Pr Younouss Hamèye Dicko de l’ADR samedi face à la presse ! ” La CEDEAO a usurpé la souveraineté du peuple malien “

37

Le Coordinateur de l’Alliance pour la démocratie et la République (ADR), Pr Younouss Hamèye Dicko du RDS, entouré de Modibo Sangaré de l’UNPR et Bamba Gagny Kiabou de la COREAM estiment que la CEDEAO n’a pas à fixer la durée de la Transition qui s’amorce au Mali. Cette organisation ne doit pas décider que le président intérimaire doit diriger la transition. C’était au cours d’une conférence de presse animée à l’Hôtel Nord-Sud où l’organisation ouest-africaine était visiblement au ban des accusés.

Younouss Hamèye Dicko

La déclaration liminaire lue par Pr Younouss Hamèye Dicko avait donné le ton. “… L’ADR dénonce les décisions prises concernant le Mali par le sommet extraordinaire des chefs d’Etats de la CEDEAO, le 26 avril 2012 à Abidjan, notamment une transition de douze mois, dirigée par le président par intérim et l’envoi de troupes de la CEDEAO à Bamako “.

Pour le principal conférencier, la CEDEAO n’a aucun droit à vouloir décider de la gestion de la transition à la place du peuple malien. C’est, à en croire Pr Younouss Hamèye Dicko, aux forces vives de la nation malienne de se réunir en une convention nationale pour mettre en place les organes de la transition et fixer la durée de cette période transitoire. Et le Coordinateur de l’ADR de pointer un doigt accusateur sur le président intérimaire, Pr Dioncounda Traoré. ” Comment comprendre que Dioncounda Traoré accepte que la CEDEAO usurpe la souveraineté du peuple malien en décidant à sa place sans aucune consultation des forces vives de ce pays ? Dioncounda Traoré a participé à cette humiliation de notre pays. Il est inadmissible que le Mali soit géré par la CEDEAO “, s’est-il offusqué.

Pour Pr Dicko, c’est au peuple malien de se mobiliser pour libérer les régions Nord du pays. Le Mali, a-t-il martelé, ne veut pas que des troupes militaires soient envoyées sur le territoire. A Ouagadougou, a-t-il rappelé, ils ont clairement dit au Médiateur, le président Blaise Compaoré que l’armée nationale a besoin d’appui logistique, pas de troupes au sol.

Le Coordinateur de l’ADR et les autres conférenciers ont alors souhaité que la ” convention nationale ” soit organisée rapidement, que «le gouvernement de transition s’engage dans la lutte à outrance contre la corruption, la poursuite pour haute trahison de ceux qui ont permis le délitement de notre nation, la poursuite de ceux qui ont pillé le pays».

Et les conférenciers de rappeler qu’«après avoir pris acte du changement de régime intervenu au Mali, en raison des graves menaces qui pèsent sur le fondement même de notre nation et qui placent les intérêts supérieurs du Mali au-dessus de toutes les préoccupations personnelles et partisanes, fidèle à cette exigence de sursaut national et patriotique initié par le CNRDRE, l’ADR reste attaché aux engagements publics pris le 22 mars 2012 et demande maintenant au Gouvernement le respect, entre autres, de : la défense de l’intégrité territoriale, par la libération des régions de Kidal, de Gao et de Tombouctou; la restauration de l’Etat; le redressement de la démocratie par l’organisation, dans les meilleurs délais, d’élections libres, transparentes et crédibles, à travers un fichier électoral propre et fiable qui reste encore un combat non gagné par la classe politique».

Il faut signaler que l’ADR est un regroupement qui soutient l’action de la junte qui a renversé le régime du président ATT. Elle est composée d’une trentaine de partis politiques et de 56 associations.

