Verdict du TAS dans la crise du football malien : Fatal pour les frondeurs

4
Les frondeurs : Mamadou Konaté, Bakary Monzon (G-D)

En se déclarant compétent pour juger l’appel du 20 mai 2015 de Yely Sissoko, la Ligue Régionale de Bamako, du COB et du Djoliba contre l’Assemblée générale du 10 janvier de la Femafoot et les décisions y adoptées, le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) a tranché. Le verdict en date du 16 novembre 2015 est fatal aux frondeurs. Le TAS déclare leur appel irrecevable, condamne les frondeurs à payer les frais d’avocats de la Femafoot (CHF 3’000) et 80% des frais de la procédure arbitrale entre autres…C’est un véritable coup de massue pour les frondeurs. Echec et mat.

Le verdict tant attendu du TAS est enfin tombé. Au grand dam des frondeurs de la Femafoot. Eux qui avaient interjeté appel contre l’assemblée générale du 10 janvier 2015 de la Femafoot. La nouvelle est tombée le lundi 16 novembre dernier  à la grande satisfaction de la Femafoot, mais au grand désarroi des frondeurs qui l’ont perçue comme un cauchemar.  Les frondeurs qui se disent  ‘’clubs et Ligues majoritaire’’ depuis l’assemblée générale ordinaire du 10 janvier dernier ont commis des mandataires pour assigner la Femafoot devant le TAS. Ce sont Yely Sissoko (ancien président de la Commission Finances de la Femafoot), Boubacar Monzon Traoré (président d’alors de la Ligue Régionale de Bamako), Moussa Konaté (président du Club Olympique de Bamako) et Me Basalifou Sylla (vice-président du Djoliba). C’est ainsi qu’à la suite de leur appel du 20 mai dernier devant le TAS, les frondeurs et la Femafoot ont été écoutés lors d’une audience à Lausanne le 18 septembre dernier. Le verdict du TAS qui est sans appel est tombé le lundi 16 novembre dernier. Il se résume comme suit : « dit que le Tribunal Arbitral du Sport est compétent pour juger l’appel déposé le 20 mai 2015 par M. Yeli Sissoko, la Ligue Régionale de Bamako, le Club olympique de Bamako ainsi que le Djoliba AC contre l’assemble générale du 10 janvier 2015 et la Fédération Malienne de Football et les décisions y adoptées ; dit que l’appel déposé le 20 mai 2015  par M. Yeli Sissoko, la ligue régionale de Bamako, le Club Olympique de Bamako, le Club de Bamako ainsi  que le Djoloiba AC contre l’assemble générale du 10 janvier 2015  de la Fédération Malienne de Football et les décisions y adoptées sont irrecevables ; dit que les frais de la pressente procédure arbitrale, dont le montant sera communiqué pas le TAS par décision séparée, seront supportées a hauteurs de 20%  par la Fédération Malienne de Football et a hauteur de 80% par M. Yeli Sissoko, la Ligue  Régionale de Bamako, le club olympique de Bamako ainsi que le Djoliba AC ; dit que  M. Yeli Sissoko ; la ligue Régionale de Bamako, le Club Olympique de Bamako ainsi que le Djoliba AC verseront, solidairement à l’intimée un montant de CHF 3’000 a l’intimée valant participation a ses frais d’avocats ; rejette toutes autres ou plus amples conclusions des parties».

A la lecture de la sentence, l’on comprend que les frondeurs ont non seulement perdu le procès, mais ils sont condamnés à payer  des frais d’avocats engagés par la Femafoot et ceux de la procédure arbitrale. C’est le TAS lui-même qui détermine les frais de la procédure arbitrale qui seront supportés à hauteur de 80% pour la partie perdante (Yeli Sissoko, ligue régionale de Bamako, Club Olympique de Bamako, Djoliba AC) et 20%  pour le gagnant du procès (Femafoot).

C’est une défaite de trop pour les frondeurs qui misaient sur un verdict favorable pour se relancer dans la course de la conquête du pouvoir fédéral. Surtout que Yeli Sissoko, Boubacar Monzon Traoré, Moussa Konaté et Basalifou Sylla ont été suspendus pour 10 ans de toutes les activités liées au football par l’Assemblée générale de la Femafoot tenue le 31 octobre 2015 à Bamako. Hélas, ils viennent de perdre tout espoir dans la bataille de la dernière chance. Les débats sont pratiquement clos.

Baba Cissouma

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. le rudicul ne tue pas les conards Habib et Amadou diakite et les Pd sont a la base de tout ca pour ton informationla page c est 27pages soyez honnete a toi mm

  2. De toutes les façons ces gens n’ont jamais quelque chose dans leur vie: Sylla n ‘a jamais gagné un procès en tant qu’avocat, yéli a été toujours un truyant!!!

Comments are closed.