Tribune du capitaine Sanogo : Notre pays doit se libérer

48 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Une révélation faites par le capitaine Amadou Haya Sanogo, Président président du Comité Militaire de Suivi des Réformes des Forces de Défense et de Sécurité (Mali)  et paru dans le journal français LE MONDE du 25.10.2012. Dans cette sortie, le chef de la junte rappelle le patriotisme des maliens et surtout celui de ses compagnons à faire ce que le général de Gaulle a réussi pour la France ne la libérant du joug Nazi d’Hitler.

 

Amadou Haya Sanogo

« La France ne peut être la France sans la grandeur », disait le général de Gaulle. Le Mali, qui a écrit dans le grand livre de l’histoire une des pages les plus glorieuses de l’histoire africaine, ne peut se concevoir sans grandeur et sans honneur. C’est pourquoi l’invasion de notre pays par les hordes barbares est une indignité nationale, comme l’a été pour la France le déferlement des hordes nazies sur son territoire en juin 1940. Aujourd’hui Tombouctou est « outragée », Tombouctou est « brisée » Tombouctou est « martyrisée », mais Tombouctou sera « libérée » comme Paris l’a été.

Amadou Toumani Touré comme le Maréchal Pétain a été pour la France

En juin 1940, le maréchal Pétain a accepté le déshonneur de la capitulation, mais de Gaulle a su dire non. Le président Amadou Toumani Touré a été pour le Mali ce que le maréchal Pétain a été pour la France en 1940 et je n’ai été pour le Mali que ce que de Gaulle a été pour la France.

La débâcle de l’armée est celle d’ATT complice de l’ennemi

La débâcle au nord du Mali n’est pas seulement une défaite de l’armée malienne mais celle du chef de l’armée Amadou Toumani Touré qui, pour des raisons de survie politique personnelle, n’a pas voulu donner les moyens à l’armée pour défendre le territoire. Le chef de l’Etat, chef de l’armée, Amadou Toumani Touré, en intelligence avec l’ennemi, a laissé les groupes armés occuper le nord du pays pour ne pas organiser des élections et invoquer l’occupation du nord pour des buts inavoués plutôt que de défendre l’intégrité du territoire national.

C’est là où sa responsabilité est encore plus lourde que celle de Pétain. Pétain a subi une occupation, Amadou Toumani Touré l’a planifiée. Après la débâcle, de Gaulle a appelé à la résistance et réorganisé l’armée, l’a réarmée moralement pour la grande bataille de la reconquête.

La bataille des villes du nord doit être celle de l’armée malienne

« La bataille de France doit avant tout être la bataille des Français », disait de Gaulle. Pour nous aussi, la bataille de Tombouctou, de Kidal et de Gao doit avant tout être la bataille de l’armée malienne. C’est pourquoi nous sommes d’accord avec la position du président François Hollande, l’armée malienne n’a besoin que de soutien logistique pour libérer le nord du pays.

L’Etat se reconstruit…

L’Etat qui s’est effondré est en train d’être reconstruit, l’armée qui a été réarmée moralement est en train d’être rééquipée afin qu’elle soit à la hauteur des circonstances exceptionnelles de sa mission historique. La vie politique n’est pas une priorité pour nous. En mars 2012, nous avons cru devoir prendre nos responsabilités pour agir et aboutir à ce qu’on appelle un coup d’Etat. Il est à notre sens vertueux car nous n’avions que le seul dessein de sauver ce qui restait de la République.

Guerre contre le terrorisme

La sécurité est à la base du contrat social et, moralement, un gouvernement qui a failli au point de perdre les deux tiers du territoire ne pouvait plus rester en place. Par ailleurs, la bataille pour libérer le nord du Mali s’inscrit dans une guerre mondiale contre le terrorisme. Dans les années 1990, la communauté internationale avait fait preuve de cécité politique en laissant le commandant Massoud seul face aux talibans en Afghanistan. Le nord du Mali est comparable à l’Afghanistan des années 1990 quand Al-Qaida venait de s’y installer pour en faire une base mondiale pour le terrorisme.