Bruno D. SEGBEDJI

PARTAGER

37 COMMENTAIRES

  1. Le mali est il un pays de nyangoya?
    Ses propes fils pour des interets egoistes le detruisent.Des les evenements du 22 mars j’ai tire la sonnette d’alarme comme quoi ces gens la feront plus de mal au mali que la rebelion touaregue. Sinon les problemes logistiques qui ont servit de pretexte a leur coup pouvaient etre resolu sans coup d’etat. A l’analyse ce sont des politiciens vereux tapis dans l’ombre qui ont manipule ces jeuns rien que pour leur propre interets .Aujourdhui ce pays a fait un grand pas en arriere pour au moins 50 ans. Tous les acquis de ces 20 dernieres annees ont ete balayes. Mes freres maliens je suis a l’etranger pour le compte d’une institution internationale. Et d’apres les statistiques le mali etait le pays de l’afrique de l’ouest qui recevait le plus d’aide de l’exterieur a cause de sa democratie meme si elle n’etait pas parfaite aux yeux de certains maliens. Mais aujourdhui toutle monde a ferme le robinet. Ces sois disant intelectuels ,politiques qui parlent de patriotisme ,de souverainnete est ce qu’ils sont conscients qu’ils sont entrain de precipiter ce pays dans un gouffre. Un pays qui depend a 80% de l’exterieur dans tous les domaines,un pays qui a des millions de ressortissants a l’etranger. Quand la maison brule on ne trie pas l’eau qui peut eteindre l’incendie. Le plus grand probleme du Mali c’est que sa population n’est pas « eduquee ». Elle a rate son education. L’education traditionnelle que nous recevons de nos parents n’existe que de nom , l’education occidentale a travers les ecoles a programme occidental et les chaines de television occidentale qui ont une influence sur cette population. Finalement il n’y a plus de repere. On se croirait dans la jungle ou le credo est avoir ce que je veux par tous les moyens. D’ou le nyangoya l’egoisme qui conduisent inevitablement a la destruction.
    Le veritable fleau au mali c’est le nyangoya et quand il y a le nyangoya quelque part il n’y a que destruction.
    Regarder comment tout le monde s’agite face a la crise politico millitaire. Tous les moyens sont utilises pour salir l’autre alors que tout le monde est responsable: l’opposition les ex teants du pouvoir, les millitaires.
    Et c’est ca le mali le nyangoya

    • tabouchi on a en assez de tes beaux discours!!!
      faut venir au Mali, vivre notre réalité comme cela tu pourras parler. c’est toi le plus GROS NYENGO que le Mali ait jamais eu.
      c’est beau de donner des leçons quand tu as le ventre plein!!! viens vivre notre quotidien, car on n’a pas de leçon à recevoir de toi!!!

  2. la CEDAO ne peut résoudre le problème Nord-Mali; c’est pourquoi les dirigeants cette institution voulant cacher leur incapacité prennent des décisions irresponsables en accord avec des irresponsables maliens dépassés par la situation.
    il faut demander l’aide des Etats qui se disent démocratiques et qui ont les moyens pour lutter contre les islamistes; les maliens s’occuperons du MNLA qui ne sont que des bandits armés.

  3. Vous parlez de quelle souveraineté? Dans un état aussi affaiblit que le Mali. Vos discussions sont pour après. Maintenant on veut des actes concrets, pas des bla-bla…

  4. ATT a dirigé pendant dix ans le Mali avec des cancres, où étaient tous ces politiciens gueulards? Qui nous emmerdent, que des cancres et des opportunistes.
    Mr. le soit disant professeur gardez vos réflexions débiles pour vous car on en a rien à foutre! Merci.

    • où étais-tu toi sale apatride!!!!
      quitte la France et vient nous aider au Mali!!!

  5. demandons au professeur de nous expliquer souveraineté et partition?
    Une armée défaite?

  6. ça se dit professeur alors qu’il continue de faire du thé pour ses anciens maître. Opportuniste!!!

  7. L’AEEM est notre seul espoir aujourd’hui pour chasser les militaires de Kati, tout en baissant ainsi la tension dans le pays. (Oser lutter c’est osé vaincre, la lutte continue)

    Cela facilitera aussi la tâche à la CEDEAO et aux braves soldats de mettre fin à la rébellion, aux viols et exactions que sont victimes nos sœurs et mère du NORD.
    😈 😈 😈 😈

  8. Très cher père Mr Dicko (puisque vous avez l’âge de mon père), prière vous retirer de la scène politique puisque tout ce que les gens vous disent comme ça comme insultes, me déplaisent vraiment. Donc je vous prie de vous retirer s’il vous plait. je ne soutiens personne et ne déteste personne; seulement vous êtres très vieux pourqu’on vous adresse des insultes façon!

