Réconciliation au sein de l’Armée : Le grand pardon

39

RECONC-BERETS-ROUGES-VERTSAu cours d’une émouvante cérémonie le président de la République a annoncé la libération sans délai de toutes les personnes détenues dans le cadre de ce contentieux. « La rencontre et l’écoute de l’autre sont toujours plus enrichissantes, même pour l’épanouissement de sa propre identité, que les conflits ou les discussions stériles pour imposer son propre point de vue.

 

 

Un vieux maître d’Afrique disait: il y a « ma » vérité et « ta » vérité, qui ne se rencontrent jamais. « LA » vérité se trouve au milieu. Pour s’en approcher, chacun doit se dégager un peu de « sa » vérité pour faire un pas vers l’autre… », écrit Amadou Hampâté Bâ dans une « Lettre à la jeunesse ». Faisant sien cet enseignement, le président de la République par intérim, Dioncounda Traoré a réuni hier dans le hall du secrétariat général de la présidence à Koulouba, bérets rouges et bérets verts, pour officialiser l’enterrement de la hache de guerre. Et pour annoncer une bonne nouvelle : la libération sans délai de tous les détenus de ce douloureux affrontement fratricide.

 

Même si le calme est revenu dans les casernes depuis quelques mois déjà, le chef suprême des Armées a jugé utile de prendre la communauté nationale et internationale à témoin. Dans la salle, personne n’a manqué à l’appel de Dioncounda Traoré. Le Premier ministre en tête, une dizaine de membres du gouvernement, le président du Comité militaire de suivi des reformes des forces armées et de sécurité, le capitaine Amadou Aya Sanogo, les présidents des institutions de la Républiques, les responsables des confessions religieuses, les chefs des services militaires et paramilitaires ainsi que les représentants des familles fondatrices de Bamako – Niaré, Touré, Dravé – ont assisté à cette cérémonie de « pardon » chargée d’émotion et présidée par Dioncounda Traoré lui même.

 

C’est le président de la Commission dialogue et réconciliation qui a pris la parole en premier, posant ainsi l’acte inaugural du long processus de réconciliation qui l’attend. « Si la guerre a été nécessaire pour jeter hors de nos frontières tous les jihadistes, trafiquants et autres bandits armés, le dialogue s’impose désormais pour nous rapprocher les uns aux autres et guider nos pas vers un destin commun », a jugé Mohamed Salia Sokona qui a vu en la cérémonie « le signe d’un retour définitif de la paix ».
Après cet appel au dialogue et au bannissement du conflit, le capitaine Amadou Aya Sanogo lui succéda au pupitre. Il salua d’abord l’attachement du président de la République au bien-être et la cohésion des hommes et femmes porteurs d’uniforme. Effectivement, admet-il, il y a quelques mois, « des incompréhensions et des divergences de point de vue délibérément amplifiées par certains avaient opposé ceux qui par devoir et fraternité d’armes, doivent œuvrer comme un seul homme pour défendre la mère patrie ». Le capitaine Sanogo pour qui ce malheureux épisode n’est qu’un « accident de parcours », a solennellement demandé « pardon à la communauté malienne ». Il s’agit, assure-t-il, d’un pardon sincère à l’endroit de toute personne affectée par cet incident qui a opposé les militaires.
« Avant l’uniforme, nous sommes des humains et nous commettons des erreurs mais pas de façon délibérée. Et nous osons croire que nos excuses seront acceptées », a espéré le président du comité militaire de reforme des forces armées et de sécurité qui a donné l’assurance que les divergences appartiennent désormais au passé. Il enchaine : « la seule chose qui vaille est de donner au Mali des forces de défense républicaines ». Aussi, il saisira l’occasion pour « rendre un hommage mérité aux hommes et aux femmes qui, dans des conditions climatiques difficiles, sont en train de se battre dans les zones nord du pays pour la gloire de notre pays ».

