Contre la politique de la France au Mali : Une grande mobilisation prévue le 20 janvier prochain

5

Pour mettre un terme à la politique française au Mali, les membres du mouvement yèrèwolo débout sur les remparts et leurs sympathisants manifesteront ce mercredi, 20 janvier 2021, au boulevard de l’indépendance de Bamako. L’annonce a été faite dimanche 10 janvier 2021 au carrefour des jeunes de Bamako par les conférenciers. C’était  à la faveur d’une conférence de presse.

« Stop au génocide, la France déstabilise le Mali, qu’elle dégage, mobilisation patriotique » ; « mort à la France, rendez-vous le 20 janvier 2021 pour restaurer notre dignité, et dénoncer la politique française au Mali », expliquaient les conférenciers. 2020 était une année de résistance, mais cette année (2021) est l’année de la « libération du Mali », ont-ils souligné. Selon Siriki Kouyaté, un des pivots du mouvement, « nous sommes au carrefour des jeunes pour dénoncer ce que la France fait au Mali. C’est pour aussi informer l’opinion nationale et internationale que nous comptons tenir une manifestation en date de ce mercredi 20 janvier 2021 au boulevard de l’indépendance de Bamako ».

Cette sortie a pour but de demander le départ de l’armée française (Barkhane)  au Mali, a-t-il dit. Parce que, ajoute M. Kouyaté, nous avons compris que la criminalité transnationale s’est propagée partout dans notre pays, le Mali, depuis l’inflammation de la Libye. Cette criminalité est, selon lui, soutenue par la France. Par sa voix, les conférenciers estiment que le Mali n’aura jamais la paix sans avoir  non seulement une main mise sur Kidal, une région du pays, mais aussi et surtout, tant qu’il ne contrôle pas son armée, et ne  jouit pas pleinement de sa souveraineté. Quant à la responsabilité de la France dans la crise malienne, Siriki Kouyaté illumine la connivence due à la politique de la France au Mali : « Lorsque la France intervenait en 2013 sous l’appellation de l’opération  ‘’Serval’’, le MNLA n’était pas sur le territoire malien, mais au Burkina Faso. Aujourd’hui, le MNLA contrôle la ville de Kidal ».Outre cela, le conférencier estime que l’Accord d’Alger imposé au Mali, voire empêchant les autorités de se rendre à Kidal est soutenu par la France.

En clair, Siriki Kouyaté va encore loin : « C’est la France qui parraine ces éléments de l’entreprise terroriste Azawad qui fait que ces terroristes ont un poids sur le Mali et la scène internationale ».C’est la France, elle-même, qui dit clairement qu’elle collabore avec tous les groupes armés au Mali. Ces groupes sont composés des gens qui ont envahi le Mali depuis 2012 ; il y en a qui ont pris des armes pour se protéger (groupes auto-défense) ; certains sont, de nos jours, formés parce qu’ils ne savent plus que faire ; d’autres sont formés parce qu’ils étaient intéressés par le mécanisme du DDR. Finalement, déplore le conférencier  journaliste, tout le monde a des armes. Et d’être encore explicite : « Refusant avec certains, la France collabore avec d’autres groupes. La France qui ne soutient pas ces groupes d’autodéfense mène des opérations contre eux. Voilà pourquoi il y a des frappes, voilà pourquoi il y a des tueries et des villages brûlés ».Mais nous pensons qu’il est temps de mettre fin à  cette boucherie et génocide que la France est en train d’orchestrer dans notre pays après le Rwanda, dit-il haut et fort. Pour M. Kouyaté, « il faut un sursaut national pour stopper le génocide de la France ».Aussi présent sur le podium, l’ex-député de la commune IV de Bamako, Moussa Diarra, rappelle que la défense de la patrie est un devoir pour tout patriote. C’est l’arrivée de la France au Mali qui a provoqué les conflits intercommunautaires, a-t-il dit, arguant  que le départ de la France ramène la paix au Mali. Si tout le peuple sort manifester ce 20 janvier, je demeure persuadé que la France partira, a-t-il exposé. Suivant l’intervention des représentants des handicapés, ceux des enseignants des écoles privées, des commerçants et des ouvriers qui étaient aussi présents, de même que ces conférenciers, des actions seront menées, et la France quittera le pays d’ici la fin de cette année.

