On en parle : Les Aigles peuvent-ils succéder aux Lions indomptables ?

0

Le coup d’envoi de la coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football aura lieu le vendredi 21 juin au Caire en Egypte, qui a remplacé, au pied levé, le Cameroun. Pendant un mois, les sélections nationales des pays qualifiés vont se disputer la victoire finale.

Outre le pays des Pharaons, les observateurs citent les autres  mondialistes (Sénégal, le Maroc, la Tunisie, le Nigéria) comme potentiels vainqueurs de cette expédition égyptienne. Excepté le Sénégal, ils ont tous remporté au moins une fois la coupe. On peut ajouter à ceux-ci le Cameroun dans une moindre mesure, pour la simple raison que les Lions indomptables sont détenteurs du trophée.

Et le Mali dans tout ça, me diriez-vous ? Les Aigles y seront bien sûr en Egypte. Ils seront à leur dixième participation à une CAN soit la septième d’affilée. Comme toutes les équipes, les Aigles possèdent de nombreux atouts mais aussi et malheureusement des faiblesses.

D’abord, l’équipe reste très déséquilibrée : huit attaquants, cinq milieux de terrain et sept défenseurs dont trois centraux (seulement) et certains d’entre eux sont inexpérimentés. Ce qui n’est pas sans risque.

Les blessures et les cartons peuvent être fatals pour l’équipe. Surtout que la Can avec vingt-quatre équipes sera beaucoup plus longue que d’habitude. Pour plus d’assurance, le sélectionneur devrait doubler tous les postes.

L’équipe dispose malgré tout de nombreux atouts. D’abord, sa jeunesse et son insouciance. C’est une équipe composée pour la plupart de jeunes, qui jouent ensemble depuis un bon moment. Ensuite, le talent. Les Aigles disposent en leur sein de joueurs très techniques qui sont capables de renverser le cours normal d’un match à tout moment. S’y ajoutent la volonté et la détermination des Aigles à faire un résultat.

Est-ce que cela suffit pour remporter une Coupe d’Afrique des Nations ? Difficile de répondre à la question d’autant qu’on ne saurait se prononcer sur l’issue d’une rencontre de football avant le coup de sifflet final de l’arbitre. Ce qui est sûr, la Tunisie reste le dernier pays à avoir remporté la coupe sans être un ancien vainqueur. C’était chez elle en 2004.

Les Aigles rentreront dans la compétition le lundi 24 juin contre la Mauritanie. Ils affronteront par la suite la Tunisie le 28, et enfin, l’Angola, le 2 juillet.

Abdrahamane Sissoko

Source: Le Wagadu

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here