par la torture ?
    Pauvres nous !

Répondre à Général Kilikan Sosso Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here