Football malien : La crise perdure

5

Après le meeting du collectif des 14 clubs tenu le 14 décembre 2015, le groupement était de nouveau monté sur le créneau pour dénoncer l’inaction des pouvoir public par rapport à la situation. ”Nous les partisans de la paix et nous voulons l’application de l’article 38” dixit Amadou Kone porte-parole du collectif.  Pour ce meeting, ils étaient tous présents, il s’agit des représentants de 14 clubs qui doivent jouer le championnat national pour l’année 2016, selon  l’article 38 du règlement de la fédération malienne de football.

Venus de partout, les responsables de clubs et de ligue, ont tour à tour passé devant le micro pour donner leur position par rapport à la crise. Pour ses responsables, les responsabilités se situeraient au niveau du département des Sports que selon leurs dires ne joue pas son rôle. Pourquoi  à cause de quatre équipes le championnat peut être bloqué,  pourquoi  le ministre ne veut pas appliquer la loi pour tout le monde, se demandent t-ils ? Et d’ajouter que le ministre avait devant l’Assemblée Nationale reconnu la légitimité du bureau de Baba Diarra.

C’est à l’unanimité que les responsables présents sur le terrain de l’As-Real  ont décidé de ne pas participer au championnat si le ministre s’entête à intégrer les quatre équipes reléguées, il s’agit du Djoliba AC, le CSK, le COB et l’Atar Club de Kidal.

 

Amadou COULIBALY

PARTAGER

5 COMMENTAIRES

  1. Tu parles d’appliquer le règlement avec cette application baba n’est plus président de la FEMAFOOT quant à ceux qui sont rentrés par la petite porte on n’en parle pas.
    Les 14 CLUBS CERTAINS NE SONT MEME PAS CHAMPIONS DE LEUR LIGUE COMMENT ILS PEUVENT ETRE
    EN 1 ère division si on parle texte? Sachons raison garder.

  2. le rôle du département n’est pas de dire qui a raison ou qui a tort! Le rôle du département est de constater que ça ne va pas et retirer le mandat si les acteurs ne s’entendaient pas. Maintenant si vous comptez sur le département pour régler vos comptes personnels détrompez vous…il faut également appliquer tous les textes même ceux relatifs à la transparence dans la gestion des finances.

  3. N’importe quoi il faut être con et très con pour faire cette comparaison de la rébellion aux textes du sport seulement pour servir le Djoliba ALORS Faite dissoudre comme vous voulez car c’est la stratégie programmer depuis et bien encadré et tout ca se fasse devant IBK qui nous a déçus mais aucun Comité n’a pu enregistré un bon et parfait résultat qui ne cesse d’honorer notre Foot roi et cela est une maladie chez les Frondeurs.

    • C’est toi qui est le plus con de la planete. Mal eduque

      Le Ministre des Sports veut eviter un affrontement qui risque de destabiliser ce pays en cette periode d’insecurite qui favorisera certaines personnes de mauvaise volonte pour troubler ce pays.
      M. Traore tu ne connais rien dans la gestion d’une crise, mais demande a ton president(Kolon) espece d’ignare

  4. Ce sont des fuites en avant; le Ministre des Sports a ete clair soit la decision des Pools de mediateur sera respectee ou bien il va dissoudre la FEMAFOOT de Baba Diarra.

    Moi je pense que Kolon et Baba Diarra ne peuvent pas defier l’Etat malien, car la raison d’Etat est plus forte que n’importe qu’elle decision.

    A titre de rappel, les rebelles ont pris les armes illegalement pour combattre le Mali, mais l’Etat a ete oblige de negocier avec cette rebellion pour l’instauration de la paix au Mali.

    La decision du Ministre est tres salutaire

Comments are closed.