 

« Si je vous ai appelé cet après midi, c’est pour qu’ensemble, nous puissions continuer de parler du Mali, d’agir pour le Mali. Frères et sœurs, neveux et nièces, je vous ai appelés pour que nous nous donnions la main. Je vous ai appelés pour vous demander que nous resserrions nos liens pour qu’entre Maliens, la mésentente fasse place à l’entente et à la complicité pour un Mali au dessus de tout », a expliqué sur un ton émouvant, le président Traoré à l’assistance. Pour lui, l’histoire récente conforte la croyance selon laquelle le Mali peut s’échauffer mais ne brûle pas, le Mali peut trébucher mais ne tombe pas, le Mali peut tanguer mais il ne saurait chavirer.

 

Rappelant le devoir de cette génération de conserver cette assurance, le président de la République a répété ce qu’il avait énoncé en d’autres circonstances : il y a un moment pour tout. « Il y a un moment pour nos projets personnels, mais il y a un moment pour le Mali et c’est maintenant », a-t-il réitéré en recommandant : « nous devons tous y contribuer parce que c’est la condition pour notre équilibre en tant que nation et pour notre avenir si nous voulons que celui-ci soit radieux pour nos enfants et nos petits enfants ».
« Ce que demande le Mali n’est pas au dessus de nos capacités, ce que demande le Mali, c’est que nous ayons l’humilité de demander pardon et la grandeur de pardonner : le pardon pour l’offense qui nous est faite, le pardon pour l’offense que nous avons faite parce que nous sommes rien», a préconisé Dioncounda Traoré avant de prêcher : « nous sommes infiniment petits par rapport à l’infinité du temps et de l’espace. Dieu n’est pas là où il y a la haine, Il n’est pas là où il n’y a pas de sincérité. Dieu n’est pas là où se trouvent la démesure et la surenchère. Dieu n’est pas là où l’homme ne peut pas pardonner à l’homme ».
Prenant l’assistance à témoin, Dioncounda Traoré a réitéré ce qu’il avait dit un an plutôt : « Pour le Mali, je pardonne sincèrement pour l’offense qui m’a été faite et demande humblement pardon pour le mal que j’ai pu faire dans l’exercice de mes fonctions ». Il peut alors demander aussi que les enfants de ce pays se pardonnent, en commençant par les bérets verts et les bérets rouges. Le président de la République a annoncé la libération sans délai de toutes les personnes détenues dans le cadre de ce contentieux avant de s’engager à œuvrer sans relâche pour la consolidation de la réconciliation au sein des forces de défense et de sécurité.
Pour le symbole, le capitaine Amadou Aya Sanogo et le lieutenant colonel Moussa Traoré des bérets rouges, se sont serré la main devant le chef suprême des Armées. Ensuite, deux garçons coiffés d’un béret rouge et d’un vert, se sont donnés l’accolade sous un tonnerre d’applaudissements.
La cérémonie du pardon s’est achevée par des prières des chefs religieux pour le retour de la paix dans les casernes et dans le tout le pays. Parmi eux, Mahmoud Dicko du Haut conseil islamique, qui a rappelé que « le pardon n’est pas un simple discours mais un comportement de tous les jours ».

A. M. CISSE

PARTAGER

39 COMMENTAIRES

  1. Yugucon LE SAINT PATRON DES IGNORANTS ATTEND LE PARDON DES VIEUX CONS!
    YUGUCON LE SAINT PATRON DES IGNORANTS RAPPELLE AU MONDE ENTIER QUE LE COUP D’ETAT DU 22 MARS ET L’OCCUPATION DE LA PARTIE NORD DU MALI PAR LES TERRORISTES ET LES NARCOTRAFIQUANTS, SONT PARMI LES NOMBREUSES CONSEQUENCES DE LA MAUVAISE GOUVERNANCE!

  2. Pardon ???
    Cette cérémonie aurait eu un semblant de sens si les familles des berets rouges torturés, humiliés puis assassinés avaient été conviées. Si les veuves et les orphelins avaient eu leur mot à dire.
    Au lieu de cela, deux pantins s’offrent en spectacle en se faisant l’accolade.
    La galérie applaudie et on passe à autre chose jusqu’à la prochaine injustice puis encore on demande pardon ainsi de suite. Le cycle infernal de l’impunité.