  9. cest dommage que le vieux se montre aussi extremiste cest vs qui avez situez la cedeao sur vtre incapacité a mener un dialogue interne si le cndre a sanctionné la rencontre de ouaga par des arrestations vs avez applaudi cest la sanction de la cedeao sur ouaga. conclusion ayez un sursaut national pr ns vs enfts

  10. Je me demande si Professeur est Dicko d’une des régions du nord ou il vient de la guinée. Il ne se soucie pas du tout de l’urgence qu’il y a pour soulager les populations violentées au nord. Depuis le retour de l’ordre constitutionnel, les hommes politiques (comme les pour et les contre putschistes) n’ont fait que se tirailler de postes. Des conférences, des meetings, je ne sais quoi encore…. C’est une honte nationale. Regardez l’Israël! Malgré tout leur adversité entre hommes politiques, quant il s’agit de combattre les islamistes, ils se mettent tous et sans exception en ordre de bataille. Et Chez nous ? Prrrrr!!! Le loup est dans la case et on veut tuer son chien méchant. C’est dramatique. Si la CDEAO se mêle dans nos affaires, c’est parce qu’à l’interne, nos hommes politiques ont montré en face du monde leur limite notoire pour résoudre le plus rapidement possible la crise qui n’a que trop duré.

    • mais attend Ogon, toi qui a pris le nom de braves dogons, tu es où??? qu’est ce que tu attends pour aller combattre au lieu de critiquer les autres!!!
      les partis politiques ne peuvent que dénoncer ou faire des marches ou conférences!!!
      ils n’ont pas le pouvoir de décision. ils ne dirigent pas, tu veux qu’ils fassent quoi d’autre que ceux qu’ils font!!1
      Toi même qui braille comme un âne, as-tu même donné 1000 Fcfa pour tes frères du Nord???
      ne nous emmerdes pas!!!

  11. VA DORMIR TU A ASSER VOLER LE MALI TU VEUT VOLLER ENCORE P.D UN CA.NCRE COMME TOI DEGA.GE YOUNOUS AVANT QUONT TENVOIT UN MISSILE SCUDE DEGAGE TOI ET TES BIDASSE DE JUNTE 😆 😆 😆

    • Karateka, mais comment tu peux insulter comme cela. tu es un impoli!!! c’est cela qui prouve même que ton QI est en deçà de la normale!!! ecris quelque chose de constructif mais pas des insanités pareilles. ça se voit que tu ne peux même pas discuter, ni argumenter. c’est vraiment pitoyable!!!
      dire que c’est ce genre de personne qui se veut constructif, critique et intelligent!!!
      t’es minable!!!

  12. Mr dicko vs etes nee il ya tres tres tres longtemp mais VS n’etes pas vieux c’est decevant UN PR IGNORANT POUR UN MALI EN DERIVE

  13. Merci M.Dicko!C’est ce même Dionkounda et ses amis qui ont aidé ATT à mettre ce pays à terre!Ils sont toujours aveuglés que par leurs interêts égoïstes et l’interêt sordide de leurs partis!Que le peuple crève la dalle ou qu’il soit au bord de l’humiliation par CEDEAO: ILS S’EN MOQUENT!Pourvu que leurs marmites à eux bouillent, même s’il n’y a pas d’école au Mali depuis 20 ans, comme leurs enfants à eux sont inscrits à l’extérieur, ils sont contents.Et si le peuple broie du noir, IL S’EN TAPENT ROYALEMENT!Honte à vous politiciens du consensus d’att!:evil: 👿 👿 👿

  14. Quel opportunisme de ta part, Monsieur l’ancien Ministre de Alpha. Tu tires aujourd’hui sur tout le monde pour avoir la caution de ces jeunes militaires, saches que tu es démaqué. Rien ne sert d’être bruyant, chacun est et sera jugée en fonction de ses actes. C’est parce que ton armée a montré son incapacité en fuyant l’ennemi que la CEDEAO vole à son secours aujourd’hui. C’est parce que vous, politiceins vereux avez monté nos limites que le CEDEAO agit sans vous consulter. Bande d’appatrides.

