Le verdict sur l’affaire de recrutements dans les corps de la douane, la police… est tombe hier : La fille du Général Minkoro Kané condamnée à 5 ans d’emprisonnement ferme et au payement de plus de 75 millions de Fcfa aux 95 victimes

5
Gros scandale de recrutements dans les corps de la douane, la police, la gendarmerie et la garde nationale
Sa carte professionnelle qui la servait de reçu

Le Tribunal de première instance de la Commune V a finalement rendu, hier jeudi, le verdict du procès opposant le Sergent Aminata Kané à 95 personnes victimes d’escroquerie dans les recrutements à la Douane, la Police, la Gendarmerie, la Garde nationale.

Le Tribunal de première instance de la Commune V a décidé,  hier jeudi, de vider l’affaire opposant la fille du Général Minkoro Kané, Aminata, cuisinière à l’Ecole de la Police, à 90 personnes. On se rappelle que ce verdict était attendu depuis la semaine dernière. Malheureusement, le nombre de victimes ne cessait d’augmenter et on enregistrait chaque jour de nouvelles victimes, surtout après la publication de l’affaire dans le journal Aujourd’hui. De 90 victimes, on est passé à 95. Cette hausse a été enregistrée après notre premier article sur ce dossier publié il y a deux semaines.

Comme il fallait s’y attendre, l’ex-cuisinière de l’Ecole de Police a été condamnée à 5 ans d’emprisonnement ferme. En plus, elle doit rembourser l’intégralité des montants encaissés de ses victimes et qui se chiffre à 75 millions de Fcfa.

Notons que la policière Aminata Kané était inculpée pour escroquerie, abus de confiance. Pourquoi ? Parce qu’elle sait concocter des plans pour s’enrichir, notamment en exploitant la détresse des jeunes chercheurs d’emplois torturés par le chômage. Elle a été mise sous mandat de dépôt dans une affaire de recrutements dans les différents corps: Douane, Police, Gendarmerie, Garde nationale… En effet, Sergent Aminata Kané prenait de l’argent aux gens afin de les faire recruter dans ces corps. Pour rassurer sa victime et ainsi mieux la ferrer au moment de l’encaissement de l’argent, elle établissait un engagement sur la copie de sa carte professionnelle de la police qui servait ainsi de reçu au pigeon à plumer. Les victimes ont versé entre 100 000 Fcfa et 5 millions Fcfa.

En tout cas, cette affaire doit être une leçon pour les jeunes chômeurs, qui cherchent du boulot par ces chemins tortueux. Dans ces conditions, les victimes d’Aminata Kané doivent être aussi poursuivies pour corruption.

A.B. HAÏDARA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

5 COMMENTAIRES

  1. ON A DIT AUX PATRONS MALIENS DE TRAVAILLER LE PAYS ET NON LEURS FAMILLES. VOILA CE QUE CELA DONNE. C’EST UN AVERTISSEMENT POUR TOUS LES BOSS DE CE PAYS: VOUS PERDEZ VOTRE TEMPS EN FAISANT TOUT POUR VOS ENFANTS QUI NE VALENT PAS LA PEINE. TRAVAILLEZ POUR LE PAYS ET ENSEMBLE ON S’EN SORT! C’EST HONTEUX TOUT CA LA???

  2. Ah journalisme à la Malienne ! Comment peut-on dire qu’elle exploite la détresse des jeunes qui sont torturés par le chômage et dire que dans ces conditions, ces derniers doivent être poursuivis pour corruption ? Même si la détresse et le désespoir des victimes étaient leur propre faute, cette affaire révèle que la pratique continue de plus belle sinon cette dame n’allait pas les avoir. Au lieu de s’attaquer au phénomène et à ses tenants on s’en prend à ceux qu’ils détruisent.

    Poursuivre les désespérés revient à disculper les recruteurs qui continuent à prendre de l’argent pour attribuer des postes. Cette Dame n’est que quelqu’un qui prend de l’argent pour un travail qu’elle ne peut pas faire, les autres eux sont bel et bien capables de le faire. Apparemment le cas de ces corrompus ne préoccupe pas votre journal !! ❗ ❗

    • @ yugubané,
      Je te donne raison et en plus 5 ans c’est peu pour une escroquerie de la sorte. Il fallait 10 ans minimum. Mais c’est le Mali. Tout va de mal en pire et pire pire pire.

      • La justice est interdépendante. Le juge a rendu son jugement en fonction des lois et des textes en vigueur. Personne ne peut se substituer au Juges.
        D’autres part, les victimes pourraient être poursuivies pour corruption avérée et pour soudoiement.etc…
        Parce que le sergent a bien encaissé et émis un avis de remboursement et signé de son identité et signé de sa main.
        Cela prouve qu’elle n’a aucunement pensé à escroquer.
        Le ministère public aurait du poursuivre les victimes et et leur appliquer la loi. Dans toute sa rigueur.
        Question d’entendement. On l’a sali parce que fille de Général.

        • Je serais étonné de voir qu’un individu qui prétend avoir les clés pour ouvrir les portes d’accès à l’Armée, à la Gendarmerie, la Douane, la Police et bien d’autres …., soit de bonne foi. D’abord une seule personne ne saurait garder autant de clés. Pour que certains versent jusqu’à 3 millions il leur fallait une sorte de garantie. Quant on analyse le fait qu’elle signe ce document pour le donner à ses proies, on peut facilement deviner qu’elle ne se croyait être une justiciable comme les autres et cela ne surprend guère. On ne peut pas être de bonne foi et prétendre avoir accès à autant de réseaux de recrutements !! 💡💡

Comments are closed.