Affaire de l’AS Espoir de Nioro : Quand Mme Daou Fatoumata Guindo se ridicule !

0

Ça y est ! On connait depuis le 9 août dernier, le verdict de la Commission centrale de recours de la Fédération malienne de football concernant le dossier de l’Association Sportive Espoir de Nioro. Et la Commission déclare recevable l’Appel de Woyo Traoré, président de l’AS Espoir de Nioro.

Au fond confirme le mandat du Bureau de l’AS Espoir de Nioro toujours présidé par Woyo Traoré. Dit que “la présente sera notifiée à la diligente du Secrétaire général de la Fédération malienne de football”.

Notons que la Commission centrale de Recours est une structure purement indépendante et sa Décision est sans Appel. Elle est composée par des professionnels et d’éminents magistrats. Il s’agit de Amadou Al Houssoueini Touré (Président) Mariam Soumaré, Maitre Boubacar S. Théra, Mohamed El Béchir et Mohamed Marimantia Doucouré.

Du coup, le Secrétariat général de la Femafoot a envoyé par voie d’huissier la Décision de la Commission centrale de Recours au président de l’AS Espoir, Woyo Traoré, ainsi que la convocation pour l’Assemblée générale élective du 29 août. A la surprise générale, la présidente du Comité de normalisation, Mme Daou Fatoumata Guindo dite Mimi, écrit dans la boite email de Woyo, le 14 août dernier : “Une erreur matérielle s’est produite lors de l’envoi de la convocation à l’Assemblée générale élective du 29 août 2019. Seul le soit-transmis de la Décision N°10 de la Commission centrale de Recours vous était destinée. Nous vous présentons toutes nos excuses pour le désagrément causé”. Voilà comment Mme Dao Fatoumata Guindo a voulu se ridiculiser dans cette affaire déjà close. En fait, elle veut tout simplement créer la zizanie autour de cette affaire de l’AS Espoir de Nioro.

Et la réponse du président de l’AS Espoir de Nioro, Woyo Traoré, a été très claire : “Je suis surpris et étonné par le terme “Erreur matérielle” que vous utilisez, s’agissant de l’envoi de la lettre circulaire convoquant l’Assemblée générale élective du 29 août 2019.

Cet envoi ne saurait être considéré comme une erreur après la publication de la Décision N°10/CCR/Femafoot/2019. La Décision  rejette la tentative d’usurpation de la paternité de mon club, AS Espoir de Nioro par Cheick Kanté, président de la Ligue de Kayes et reconnait mon autorité et celle de mon bureau sur le club.

Dans ses conclusions, la Commission centrale de Recours reconnait que la Décision prise par le Conor en faveur de Cheick Kanté lors de l’Assemblée Générale du 13 juillet était une grossière erreur doublée d’une injustice sans nom” précise Woyo Traoré. Avant de rappeler : “A partir du moment où la justice a été rétablie, mon club, l’AS Espoir est en droit d’être invité à l’Assemblée générale élective du 29 août 2019 au même titre que tous les membres statutaires de la Femafoot. Toute autre gymnastique tendant à remettre en cause cet acquis est un déni de justice que nous n’accepterons jamais.

Je vous rappelle que cet Arrêt N°10 de la CCR est sans recours au plan national et s’applique à tous les membres de la Femafoot y compris le Conor. A cet effet, je vous prie de reformuler le mail que vous venez de m’envoyer en convoquant mon club AS Espoir de Nioro par le même procédé que celui utilisé pour les autres membres”.     

 El Hadj A.B. HAIDARA

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here