Aider le Mali à chasser Al Qaida, c’est aider soi même

Pour l’Occident et le monde arabe, aider le Mali à chasser Al-Qaida, c’est s’aider soi-même, car Al-Qaida au Maghreb islamique veut transformer Tombouctou en Kandahar et Gao en Kaboul. Le nord du Mali serait la base arrière d’où partiraient les terroristes pour lancer des attaques à l’étranger. Le processus a déjà commencé, nous notons la présence de plus en plus importante d’Algériens, de Pakistanais, de Soudanais et de ressortissants du Golfe. Nous demandons donc à la communauté internationale d’accorder son appui à l’armée ainsi qu’aux autorités de la transition.

Nous aspirons à un Mali démocratique

Nous aspirons à un Mali démocratique, respectant ses minorités et les droits de l’homme. Dans le nouveau comité militaire de suivi des réformes des forces de défense et de sécurité, créé par une loi et rattaché au président de la République, le seul credo qui vaille est l’émergence d’une armée malienne républicaine, garante d’une démocratie exemplaire au service de la paix et de l’intégrité territoriale du Mali.

Amadou Haya Sanogo, président du Comité Militaire de Suivi des Réformes des Forces de Défense et de Sécurité (Mali)

SOURCE:  du   6 nov 2012.    

48 Réactions à Tribune du capitaine Sanogo : Notre pays doit se libérer

  1. NOMOKO

    Tout ça c’est bien, mais on attend autre choz venant de vous. Et puis c’est pas ce discour qui va sauvé notre pays. Quand test que tu vas arrêté de t’immiscer dans la vie politique et retourner en caserne pour prendre les armes et liberer notre pays.
    Mais je doute fort que cela arrive un jour, puisque ta seule réoccupation est de devenir le Président, mais tu peux toujours rêver. Et de grace, arrête de te comparer au général, je dis bien général De Gaull,lui était un patriote, et non un ambitieux comme toi. Et franchement entre nous, tu ne vaux pas mieux que ATT.

  2. Goby

    Sanogo , vous ferez mieux de vous taire  » notre pays doit se liberer  » .
    Vous disposez seulement d’une grande GEULE , sinon , le jour de votre sale muttunnerie ou apres cette besongne de fuir pour s dispenser d’aller au NORD , n’avez-vous pas dit ceci au regime d’ATT :  » un regime incompetant , incompetant de faire face a la rebellion du nord  » et puis vous avez parler bbeaucoup de choses dont les maliens se souviennent toujours et ont compris egalement qui vous etes sanogo , seulement un avides , un assoiffe de pouvoirs et presentement nuit ete les pressions actuelles vous avez oublier le nord depuis le lendemain de votre sale muttunerie .
    « se liberer qu’avez-vous fait ou entreprend il ya sept (7) mois ? .
    Bandes de LACHECARDS que vous etes , vous avez mis en peril la democratie malienne sans se rendre compte et cela certes se comprend car vous n’avez un cote politique suivant votre propre guelle .
    Vous apparaissez comme un vilguere nullard , apolitique .

  3. esprit_clair

    DE GAULLE ET LE COMPTEUR ELECTRIQUE

    Quand De Gaulle a repris le pouvoir en France, en 1958, il s’est installé au Palais de l’Elysée. Il a aussitot fait installer un compteur éléctrique séparé pour ses appartements privés, afin de payer lui meme cette dépense.

    Imagine t on cela à KOULOUBA ?

  4. Massaye

    Du n’importe quoi.
    De telles déclarations ne méritent pas autant de bruits.

  5. Le Mess des Officiers de Kati est rempli d’ officiers genre Sanogo. Allez-y faire un tour et vous aurez l’embarras du choix,

  6. fakolyhakika1

    N’est pas le grand Charles qui le veut.