Mamadou Diarra

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. Nous connaissons tous cette citation « Give a man a fish and you feed him for a day; teach a man to fish and you feed him for a lifetime ».
    Je me pose toujours cette question. Pourquoi la France et ses alliés Européens débarquent chez nous et tentent de se substituer à notre armée tout en nous imposant ce foutu Accord dit d’Alger ? Pourquoi depuis 8 ans ils refusent d’apporter DIRECTEMENT les soutiens adéquats à notre armée en termes de matériels de guerre et de formations ?
    En analysant de près ce qui s’est passé au Soudan, en Lybie et dans d’autres pays, les Maliens doivent comprendre que toutes ces forces Européennes quitteront le Mali (d’elles-mêmes) dès que leurs autorités politiques respectives auront la garantie que leur SCHÉMA DE PARTAGE DE NOS RESSOURCES NATURELLES est bien fonctionnel. C’est la raison pour laquelle leurs autorités politiques nous poussent sans cesse à appliquer à tout prix ce foutu Accord d’Alger…
    La vérité est qu’elles n’ont absolument rien à foutre des Maliens ou du Mali. La preuve est qu’elles observent sans rien faire nos populations mourir par dizaine quotidiennement depuis 8 longues années, alors qu’ils disposent bel et bien des solutions matérielles et techniques pour les prévenir – voire souvent les éviter.
    Les employés de la MINUSMA sont aussi là uniquement pour leurs salaires….

    Le Mali doit trouver son chemin à la paix. Et il n’ya pas de miracle, il faut négocier, discuter, dialoguer… de facon la plus inclusive possible pour arreter ce bain de sang chez nous.

  2. Ceux qui sont capables de mettre des satelites sur orbite , des satelites capables de dicerner des objets â la precision du centimetre , ne sont pas capables de denicher ou suivre les terroristes au 21 ème siecle ! Combien coute un satelite geostationnaire qui surveille la zone des 3 frontières par exemple ? Ce qui est sûr c’ est que l’ exploitation de nos ressources peut regler ce probleme , mais la France nous fait croire que c’ elle et les autres européens qui financent d’ un , de deux qu’ est ce qui prouve que ce n’ est pas la forme moderne de l’ imperialisme ?
    Nos responsables ne sont pas capables d’ emettre des idées pour contraidre ou contredire les occidentaux : ils sont soit des benis oui oui ou des complexés qui veulent paraitre comme des monsieurs de la ville , des monsieurs comme il faut d’après Leon Gontra Damas !
    La France nous pousse dans le gouffre ! Les maliens ne sont pas capables de s’ entendre pour sauver le Mali !
    La crise generale du capitalisme la 1ère guerre mondiale !
    La crise generale du capitalisme la 2ème guerre mondiale !
    Ces guerres du 21ème siècle ne sont que des pretextes pour voiler la forme imperialiste du capitalisme occidentale decriée par Marx ! Ils inventent et crèent toujours des conditions pour tromper la vigilance des victimes ! Aujourd’hui les victimes sont les pays detenteurs de ressources dont le monde aura besoin dans l’ avenir : geostrategie , geopolitique ! Sinon qui peut à l’ echelle humaine se cacher ou se deplacer sans être percu par leurs satelites ?
    Malheureusement nos responsables africains , maliens ne sont pas capables d’ aller sur ce terrains , ceux qui en sont capables sont deceler et ecarter et cela depuis bien avant les independances : le cas de Sekou Toure qui etant elève refusait d’ ecrire les medisances sur Samory , ils l’ont empêché d’acceder aux etudes poussées ; le cas de Joseph T P qui ecrit le livre ” Monaie Liberté et Servitude ” qui denonce la servitude des africains à travers les lois imposées par les colonisateurs qui aujourd’hui prétendent nous aider à combattre des enemis virtuels , c’ est ce colonisateur qui a imposé aux dirigeants du pays de Joseph T P de l’ecarter de la gestion du pays !
    La France à l’instar des occidentaux ne veut pas le bonheur du Mali , le bonheur des maliens !!!
    VIVE LE MALI !
    ABAS LES ENEMIS D’ AU DEDANS ET AU DEHORS DU MALI !
    QUE DIEU SAUVE LE MALI !

  3. La manifestation doit être soutenue par Bah et Assimi

    On veut les y voir dedans ainsi que les ambassadeurs RUSSES ET CHINOIS

  4.  Que les Français retiennent ceci : nous les Maliens aimons bel et bien la France et les Français.
     Mais nous haïssons la politique impérialiste et la duplicité de la France.
     Et plus que tout, nous abhorrons la rfi, tv5, F24 et leur fournisseur l’AFP.

    • – ” nous les Maliens aimons bel et bien la France et les Français ”
      ça reste à prouver, vu les messages de haine sur les forums

      – ” nous haïssons la politique impérialiste et la duplicité de la France ”
      et nous nous attendons le début du commencement d’une preuve des multitudes de théories du complot que vous utilisez pour dissimuler VOS échecs …

      – ” nous abhorrons la rfi, tv5, F24 et leur fournisseur l’AFP ”
      en même temps le malien déteste la vérité et préfère vivre dans un pays idéalisé … qui n’a jamais existé
      😉

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here