    Au lieu de faire justice, on a choisi la facilité comme d’habitude. Au Mali, on peut donc commettre toute sorte de crime puis simplement demander pardon lors d’une grande cérémonie. Pourvu que la télé et les photographes soient là. Peu importe les victimes.
    Rien ne sert donc la justice dans notre pays. Pourquoi donc entretenir une foule de juges, d’avocats et de magistrat ?
    On veut construire un pays sur un socle d’injustice et d’impunité. Accepter ce pardon, c’est accepter la lâcheté comme solution. Une insulte suprême de la famille des défunts.

  3. toute réconciliation repose sur la vérité et la justice. Dioncounda peut se leurrer en s’accrochant à des symboles. Mais la verité rattrape toujours. Nous exigeons la verité sur les 21 berets rouges montrés à la télé par un lieutenant assassin de kati avant d’etre froidement et lachement assassinés. Nous exigeons leur corps pour faire notre deuil. Du pardon de cet ivrogne soulard qui a mis son pays en retard, qui a brisé la chaine de commandement de l’armée de son pays detruit, divisé l’armée de son pays, qui a enlévé tout moyen à son pays de se defendre car ayant fait de lui un moins que rien dans le concert des nations , de pardon de ce soulard , disais-je: il peut le mettre où il sait. Jusque dans la tombe, je ne pardonne pas et je ne pardonnerai jamais.

    • Cet irresponsable sans integrite de Dionkouda veut se faire passer pour Jesus…mes excuses aux chretiens…

      DE QUEL PARDON … ON PARLE???

      LE PARDON DES VEUVES (BERETS ROUGES …ET VERTS… CIVILS DU SUD ET DU NORD) DE CEUX QUI ONT PERDU LEUR VIE…POUR RENDRE MILLIONAIRES… DES LACHES DE SOLDATS CAMBRIOLEURS ET LEURS COMPLICES….???

      LE PARDON DES ORPHELINS ET ORPHELINES…(BERETS ROUGES …ET VERTS… CIVILS DU SUD ET DU NORD) DE CEUX QUI ONT PERDU LEUR VIE…POUR RENDRE MILLIONAIRES… DES LACHES DE SOLDATS RATES CAMBRIOLEURS ET LEURS COMPLICES….???

      LE PARDON DES BERETS ROUGES …ET VERTS… CIVILS DU SUD ET DU NORD QUI ONT PERDU LEUR VIE…POUR RENDRE MILLIONAIRES… DES LACHES DE SOLDATS CAMBRIOLEURS ET LEURS COMPLICES..???

      LEUR PERTE EST IRREMPLACABLE..

      EN TOUT CAS…LE PARDON EST LE PROBLEME DU BON DIEU…MAIS LA JUSTICE EST LE NOTRE … ET ILS PAYERONS…

      Moussa Ag,.LE PARDON N’A RIEN A AVOIR AVEC LA JUSTICE…L’UN SE PASSE DANS LE COEUR…L’AUTRE DEVANT UN TRIBUNAL

      • Moussa Ag, toujours un plaisir de te lire. Ces voyous de Kati sont des milliardaires aujourdhui, car aux millions mensuels de recompense octroyé par le très interimaire de president , il faut ajouter les pillages qui ont suivis le coup d’etat

      • 😆 😆 😆 😆 😆 😆
        “””””Cet irresponsable sans integrite de Dionkouda veut se faire passer pour Jesus””””””

        Aïe ……..En tout cas , DIONCOUNDA …….
        il est maintenant fixé ! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

        • ET…….MOUSSA AG AVAIT DEJA FAIT UNE CROIX SUR SON BULLETIN DE NOTES ! 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  4. Le “pardon” oui , il soigne . Je suis de ceux qui ont déploré le clivage entre nos forces de l’ordre. Demandons pardon aux dispparus . Demandons au Bon Dieu à l’approche du mois beni de ramadan de pardonner aux morts pour la patrie reconnaissante. Profitons de l’ocasion pour demander aux famille endeuillées de pardonner . C’est difficile mais le Malien est tolérant et accepte le pardon.

