Mali : le stade du 26 mars rénové à 07 milliards FCFA

1

Après des mois de travaux, le président de la transition, le Colonel Assimi Goita, a procédé le mardi 04 à la réouverture du stade du 26 mars de Bamako. Le montant total de sa rénovation s’élève à 07 milliards FCFA.
Le stade du 26 ouvre de nouveau ses portes après des mois de fermeture pour raison de travaux. Avec sa rénovation, l’enceinte sportive retrouve toute sa splendeur avec des chaises flambants neuves installées sur le long des gradins. Les tableaux lumineux longtemps en panne font également peau neuve. Les toilettes, les vestiaires ont tous été refaits avec des équipements neufs. Le coût total de sa rénovation s’élève à plus de 07 milliards de FCFA.
« Le stade du 26 mars flambant neuf répond aux normes internationales », écrit le président de la transition, le Colonel Assimi Goita sur le compte Twitter de la présidence de la République. Il appelle à la sauvegarde « du joyau du patrimoine sportif malien ». Le ministre de la Jeunesse été des Sports, Mossa Ag Attaher, a, pour sa part, indiqué que les travaux de rénovation du stade ont été réalisés par une entreprise locale avec à sa tête un jeune malien. Une initiative qui entre dans le cadre de la promotion de l’entreprenariat jeune, a dit le ministre Mossa Ag Attaher.
L’enceinte sportive avait été fortement dégradé ce qui a valu sa non homologation par la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) non-conformité avec les règles de sécurité internationale. Ce qui fait que le Mali était obligé de jouer ses matchs à domicile hors du territoire national.
Un triste souvenir aujourd’hui. Puisqu’avec sa rénovation, le stade du 26 Mars sera sans aucun doute homologué par les instances internationales de football. Ce qui va permettre aux Aigles du Mali de recevoir à Bamako leur adversaire lors du dernier tour des éliminatoires de la coupe du Monde-Qatar 2022.
Abdrahamane SISSOKO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Bien rénové ce stade serait méconnaissable après un grand concert ou après un grand prêche de HAIDARA, quelle comportement éhonté surtout après des assises d’une soi-disant refondation? Nous sommes dans quel pays? Notre pays est bondé d’inconscients mais pas des moindres, il s’agit des grands cadres et élites mêmes qui rentrent dans cet ordre et c’est dommage. Pourtant, il y a une structure qui s’occupe de l’entretien et du fonctionnement de cette belle infrastructure, où va cette grande mande financière? Nous sommes certains que le cas malien ne finira pas en beauté un jour, car tout est mélangé en véritable pâte de farine et comment démêler les bons des mauvais? Lorsque les plus mauvais parlent on dirait qu’ils n’ont rien fait de mal au lieu de faire leurs mea-culpa à ce peuple, ils se présentent en véritables victimes, c’est dommage. Pourtant tout le monde connait tout le monde. Continuons à jouer cinémas et fourberies jusqu’à la mise en route d’une tornade incontrôlable très prochainement et ce jour là nous n’aurons que nos yeux pour pleurer.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here