Traque des terroristes au Mali : L’Emirat Qatari refuse le visa aux commerçants maliens

36 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Ça y est, l’Emirat Qatari lève enfin le voile sur son soutien aux forces obscurantistes. Après la terrible correction que l’armée malienne et les forces armées françaises ont infligée aux groupes terroristes, le Qatar surprend et s’en prend désormais aux commerçants maliens en leur refusant purement et simplement le visa.    

L’Emir Cheikh Hamad Bin Khalifa Al Than

Les commerçants maliens payent le prix de la victoire du Mali sur les « fous de Dieu »-pardon-du « Diable ». Le Qatar refuse désormais le visa aux commerçants maliens dont le seul tort est d’être des Maliens. Pire selon des sources concordantes, l’Emirat Qatari a fait pression sur son voisin et allié : les Emirats Arabes Unis qui ont suivi le Qatar dans cette honteuse décision. Et les affaires sont aujourd’hui au ralenti pour les commerçants  maliens « import-export »  de Dubaï, car cette ville portuaire  appartient aux Emirats Arabes Unis.

Et à en croire un de ces commerçants maliens avec qui nous avons échangé sur les raisons de cette décision du Qatar «le Qatar reproche aux Maliens de combattre les musulmans ».

Mais jusqu’où le Qatar pourra-t-il aller dans cette cabale contre le peuple malien ?

Lors de la visite du président de la république par intérim, Dioncounda Traoré au Qatar, l’Emirat avait pourtant nié avoir des liens avec les terroristes au Mali, mais  ses  agissements nous prouvent le contraire, à présent.

Au faîte du règne des terroristes sur le nord malien, des « humanitaires ???» du Croissant-Rouge Qatari étaient les seuls « Blancs » à avoir pu se rendre dans ces régions du Mali et ce, sans que les autorités maliennes n’aient été informées auparavant. Et Dieu seul sait ce qui ce qui se cachait derrière cette prétendue mission humanitaire !

Pire certains militaires maliens, qui avaient été fait prisonniers et libérés après,  par les  groupes islamistes ont affirmé avoir vu « des avions cargo chargés d’armes et de devises étrangères atterrir  dans le désert malien » et « qu’ils ont même été sollicités souvent pour décharger les bagages» que « les djihadistes  cachaient dans des grottes ».

D’où provenaient-ils ?

Le petit émirat pétrolier s’illustre à nouveau avec cette mesure archaïque à l’encontre des commerçants maliens. Une preuve parfaite des liens entre Doha et les narcotrafiquants qui sévissaient dans les villes du nord du Mali. Ces nouvelles preuves viennent corroborer les révélations faites par notre confrère français « Le Canard Enchaîné ».

Pour rappel, à quelques jours de la contre-offensive lancée par l’armée malienne et française contre les groupes terroristes, le Qatar avait  appelé  à un «cessez-le-feu » et au dialogue. Chose que l’émirat qatari n’avait jusque-là jamais fait quand les islamistes avaient encore les moyens de prendre tout le Mali. Que dire de la puissante machine médiatique (Al Jazeera) que l’émirat avait mis à la disposition des terroristes pour amplifier leur propagande.

Lassina NIANGALY

SOURCE:  du   6 fév 2013.    

36 Réactions à Traque des terroristes au Mali : L’Emirat Qatari refuse le visa aux commerçants maliens

  1. SOUSOU

    Les dirigeants de ce bout de terre pensent que l’argent peut tout faire et il suffit seulement de le vouloir.C’est vrai que l’argent est un element essentiel dans les rapports de force entre les nations, mais il vient derrière la dignité.Le Mali n’a rien à apprendre de l’islam.Le Mali vit l’islam depuis ses premières heures et nous n’avons pas de leçon à recevoir des imbéciles des terroristes et leurs complices réels ou soupposés.Le Mali éternel survivra in ch ALLAH.