Grand trail de la jeunesse pour la paix Bamako-Gao : Le ministre Mossa Ag Attaher donne le top départ

1

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction civique et de la Construction citoyenne, Mossa Ag Attaher, a donné hier mercredi 1er décembre 2021, devant le Stade du 26 Mars, le coup d’envoi du départ du Grand Trail de la Jeunesse pour la paix dont les participants ont quitté Bamako pour Gao. C’était en présence de plusieurs membres de son cabinet, ainsi que des représentants des partenaires de l’événement dont Jo Shever du PNUD et Salvador Franca de l’UE au Mali, ainsi que Aissata Boubacar Maïga, ambassadrice de l’événement.

Le Grand Trail est une course à relais qui permettra pendant quatorze jours aux jeunes de sillonner différentes localités en prônant la paix, la cohésion sociale, le vivre-ensemble, la citoyenneté, le civisme… Cette course à relais qui a quitté Bamako hier mercredi matin sillonnera des localités comme Koulikoro, Fana, Konobougou, Ségou, Bla, San, Téné, Djenné, Somadougou, Mopti, Koroyemé, Tombouctou, Bourem, Berra et enfin Gao.

En choisissant de participer à ce Grand trail, ”vous vous êtes donné un grand défi à relever, car à cœur vaillant rien d’inexécutable”,  a déclaré le ministre Mossa Ag Attaher. Selon lui, ce défi est de montrer à l’opinion nationale et internationale que le Mali, notre pays, vit et continuera de vivre dans toute sa plénitude.  Aussi, dira-t-il ”vous êtes-vous fixé un objectif majeur, afin qu’en deux semaines, vous parcouriez le trajet Bamako- Gao”.  Il a dressé aux participants de cette course ses sincères félicitations et ses vifs encouragements afin d’atteindre les objectifs imposés à travers les échanges, l’organisation des conférences au niveau de chaque localité, la projection de films qui retracent nos réalités.

”Bonne chance à chacune et à chacun et que la jeunesse malienne gagne, car il n’y aura ni vainqueurs, ni vaincus pendant ce trail”, a conclu le ministre Mossa Ag Attaher.

Auparavant, l’ambassadrice de l’événement, la jeune Dame, Aissata Boubacar Maïga, indiquera qu’à travers cette course à pied, leur objectif est de passer le relais pour la préservation de notre bien commun, le Mali dans l’unité et la cohésion sociale. Pour ce faire, selon elle, les Jeunes devraient jouer un rôle important pour le Mali d’aujourd’hui et de demain.

Pour leur part, les représentants du PNUD et de l’UE se sont tous réjouis de l’organisation de cet événement. Ils souhaitent que cette course soit le trait d’union entre le Nord et le Sud du Mali, ente la jeunesse et les partenaires pour l’atteinte des objectifs de la paix et la réconciliation au Mali.

AMTouré

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here