Jonas Comla, entraineur des Aiglonnets : « Le Mali, dans cette catégorie, ne doit avoir peur d’aucune équipe… »

0

Dans le cadre des préparatifs des éliminatoires de la CAN U17 Madagascar 2016, les Aiglonnets du Mali se préparent activement  pour affronter leurs homologues Ethiopiens. Sur la question, nous avons rencontré leur entraineur, Jonas Comla, qui nous donne  plus de détails sur leur niveau de préparation.

Tjikan : Vous venez de passer le 2ème tour des éliminatoires avec brio, en tant qu’entraineur de l’équipe nationale U17, quelles sont vos impressions ?

Jonas Comla : Ce sont des impressions de joie parce qu’on n’a pas joué le 1er tour car le Mali était exempt  et on commencé directement par le 2ème tour. Nous remercions Dieu car on a pu tuer le match depuis N’djamena  au Tchad où on est parvenus à marquer 9 buts. Cela nous a permis de préparer le match retour  avec beaucoup de tranquillité  et sans pression. Mais malheureusement, l’équipe tchadienne n’a pas fait le déplacement  alors que nous, on voulait  jouer devant le public malien puisque ça aurait été notre première apparition à Bamako devant notre public. Mais comme on le dit, l’homme propose Dieu dispose. Ils  ne sont pas venus et  maintenant, on va se préparer pour le dernier tour des éliminatoires contre l’Ethiopie pour se qualifier pour la phase finale.

Avez-vous une idée sur l’équipe éthiopienne ?

Oui, on a une idée car nous avons visionné leur match contre l’Egypte en aller. Nous avons pu voir l’équipe pendant quelques minutes sur les séquences, donc on essaye de se préparer.

Mais, le Mali dans la  catégorie des jeunes ne doit avoir peur d’aucune équipe. Nous allons nous préparer avec nos forces et qualités  et corriger nos petites erreurs  en sachant vraiment que c’est le dernier tour des éliminatoires. Etant donné que le match aller se joue à Bamako,  nous allons tout mettre œuvre pour avoir un bon résultat et arracher la qualification à Addis-Abeba.

Etant donné que l’équipe n’a pas joué devant son public, envisagez-vous de jouer des matchs amicaux ici à Bamako avant celui contre l’Ethiopie ?

Effectivement, nous avons fait un programme qu’on a donné au bureau fédéral. Dans ce programme, on envisage de jouer deux matchs amicaux avant de jouer contre l’Ethiopie. Nous avons fait des propositions, maintenant, c’est au Ministère des Sports et à la Fédération de voir la faisabilité. Si ces matchs ne peuvent pas se jouer à Bamako, on sera obligé de le faire à l’extérieur parce que, nous avons  besoin de compétition. Nous avons besoin de jouer et nous allons tout faire pour avoir au moins deux matchs amicaux avant le match contre l’Ethiopie.

Tjikan : Comment se portent les joueurs après le match aller à N’djamena ?

Après le match aller à N’djamena, on avait deux blessés et nous pensons les récupérer avant le match contre l’Ethiopie. Je pense que tout le monde sera là pour donner le maximum de soi-meme et nous allons faire un bon match.

Avez-vous un message pour le public sportif malien ?

Je dirai au public de venir nombreux supporter cette équipe parce qu’ils n’ont jamais vu cette équipe jouer. Toutes les performances qu’on a faites, c’est à l’extérieur  du pays que ce soit  au Japon ou à N’djamena. Donc, ce sera la première fois pour le public sportif malien de voir cette équipe. Je demande au public de les soutenir  de la première minute jusqu’au coup de sifflet final.

Propos recueillis par Abba Sangaré (Stagiaire

Commentaires via Facebook :

PARTAGER