    • @Olala………..tu crois que c’est facile pour une femme qui reste veuve avec des enfants a elever et a nourrir c’est facile de pardonner ?? 😳 😳 Tu crois que pour des enfants adolescents c’est facile de pardonner à ceux qui ont assassiné leurs pères ?? 😳 😳 il y a des cas ou c’est trop facile de s’en sortir en demandant pardon !! Pardon pourquoi ? pour eviter la justice ? 👿

  5. BON ,BEN MAINTENANT Y’A PLUS QU’A ATTENDRE LE RETOUR D’ATT POUR QU’IL VIENNE TERMINER SON MANDAT 💡 💡 💡 💡 💡 💡 💡 💡

  6. deux copines discutent ensemble .La première dit à l’autre ” tu fumes toi après l’amour ?” 🙄 ………et l’autre lui repond ” je ne sais pas ,je n’ai jamais regardé ” 😆 😆 😆 😆 😆

    • 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
      Arrêtes … de nous faire réfléchir…j’ai failli ne pas comprendre 😆 😆 😆 😆 😆

      Moussa Ag,…qui s’en veut de trouver notre FOU DE DSK malien drôle … 😆 😆 😆 😆 😆 😆

      • 😆 😆 😆 😆 ……….FOUDKG ne peut pas s’empecher de penser au problème de “petit robinet” du Capitaine Lydia Sanogho ….. 😉 😉 😉 😉 .

  7. Cette photo est une autre preuve concrete que le Mali ne tombera jamais!!!! Les ennemis de notre faso peuvent tempeter, gambader et dire ce qu’ils veulent mais LES FORCES ARME’ES ET DE SECURITE’ DU MALI SONT UNIES!!! Nous savons que les ennemis ont utilise’ les services des narcotrafiquants et des terroristes maliens et etrangers pour destabiliser le Mali tel que nous le connaissons et mettre en danger plus de 14 millions de vies humaines! SHAME ON THEM!!! Pour ces imbeciles mercenaires et leurs parrains bien connus, UNE VIE AFRICAINE NE COMPTE PAS! JE DIS AUX IMBECILES MERCENAIRES ET LEURS PARRAINS CRIMINELS QUE LEURS LACHES TENTATIVES DE DESTABILISATION PEUT REUSSIR AILLEURS EN AFRIQUE MAIS PAS AU MALI CAR NOTRE FASO EST ANCRE’ DANS DE RICHES CIVILISATIONS ET DE RICHES CULTURES QUI LUI PERMETTENT TOUJOURS DE SE RESSAISIR ET PRENDRE LES DECISIONS SAGES LORSQUE LES CHOSES COMMENCENT A’ ALLER DANS LA MAUVAISE DIRECTION!
    VIVE LE MALI!
    VIVE LES FORCES ARME’ES ET DE SECURITE’ DU MALI!

    • @ Capi Sanogho …………..”cette photo est une preuve concrète que le Mali ne tombera jamais ” 😉 😉 Jusqu’à la prochaine fois :mrgreen: :mrgreen: pas la peine d’avoir fait 6 universités pour continuer a rever et refuser de regarder la réalité en face !!! 💡 ……….penses tu que les familles des bérets rouges enlevés ,torturés et assassiné vont pardonner comme çà sans rien dire ??? La rancune peut etre tenace et la vengeance est un plat qui se mange froid 😳 😳
      Si Sanogo veut demander pardon ,qu’il rende aussi les millions qu’il a touché depuis des mois :mrgreen:

