Le Mali, un sérieux outsider pour la CAN 2019

0

Lundi dernier, le Mali a lancé sa Coupe d’Afrique des Nations en battant aisément la Mauritanie (4-1), avant de jouer contre la Tunisie puis finir par l’Angola le mardi 2 juillet prochain. Les Maliens, qui n’ont pas hérité du groupe le plus facile, devraient toutefois sortir des qualifications sans trop de problème, à la lutte avec les Tunisiens pour la première place.

Dans le groupe Malien sélectionné par Mohamed Magassouba, on peut compter plusieurs joueurs de grandes qualités cette saison, à l’image d’Hamari Traoré (Rennes),  Youssouf Koné (LOSC), Diadié Samassekou (Salzbourg), Amadou Haïdara (Leipzig), Moussa Marega (Porto) ou encore Kalifa Coulibaly de Nantes.  Les deux premiers cités ont réalisé de belles saisons en Ligue 1, que ce soit à Rennes ou Lille, et devraient occuper les postes de latéraux en sélection. Âgé de 27 ans, Traoré sort d’une saison à 49 matchs toutes compétitions confondues pour 2 passes décisives. De son côté, Youssouf Koné a profité du départ précipité de Fodé Ballo-Touré à Monaco pour prendre sa place et récupérer une place de titulaire sur le côté gauche. Le joueur de 23 ans termine donc la saison avec 23 matchs au final et est clairement monté en rythme au fil de la deuxième partie de saison. Il a notamment tapé dans l’œil de plusieurs clubs européens, dont l’Olympique Lyonnais qui le verrait bien remplacer Ferland Mendy (parti au Real Madrid).

Au milieu de terrain aussi, les Maliens, qui partent comme outsider à la CAN, sont également très bien fournis avec la doublette Diadié Samassekou (23 ans) et Amadou Haïdara (21 ans). Anciennement tous les deux à Salzbourg, en Autriche, les deux milieux relayeurs/défensifs ont réalisé des saisons monstrueuses : respectivement 45 matchs toutes compétitions confondues pour 2 buts et 2 passes décisives, et 33 matchs toutes compétitions pour 4 buts et 7 passes décisives. Les deux hommes devraient régner dans l’entrejeu, du moins pendant la phase de poule, et auront un grand rôle à jouer dans les victoires futures des Aigles.

Alors que le Mali a disputé 11 phases finales de Coupe d’Afrique des Nations, la sélection n’a encore jamais remporté le titre suprême : une deuxième place en 1972 et deux troisièmes places en 2012 et 2013. Si la CAN 2019 s’annonce très relevée, avec l’Egypte, le Sénégal, la Côte d’Ivoire ou même l’Algérie, les Maliens ont de belles chances de se mêler à la lutte finale car les postes offensifs sont aussi bien garnis avec Kalifa Coulibaly (27 ans) et Moussa Marega (28 ans). Le premier a brillé avec Nantes cette saison grâce à son physique monstrueux et sa lourde frappe de balle. Résultat, le Canari a marqué 12 buts et délivré 5 passes décisives en 39 matchs. De son côté, l’attaquant de Sergio Conceiçao à Porto sort lui aussi d’une saison très convenable sur le plan statistique, même si elle a été moins réussie que la saison précédente. Natif des Ulys dans le 9 », Marega a inscrit 21 buts et délivré 11 passes en 47 matchs. Et il serait bien évidemment partant pour ajouter encore quelques buts avec sa sélection.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here