    • a bas les traîtres comme toi Bako!!!
      pour tes intérêts sordides, tu vendrais ton pays au plus offrant!!!
      Mais ne t’en fais pas, le peuple malien sortira vainqueur, avec ou sans la CEDEAO!!!
      honte à toi!!! Apatride!!!

    • Ah, merci chef PR Dicko!!!
      Que Dieu vous garde longtemps parmi nous!!!
      que vous gardiez toujours cet esprit aussi critique et clairvoyant!!!
      Si seulement la moitié de nos hommes politiques pouvaient avoir votre intelligence et honnêteté, nous serions très loin!!!

  15. Younous est un vallet des rebèles par tradition, de ce fait le doute est permis sur sa loyauté. Quelle est l’urgence, un débat inutile sur la transition ou la libération des Régions du nord. Il veut nous distraire pour donner le temps aux rebeles de s’installer durablemenent. Franchement, ce Monsieur est-il un donneur de léçon, il est lui même un corrompu et à contribué à piller le Mali. A t-il oublié son rôle dans la situation actuelle de notre pays, comme tous les politicars alor même qu’il fut Super Ministre sous la 3ème République. Il manque de sincérité sur la question du nord. Il appartient à l’armée, si nous en disposons encore de mener la guerre de libération des Régions du nord. Mais, la notre est en deconfiture et son morale est au plus bas, devons-nous attendre qu’elle se reconstruit pour livrer bataille et avec quels moyens,alors qu’on nous a toujours dit qu’elle en manque! Pouvons nous accepter l’aide de la CEDEAO pour assurer l’intégrité territoriale du Mali et soulager les pauvres maliens qui subissent et vivent la réalité de cette guerre, oui! C’est grave, la situation que les populations des régions du nord vivent, un mois et plus, qu’elles sont victimes de toutes sortes d’attrocités, de la faim, de l’humiliation, des sévices corporels et pourtant aucune action de l’Etat et de la nation dont-elles se reclament. Pire, les policiens vereux et les militaires fuyards se déchirent pour des postes et des avantages de tout genre permettant ainsi au MLNA, Anzardine et autres milices de renforcer leur position et emprises. Ainsi, va notre Mali et tels est l’état d’âme des maliens!!! Qui vivra, verra!!

    • Pour un valet des rebelles il défend mal leur cause… arrêtez vos mensonges et sachez reconnaître les gens qui militent proprement pour notre pays… un et indivisible

    • GOBI , suis d’acord avec c’est un BELLAH et de nature au service des TOUAREGS.
      Vous les politiciens vous n’arrivez pas a accorder vos violons sur le devenir de ce pays et vous nous emmerdez avec vos conférences de presse et déclarations inutiles.
      A la place de CAPI je vous fou tous en tole et la vie continue.
      politiciens felons, apatrides, pyromane

      • ha, ha, ha!!!
        Bagnarou, toi tu es un esclave de la France!!!
        tu te veux démocrate??? le mot Bella ne doit même pas sortir dans une démocratie!!! c’est une honte pour toi de dire des choses pareilles. tu méprises tes compatriotes!!!
        ils n’ont pas cherché à être esclaves des touaregs. on devrait te vendre au touaregs.
        le Pr est très mais très loin d’être un Bellah.
        et STP n’insulte pas nos frères Bellah, ils sont tous autant citoyens que toi, et sont beaucoup plus nobles que toi, qui pense que tu es supérieur à eux.

    • tu es un véritable abruti du village.
      tu ne sais pas que tant que tu n’auras pas la paix à Bamako, tu ne pourras rien aller faire au Nord!!!
      tu ne sais pas que ces gens sont venus semer la zizanie, pour qu’on soit chaque fois plus affaiblie et qu’on ne puisse plus rien faire à la longue, et eux vont venir en sauveur t’imposer par la suite ce qu’ils veulent.
      tu es un véritable cancre!!!
      c’est toi le valet de la France, de la CEDEAO et de toutes les puissances occidentales qui veulent nous asservir.
      apatride et ignare que tu es.
      vendu!!! moi, je doute totalement de ta loyauté!!! c’est illégal d’être aussi stupide, et de ne rien voir à long terme. c’est une honte, que des hommes comme toi puissent écrire. tu ne vois pas guère plus long que le bout de ton nez!!!
      analphabète: vallet est sans de t!!!