      • Mes anciens posts confirmeront que j’ai toujours tenu a’ la reconciliation au sein des forces Arme’es et de Securite’. Lorsqu’on preferait de parler d’autres choses, j’ai tenu a’ demander la liberation de tous les militaires qui etaient detenus! Tu as probablement oublie’ lorsque je demandais au Capitaine Sanogo de liberer le fils d’Alpha et le Commissaire Traore’ que je considere comme des jeunes freres. J’ai de temps a’ autre evoque’ le cas d’ATT que je considere comme un tonton et Lobo que je considere comme tantie. Je n’ai jamais dit que le General Sissoko a travaille’ comme l’adjoint de mon beau pere. Je ne suis point content de la maniere dont ATT a fini sa presidence MAIS DANS LA VIE, L’ESSENTIEL EST DE SAVOIR GERER LES SITUATIONS! AU MALI, NOUS SOMMES UNE MEME FAMILLE! NOUS NOUS CONNAISSONS. NOUS SAVONS LES ORIGINES DE NOS PROBLEMES ET COMMENT LES RESOUDRE!!! LA VENGEANCE ET LA RANCUNE N’ONT AUCUNE PLACE DANS NOS RELATIONS FAMILIALES MALIENNES!
        “RENDRE” LES MILLIONS A’ QUI?

    • Salut …CAPI…. 😆 😆 😆 😆 😆 😆

      Arretes de nous pondres tes hexa-oeufs…. 😆 😆 😆 😆

      SuperCapi…le heros des cons…est un peu inquiet….et a juste titre…

      CE MAUDIT CAMBRIOLEUR…APRES AVOIR TACLER…SON RECELEUR ASTRO-NAIF … POUR CONFIER SON SORT AU DIRECTEUR PAR INTERIM DE LA BANQUE…QUI EST UN IRRESPONSABLE SANS INTEGRITE….

      VOILA QUE LA FIN DE L’INTERIM APPROCHE…ET IL FAUT TROUVER UN MOYEN DE SORTIE…DE LA BANQUE SANS PERIR…ET AVEC LA COMPLICITE DU DIRECTEUR PAR INTERIM….

      UNE CHOSE EST SURE…

      LE CAPI NE PEUT PAS RESTER…LE CAPI NE PEUT PAS QUITTER…

      PAS PARCEQUE MOUSSA AG LE VEUT…MAIS PARCEQU’IL N’Y A PAS DE PLACE DANS LE SYSTEME NORMAL POUR UN PUTSCHISTE…SOLDAT RATE…CAMBRIOLEUR…ET CRIMINEL…

      Moussa Ag,…CERTAINS NE DORMIRONS JAMAIS TRANQUILLE…A CAUSE DE LEUR CONSCIENCE ET A CAUSE DE LA CRAINTE…CA C’EST UNE PROMESSE…LE BATON MAGIQUE A INTERET A ETRE EXCELLENT…SINON IL FINIRA DANS LE CUL …

      • Moussa Ag
        regardes les arguments de ton ami Hexacon.Il parle comme si le fait qu’il y ait eu 100 morts a Aguel Hoc etait une raison suffisante pour chaque Malien de faire 100 morts s’il le veut. 😆 😆 😆 😆 😆 😆

        • Yugo…

          On ne devient pas hexacon en raisonnant normalement … ce serait trop facile …. 😆 😆 😆 😆 😆 😆

          Moussa Ag,…Hexacon demande des prouesses intellectuelles … 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  8. Salut freres Massin & Moussa Ag, regardez moi ce cancre qui n’est meme pas capable de regarder la personnce d’en face. Cet image a beaucoup de significations pour ceux qui savent lire les photos. 😆 . Donc pas de couilles juste un bout d’homme poltron. J’espere que le prochain president et son gouvernement nettoyerons toites nos forces de securtite. Il faut une reconciliation mais lui il doit etre prive de tous ces privileges accordes par un certain politicard Dionkiss d’ailleurs CMD leurs avaient dit un non categoriquement et n’a pas accepte de les millions de tresor public servent a des cancres et poltrons comme lui le capi et sa racaille. Ensuite il doit repartir dans les casernes et faire ses preuves en ce moment le pardon pourra etre accepte a1/2. C’est cela que j’ajoutais a vos commentaires. 😉 .

    • N’oubliez pas que dans certaines de nos cultures, il est impoli de regarder dans les yeux d’une personne!

