5ème édition du SIAGRI : Un espace du donner et du recevoir !

1

espaceCette 5ème édition du SIAGRI a pour  thème central « les exploitations agricoles familiales, fondements de la sécurité alimentaire ». Un thème qui met en exergue les exploitations agricoles familiales qui, au Mali, permettent à des nombreuses familles de vivre. Mais aussi, de subvenir à leurs besoins  vitaux.

 

 

Selon Bakari Togola, président de l’APCAM,  les exploitations agricoles familiales jouent un rôle très important dans la sécurité alimentaire. Raison pour laquelle, il a rendu hommage aux femmes qui constituent les actrices majeures de ces exploitations.

 

 

Le président de l’APCAM a expliqué que le secteur agricole est la plus grande réserve d’emplois. Il a  invité les jeunes diplômés, sans emploi, à s’intéresser davantage à ce secteur car, l’on peut devenir milliardaire. Pour ceux qui veulent évoluer dans ce domaine, il leur a demandé d’approcher l’APCAM.

 

 

Selon lui, le Mali n’est pas un pays pauvre comme on essaie de le faire croire. Car il suffit de visiter les stands pour se rendre compte des capacités de nos producteurs. Sans compter les potentialités que la nature offre au Mali et les technologies nouvelles mises en place par les chercheurs.

 

 

Bakary Togola n’a pas manqué de signaler que l’une des difficultés de l’agriculture, de la pèche et de l’élevage est le problème d’eau. Car le manque d’eau à certaines périodes leur rend la tâche difficile. Raison pour laquelle, il a invité les autorités à emboiter le pas au Burkina Faso voisin, à travers la création de retenues d’eau.

 

 

Le ministre du Développement rural, Bokari Tereta, pour sa part a rendu hommage au président de l’APCAM pour l’immense travail qu’il abat à la tête de cette institution depuis son élection.

 

 

Selon lui, les exploitations agricoles familiales constituent véritablement le fondement de la sécurité alimentaire. Cependant, il faut passer de l’agriculture de subsistance à l’agriculture d’entreprise.

 

 

Enfin, il s’est réjoui des efforts consentis par le  président de la République  qui a décidé d’augmenter la part de l’agriculture dans le budget national à hauteur de 15%.

 

 

Après la coupure du ruban symbolique et la visite des stands, le président de la République Ibrahim Boubacar Keita s’est dit émerveillé par tout  ce qu’il a vu. Notamment le savoir-faire des producteurs, des transformateurs, des acteurs de l’agro-industrie, de l’agro-alimentaire….

 

 

Selon lui, le Mali n’a d’autre salut que l’agriculture. C’est pourquoi, il a invité les jeunes diplômés à s’intéresser à ce secteur, qui constitue la plus grande réserve d’emplois. Cette  5ème édition du SIAGRI, faut-il le rappeler, se tient du 18 au 26 avril au Palais de la Culture. En plus des expositions, des conférences-débats sont organisés tous les jours autour du thème de cette édition.

D. Diama

 

PARTAGER

1 commentaire

  1. Hello there, I found your website by means of Google even as looking for a comparable topic,
    your website got here up, it seems great. I’ve bookmarked it in my google bookmarks.

    Hi there, simply turned into aware of your blog via Google, and found that it is truly informative.
    I’m gonna be careful for brussels. I’ll appreciate if you happen to continue this in future.
    A lot of other people will probably be benefited out of your writing.
    Cheers!

Comments are closed.