  16. Gros appétits pour le Sahel

    Par : comaguer.over-blog.com
    Publié le : 29/04/12

    Tandis que les médias de masse nous abreuvent de détails sur l’ordre constitutionnel, l’islamisme, l’intangibilité des frontières, chaque « expert » (bien payé et pas neutre comme le démontre le documentaire sur « les nouveaux chiens de garde ») trouvant ainsi l’occasion d’étaler son savoir sur des questions qui, pour les puissants de ce monde, sont secondaires.
    L’ordre constitutionnel n’est respectable que tout autant qu’il n’est pas dérangé par le résultat d’un référendum comme en 2005 en France, l’islamisme est ici encouragé (guerre d’Afghanistan 1979-1989) là utilisé (Yougoslavie) ou brandi à l’occasion comme un épouvantail alors que les relations les plus étroites sont entretenues avec les pays qui le financent (Arabie Saoudite, Qatar).
    Tout ce spectacle hypocrite sert à masquer d’autres enjeux.
    La carte qui suit émane d’un club très officiel puisqu’il est une sorte de commission spécialisée de l’OCDE sur le Sahel et l’Afrique de l’Ouest. Rien de plus respectable pour les pouvoirs capitalistes en place puisque l’OCDE est l’institution qui a succédé à l’OECE chargée dès les débuts de la guerre froide de la répartition des crédits Marshall c’est-à-dire de la mise sous contrôle économique par les Etats-Unis des pays de l’Ouest européen. Depuis l’OCDE s’est installée comme bureau de recherche et de planification de l’ordre capitaliste occidental dominant.
    Qu’ait été créé au sein de l’OCDE un club Sahel et Afrique de l’Ouest suffit à démontrer que cette région du monde est considérée par le capitalisme occidental comme une de ses arrière-cours et qu’il a dans cette zone des projets et des appétits qui ne s’embarrassent pas de la souveraineté des États de la région.
    Que dit cette carte ?
    1 – D’abord sur la population
    Que les Touaregs sont majoritaires dans la zone Nord du Mali, ce qui est une évidence démographique de longue date et cette partie du territoire malien actuel est appelée Azawad, terme revendiqué par le MNLA. Qu’ils ne sont pas majoritaires au Sud de la boucle du Niger. Là aussi simple rappel des faits. Mais surtout elle montre que la zone à dominante touarègue dépasse très largement le Mali, qu’elle s’étend jusqu’en Libye et qu’elle est donc déstabilisée par la disparition du régime libyen.
    2 – Ensuite sur les ressources convoitées :
    Le niveau actuel des cours de l’or et les inquiétudes des possédants sur la stabilité des monnaies des pays capitalistes riches ont déchaîné une ruée mondiale vers le métal jaune. L’accès à de nouvelles sources de pétrole et de gaz est une préoccupante stratégique des États-Unis comme de l’Union européenne et Iles veulent mettre la main sur les nouveaux gisements avant l’Inde et la Chine. L’Afrique de l’Ouest est donc de ce point de vue le terrain de chasse prioritaire.
    3 – Dernière indication de portée politique et stratégique considérable
    « Le gaz du bassin de Taoudéni pourrait être exporté via l’Algérie ». Là s’exprime la crainte que l’Algérie et sa société pétrolière nationale la Sonatrach qui a déjà commencé à prendre part aux côtés des sociétés occidentales (Total et Eni en particulier) aux recherches prometteuses en Mauritanie et au Mali devienne le maître du jeu.
    Pour l’empêcher rien de tel qu’un bon gros désordre « islamique » pour mettre le pouvoir algérien, le seul qui conserve encore un peu d’indépendance du Caire à Rabat, sur la défensive.
    Mais une autre histoire est possible qui n’est évidemment pas celle que veulent écrire les puissances membres de l’OCDE : que sous la houlette de l’Algérie, qui aujourd’hui a seule les capacités militaires et techniques pour le faire, les pays de la région se mettent d’accord pour exploiter ensemble ces nouvelles ressources pétrolières, les utilisent pour leur propre développement et exportent le reste par un port à construire sur l’Atlantique en Mauritanie ou au Sénégal. Un vrai projet Sud-Sud qui constituerait une véritable décolonisation du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest.
    Source : Afrique-Asie

