Etat d’urgence : Les artistes maliens broient du noir

2
Bruno Maiga, ministre de la Culture
Bruno Maiga, ministre de la Culture

Suite aux menaces terroristes depuis plus de  deux mois, l’Etat d’urgence a été décrété au Mali.  Cela signifie que les rassemblements de personnes ne peuvent pas se faire.

Cette mesure a joué sur le monde des artistes. Ceux-ci ne peuvent plus se produire en public donc ils ont coupé de leur source de revenus.  L’espace culturel Beyray conscient des difficultés que les artistes créateurs traversent actuellement a mis en place différentes actions en vue de soutenir les initiatives des jeunes artistes. Beyray est un espace ouvert à la créativité de la jeunesse au niveau musical, art plastique, cinématographique, danse, théâtre etc. Malgré la crise que traverse le pays, la jeunesse doit pouvoir continuer à développer son art ! Ceci est le leitmotiv de Beyray ! C’est ainsi que depuis plusieurs semaines des musiciens et plasticiens travaillent pour soutenir leur activité.

Oumar Konta auteur compositeur chanteur et fondateur de l’espace Beyray est en Europe avec des œuvres d’Aboubacar Halidou, Zou Doumbia et Badiallo Coulibaly depuis le mois de février.  Il a été rejoint depuis peu par  ses musiciens du groupe Malikan avec  lesquels, il participe à des activités de sensibilisation, des échanges culturels et des concerts afin d’expliquer les difficultés vécues par la population malienne.

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. courage a l’artiste Oumar Konta j’ai été a son concert en Belgique il beaucoup engagé

  2. prochainement Sur vos écrans

    Superproduction cinématographique
    Tourné dans le sable chaud de l’Azawad
    Le combat du siècle

    VOIR KIDAL ET MOURRIR

    Dans le rôle du soldat raté
    Amadou Haya SANOGO
    Dans le rôle du garde du corps
    Capi PONDEUR
    Dans le rôle du tireur fou
    MOUSSA AG
    Dans le rôle de l’artilleur
    RODRIGUEZ SOARRES
    Celui qui tire sur l’ambulance
    Blanche NEIGE
    Dans le rôle de l’infirmière
    LA BAMAKOISE
    Dans le rôle conducteur de pick-up
    MONKOPIN PSEUDO
    Dans le rôle du mitrailleur
    SONKOPIN COCO
    La figuration des pintades est assurée par:
    La Racaille de KATI

    Mise en scène et réalisation:
    Dioncoundra TRAORE

    Un film produit par MNLA and/co
    Non ce film n’est pas un navet!!! c’est une betterave

    Notre prochain film:
    LA GUERRE DES FLICS N’AURA PAS LIEU

Comments are closed.