    • Des solutions acceptables seront trouve’es dans les cas lie’s au coup d’etat et au contre coup d’etat! CEPENDANT, JE TIENS A’ RAPPELER A’ MOUSSA AG, YUGUSUPERCON (LE SAINT PATRON DES IGNORANTS),BANKINOON ET TOUS LES AUTRES QUE NOUS AVONS PLUS DE 100 SOLDATS MALIENS QUI ONT ETE’ FROIDEMENT EGORGE’S A’ AGUELHOC. LE MALI A EGALEMENT CONNU DES MILLIERS DE MORTS SILENCIEUX PARCE QUE LES FONDS DESTINE’S AUX PROJETS DE SANTE’ ONT ETE’ DETOURNE’S. LES VICTIMES SONT EGALEMENT LES PLUS DE 100 000 JEUNES DIPLOME’S CHOMEURS, NOS COMPATRIOTES DU NORD QUI ONT VU LEUR REGION TRANSFORME’E EN UNE GRANDE PRISON POUR LES TERRORISTES PRENNEURS D’OTAGES ET LES NARCOTRAFIQUANTS! LES FORCES ARME’ES ET DE SECURITE’ DU MALI A’ QUI LA MAUVAISE GOUVERNANCE A EMPECHE’ D’AVOIR LES MOYENS POUR REMPLIR LEUR NOBLE MISSION, SONT EGALEMENT PARMI LES VICTIMES DES REGIMES CORROMPUS ET NULS QUI ONT GOUVERNE’ NOTRE FASO AVANT LE 22 MARS 2012!
      Banki Moon, au nom des victimes cite’es plus haut, je te renvoie ta question!!!!

  9. SANOGO DOIT PLUSTOT DEMANDER PARDON A CEUX QUU SONT MORTS … BERETS ROUGES … BERETS VERTS ET CIVILS …ET À LEUR FAMILLE … POURQUE LUI IL DEVIENT MILLIONNAIRE …

    LA VIE EST LA SEULE CHOSE IRREMPLAÇABLE DANS CE MONDE … EN DEHORS DU CON IRRESPONSABLE ET SANS INTÉGRITÉ DE DIONKOUDA …BIEN SÛRE …

    CES PAUVRES VICTIMES …ONT PAYÉ LE PRIX ULTIME … POUR DES AMBITIONS MALHONNÊTES … D’UNE RACAILLE DE SOLDATS RATÉS LÂCHES … OPPORTUNISTES …ET CAMBRIOLEURS SANS SCRUPULES …”

    MAINTENANT … NOTRE SUPER PROCUREUR … PRESBYTE…DOIT CHANGER SES LUNETTES POUR VOIR DE PRÈS … LUI QUI NOUS RACONTAIT LES RISQUES DE L’IMPUNITÉ DURANT LES MAUDITES NEGOCIATIONS DE OUAGADOUGOU…

    COMME LUI… NOUS SAVONS TOUS QUE LE PARDON DES HOMMES ET DU BON DIEU … N’ONT RIEN À AVOIR AVEC LA JUSTICE D’UN PAYS DIGNE DE CE NOM …

    Moussa Ag,…SUPERCAPI…LE HÉROS DES CONS …”JE VOUS NIQUES ET JE VOUS DEMANDE PARDON…”…BRILLIANT …JUST BRILLIANT …!!!!

  10. SE Mr Dioncounda TRAORE est un Homme d’Etat, un Vrai. Nous vous serons éternellement reconnaissant. Merci.

  11. Tout ce qui est sûr, c’est que le Mali a besoin de tous ses militaires pour libérer l’ensemble de son territoire même 5 ans après cette année.Un Mali où la France s’agite accompagnée bêtement par la communauté internationale pour des raisons innavouées. Rappellez vous que la France vient d’interdir la rentrée à Kidal de Gamou et de Didié. Alors qui dit mieux?

  12. Le parton à tous les niveaux est la condition pour la paix au Mali, puisque tout le monde à quelque niveau que ce soit doit se mettre en cause.si l’armée restait dans cette situation l’avenir du Mali sera toujours menacé .Le pardon c’est renoncé à un droit qu’on a sur l’autre et vis versa ,ainsi il met fin à la plainte parce que justice est rendue.
    Si le Mali veut relever le défis à tous les niveaux le pardon est la seule clé.Le président par intérim est un grand Homme, seuls les grands Hommes sont capables de cette vertu qui fait tant défaut dans notre société.Pardonner à quelqu’un c’est l’acheté à vie.