  17. Avec le recul, les patriotes africains doivent se rendre à l’évidence et comprendre qui sont les maîtres du jeu dans la crise malienne.
    Au delà des fantoches de la CEDEAO et du Mali même, y compris du CNRDRE, il y a la France et les USA principalement pour qui, Modibo Diarra et sa clique forment le nouveau réseau d’hommes liges au Mali.
    De 40 jours pour le rétablissement d’une démocratie formelle néo-coloniale, ces gens viennent de se voir accorder, sur décision supranationale néo-impériale, un délai d’un an de pleins pouvoirs extra-légaux, par le truchement des satrapes de la fameuse CEDEAO.
    Les Maliens sont prévenus; ils vivront d’amour et d’eau fraîche de la CEDEAO, en plus de tout le folklore politico-électoral avec djimbès, griots, sonos et sabars, tout comme ils devront mettre définitivement une croix sur l’unité de la Nation malienne.
    C’est, dans tous les cas, ce que leur promettent les fantoches supranationaux de la CEDEAO soutenue par la France, l’UE, l’UA, l’ONU, la bancocratie mondiale représentée par l’UEMOA (gestionnaire du franc des colonies françaises dit CFA), les USA en plus de la Mauritanie, hôtel d’accueil de salafistes et de l’Algérie dont la filiale SIPEX de la SONATRACH est associée au groupe TOTAL français pour le pillage futur du pétrole malien au Nord dans le cadre d’une néo-colonie dite de l’AZAWAD.
    Ceux ou celles qui refuseront cette option de tous les compromis qui arrange l’impérialisme occidental et ses obligés africains devront répondre des actes de leur résistance devant le CPI, ce tribunal colonial désormais aux mains des grandes puissances impérialistes.
    De ce point de vue, il apparaît de plus en plus clairement, que les officiers du CNRDRE, qu’on somme désormais de rentrer dans les casernes, aient été manipulés. L’alternance s’est jouée entre ATT ou ce coup d’Etat. Coup d’Etat qui au départ parut appeler un sursaut et qui aujourd’hui, faute de perspective progressiste, a abouti à un retour idoine d’une clique néo-coloniale mixte composée des françafricains et des pro-américains bon teint ; sous l’égide des fantoches Dioncounda et Diarra Modibo.
    La ficelle commence à être visible et l’opinion qui est assez gangrenée par la mentalité néocoloniale dans nos pays, relaie complaisamment cette invitation du CNRDRE à regagner les casernes pendant que le folklore politique continue. Les consciences critiques sont marginalisées et tout semble aller pour le meilleur des mondes dans cette néo-colonie du Mali émietté.
    Ici, comme ailleurs en Afrique, on meurt de tout : insalubrités, famines, guerres et prédations néo-coloniales avec démission de l’Etat; en plus de processus constitutionnels électoraux de caporalisation criminelle et réseautique de celui-ci. C’est nouveau, c’est efficace ; parce qu’il y a des Maliens qui n’ont aucuns intérêts de classe dans ces processus de captation néo-coloniale du pouvoir; mais qui, haut et fort, les réclament. C’est même à ne rien comprendre ; et c’est bien pathétique de tels secours populaires à une bourgeoisie compradore bureaucratique ou islamo-intégriste qui n’en demande pas mieux et qui reste éminemment décidée à enfoncer la Nation.

  18. il est temps que les maliens se levent car ce qui vient de se passer, signifie que la CEDEAO va nous imposer un président. c’est le Président par intérim qui a bafoué la dignité malienne au sol lors de ce sommet. Finallement, les maliens ne pensent (politiciens) qu’à eux pas à la nation. En tout cas, j’invite mes compatriotes à un sursaut de conscience et que ce n’est pas une affaire du capitaine SANOGO, mais une affaire du Mali du peuple malien. Vive le Mali

    • Bien sûr il faut une prise de conscience de la part des maliens.Je suis étonné de constater ce manque de responsabilité de la cedeao.

Comments are closed.