Premier League : Liverpool assure face à Crystal Palace, Arsenal cale face à la lanterne rouge Burnley

0

Arsenal n’a pas réussi à venir à bout de Burnley (0-0), alors que Liverpool a obtenu une belle victoire sur la pelouse de Crystal Palace (1-3).

Cette belle 23e journée du championnat anglais se poursuivait avec trois belles rencontres cet après-midi. Arsenal, très en forme en ce moment en championnat avec quatre victoires sur les cinq derniers matchs (la seule défaite fut face à Manchester City), avait une rencontre a priori facile en ce dimanche. Les Gunners accueillaient ainsi Burnley à l’Emirates. Les Clarets, derniers au classement mais avec quelques rencontres de retard, n’ont gagné qu’un seul de leurs dix-sept matchs disputés en Premier League cette saison, et beaucoup les condamnent déjà au Championship. Et pourtant, les Londoniens se sont fait peur à plusieurs reprises en début de rencontre, avec de sacrées occasions de leur rival, comme cette volée de Mee (9e).

Peu à peu, les hommes de Mikel Arteta commençaient à mettre le pied sur le ballon, mais en face, c’était dur à manœuvrer. Entre un jeu physique à la limite et un énorme rideau défensif devant la surface, Burnley annihilait toute tentative londonienne. Difficile donc pour Arsenal, même si des joueurs comme Tierney ou Lacazette auraient pu mieux faire sur certaines situations chaudes. Au retour des vestiaires, scénario similaire, même si Smith-Rowe (63e), dégoûté par Pope, ou Lacazette (67e) auraient pu faire trembler les filets s’ils avaient été un peu plus adroits. Le score n’a plus bougé et Arsenal perd une belle occasion de s’emparer, provisoirement en tout cas, de la quatrième place au classement

Pas de souci pour Liverpool

De son côté, Liverpool voulait recoller à Manchester City avec un déplacement périlleux du côté de la capitale pour affronter Crystal Palace. Avec un onze légèrement remanié, sans le duo Mané-Salah notamment, la faute à la CAN, Liverpool réalisait une entame de match quasi parfaite. Et très vite, Virgil van Dijk ouvrait le score sur ce corner botté par Robertson côté gauche. Un sacré coup de casque du Néerlandais (0-1, 8e). Les Liverpuldiens continuaient de dominer la rencontre, et le break allait vite tomber, œuvre d’Oxlade-Chamberlain peu après la demi-heure de jeu, d’une belle frappe croisée après un nouveau service de Robertson. Alisson devait tout de même intervenir pour empêcher Olise de réduire l’écart (37e), alors que Mateta manquait le cadre de peu (42e). Mais outre ces quelques situations, les Reds étaient infiniment supérieurs.

Mais les Eagles revenaient des vestiaires avec de sacrée intentions, et après un exploit d’Alisson devant Edouard (48e), l’attaquant français battait le Brésilien sur son deuxième essai, poussant le cuir au fond des filets après un caviar de Mateta (55e). La rencontre devenait plutôt intéressante, avec deux équipes qui se rendaient les coups. Alors que les troupes de Klopp semblaient en vrai danger, Jota obtenait un penalty parfaitement tiré par Fabinho pour sceller la victoire des siens (1-3, 89e). Avec cette victoire, Liverpool distance Chelsea de quatre points, avec un match de moins que les Blues qui plus est, et revient à neuf longueurs du leader City.

Enfin, Leicester et Brighton se livraient un joli duel pour accrocher ce wagon européen. Assez irrégulières ces derniers temps, les deux formations se sont quittées sur un nul 1-1. Après une première période assez équilibrée, c’est Patson Daka qui donnait l’avantage aux pensionnaires du King Power Stadium, juste au retour des vestiaires. Danny Welbeck allait cependant gâcher les plans des Foxes en égalisant à dix minutes de la fin. Les deux formations font pratiquement du sur place, même si Leicester gravit un échelon au classement et passe dixième, juste derrière son rival du jour.

Source: https://www.footmercato.net/

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here