Plaidoyer pour l’adoption d’une loi contre la pratique de l’esclavage : Temedt renforce les capacitĂ©s de ses membres

2

Les rideaux sont tombĂ©s le dimanche dernier Ă  la Maison de la femme et de l’enfant de Sabalibougou sur l’atelier de renforcement des capacitĂ©s des responsables de Temedt (une association qui intervient dans la lutte contre l’esclavage). A travers cette formation, il s’agissait pour les participants constituĂ©s des membres du bureau national de maĂ®triser les techniques de plaidoyer pour influencer les dĂ©cideurs en vue de l’adoption d’une loi pour la criminalisation de l’esclavage par ascendance. 

Ibrahim-Cet atelier de formation en plaidoyer, faut-il le rappeler, s’inscrit comme l’un des objectifs majeurs de TEMEDT, qui est de contribuer Ă  la  protection et Ă  la  promotion des droits humains.

 

C’est pourquoi, cette association en pointe dans la lutte contre cette pratique et les discriminations au Mali se bat surtout pour l’adoption d’une loi en vue de la criminalisation de l’esclavage par ascendance. C’est pour renforcer les capacitĂ©s de ses membres Ă  bien mener ce combat que TEMEDT avec le  soutien financier de la Fondation Rosa Luxembourg vient de boucler une formation de trois jours sur ce thème.Cet atelier a surtout permis aux participants d’apprendre les techniques du plaidoyer, de proposer une approche en plaidoyer appropriĂ©e adaptĂ©e dans le domaine de l’esclavage.Le prĂ©sident de TEMEDT, Ibrahim ag Idbaltanat lors de son intervention a invitĂ© les membres de son bureau Ă  redoubler d’effort pour Ă©radiquer cette pratique qui persiste dans notre pays et dans plusieurs pays de la sous-rĂ©gion.

Notre mission, c’est de dĂ©fier l’esclavage pour cela, nous devons davantage mener ce combat de manière plus formelle et pour cela, nous devons ĂŞtre mieux outillĂ©s pour mener Ă  bien cette lutte ” a soulignĂ© le prĂ©sident de TEMEDT.Il faut rappeler que cette mĂŞme association a organisĂ© la semaine dernière  une rencontre  sous-rĂ©gionale avec les associations  de lutte contre le phĂ©nomène au niveau de la sous-rĂ©gion.

 

Ces assises avaient pour but  d’Ă©valuer et capitaliser les expĂ©riences en matière de lutte contre cette pratique en Afrique de l’Ouest.

Kassoum THERA

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

Comments are closed.