  13. UNE VICTOIRE POUR KOUMBA SACKO…alias GOSPEL SINGER….
    SON REFRAIN FAVORI VIENT DE TROUVER ÉCHO CHEZ LE RÉVÉRANT MUFTI AYATOLLAH EN CHEF A BAMAKO….
    Le Mali, l’État LAÏC, la république, DIEU ET TOUT CE QUI VA AVEC viennent d’être mis à contribution pour le pardon, la réconciliation……En présence des religieux LAÏCS.
    Encore une fois, chacun peut croire ce qu’il veut,ENCORE UNE FOIS ET TOUJOURS, Dieu n’a rien à avoir dans les affaires d’une république LAÏQUE.

    • 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
      “”””””UNE VICTOIRE POUR KOUMBA SACKO…alias GOSPEL SINGER….””””””””

      Làààààààààààààààà ………………… 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  14. C’est du grand n’importe quoi……….. Le peuple a assez entendu de belles paroles venant des dirigeants et vous envoie tous ch.i.er au large………………Si Sanogo veut quon lui pardonne, qu’il restitue les milliards pillés à la douane et aux impôts, qu’il restitue ou dédommage toutes les victimes qui se sont fait voler leur 4×4……….et qu’il avoue que son coup d’état a précipité la chute du nord……………..Que Dioncounda aussi nous foute la paix et qu’il ne vienne pas nous parler de Dieu ici…………s’il veut un avenir pour les maliens qu’il commence par bien gerer le pays avec ses ministres…………………..les belles paroles ne prennent plus les maliens!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  15. C’est l’âge d’or de la “Délinquancratie” au Mali.

    MNLA prend les armes contre la république
    CNRDRE prend les armes contre la république

    MNLA massacre à Aguelhoc
    CNRDRE massacre à Kati

    CNRDRE est récompensé avec salaires mirobolants après avoir tout pillé façon Joe Dalton et frères
    MNLA est reçu avec tous les honneurs à Ouaga par le représentant SINKO COULIBALY du CNRDRE pour mieux voir si les deux groupes de voyous armés de la république bénéficient des mêmes avantages après avoir pillé ensemble le même pays, l’un au nord et l’autre au sud.

    C’est donc OK à Ouaga le MNLA échappe à la JUSTICE dans une mascarade d’ACCORD qui est estampilé PRÉLIMINAIRE pour endormir les plus CONS sous la musique funèbre de Tiebilé DRAMÉ, c’est à dire le DRAME personnifié en “l’homme rouge”.

    Comme tout va bien pour les voyous du NORD, donc l’heure à venue pour ceux du SUD, de demander pardon, pour échapper également à la JUSTICE.

    C’est l’âge d’or de la Délinquancratie qui bat son plein dans le Mandé.

  16. Moi, je ne pardonne pas à Sanogo l’himiliation qu’il a fait subir à ce pays. je reste persuader qu’il doit répondre de ses actes devant la justice. Il faut qu’on donne les réponses à certaines questions : où sont les militaires disparus ? quelles réparations pour ceux qui ont été torturés ? Non, on me pardonne pas. Maintenant qu’il a construit des villas partout, que ses potes circulent en V8, que ses comptes sont bourrés de fric, il veut qu’on pardonne pour qu’il puisse jouir tranquillement de tout ce qu’il a volé à ce pays. Cela ne marchera pas.

  17. 🙁 c’est malin mais ça ne marcha pas ! 🙁
    humilié et tué l’autre pour satisfaire sa soif du pouvoir et une fois que cela est obtenu ensuite demandé pardon pour reste en vie

  18. Vous avez besoin de vous réconcilier pour faire face aux ennemis du nord du pays. Des terroristes déguisés qui veulent casser ce pays si l’armée ne se donne pas la main pour faire face à cette menace l’histoire vous jugera car vos affrontements ont faits trop de mal à la population civile.

Comments are closed.