    Décès du Grand Charles:

    Le 9 novembre 1970, comme à l’accoutumée, le Général entame une partie de patience. À1 9 h 10 , il est pris d’un malaise causé par une rupture d’anévrisme et meurt vingt minutes plus tard. La nouvelle n’est communiquée que le lendemain par une brève allocution télévisée du président Georges Pompidou. La mort de De Gaulle qui, selon l’expression de son successeur, laisse « la France veuve », est l’occasion de prendre la mesure du rôle qu’il a joué dans l’histoire de France, ainsi que dans l’histoire de l’Europe et du monde. Ainsi, le lendemain du décès du général, le roi des Belges Baudouin vint personnellement, en compagnie de la reine et à titre privé, présenter ses condoléances à madame de Gaulle et à la famille. C’est que le roi tenait à manifester sa sympathie pour un homme qui, dans ses mémoires de guerre, s’abstint de condamner le roi Léopold III de Belgique lors de la reddition de l’armée belge, en 1940. Le roi des Belges agissait aussi au nom des liens tissés, pendant la guerre, avec les Français libres du général de Gaulle, lorsque le gouvernement belge d’Hubert Pierlot et Paul Henri Spaak en exil à Londres fut le premier des gouvernements alliés à reconnaître la légitimité du Gaullisme, malgré les pressions anglaises.
    Les obsèques du général ont lieu le 12 novembre 1970 à Colombey-les-Deux-Églises en présence d’une foule nombreuse et d’une délégation des armées françaises, seule participation officielle autorisée par le Général dans son testament. À Paris, de nombreux chefs d’États étrangers sont rassemblés pour honorer sa mémoire à Notre-Dame, tandis que plusieurs centaines de milliers de Parisiens remontent l’avenue des Champs-Élysées.
    Seul l’hebdomadaire satirique Hara-Kiri osa un titre provocateur : « Bal tragique à Colombey, un mort » (l’opinion était encore sous le choc de l’incendie d’un dancing qui avait causé la mort de 146 personnes une semaine plus tôt à Saint-Laurent-du-Pont) ; à la suite de quoi il fut interdit.
    Son testament qu’il avait rédigé en 1952 en trois exemplaires numérotés, reste une dernière gifle d’outre-tombe aux conventions :
    « Je veux être enterré à Colombey ».
    « À mes obsèques, ni présidents, ni ministres, ni n’importe quels autres représentants de quelconque assemblée » (le ministre des Finances, Valéry Giscard d’Estaing, s’y rend tout de même en argumentant que ce n’est pas en ministre qu’il vient, mais en simple Français. Tous les autres officiels, le président Nixon compris, assistent au même moment à une simple messe en l’honneur du général à Notre-Dame de Paris).
    « Seules les armées françaises, mais par une participation très modeste… et les Compagnons de la Libération sont autorisées à assister. » (ce qui incluait Jacques Chaban-Delmas et André Malraux).
    « Sur ma tombe : Charles de Gaulle, 1890-… Rien d’autre »
    « Je déclare refuser d’avance toute distinction, promotion, dignité, citation, décoration, qu’elle soit française ou étrangère. Si l’une quelconque m’était décernée, ce serait en violation de mes dernières volontés. » Charles De Gaulle.

    • fakolyhakika1

      N’est pas le grand Charles qui le veut :lol: :lol:

      Distinctions et récompenses:

      - Chevalier de la Légion d’honneur 1915, militaire
      - Officier de la Légion d’honneur 1934
      - Grand-croix de la Légion d’honneur 1959, Président de la République
      - Compagnon de la Libération 1021940
      - Grand-croix de l’ordre national du Mérite 1963, Président de la République
      - Croix de guerre 1914-1918 militaire
      - Croix de guerre 1939-1945 militaire
      - Médaille d’honneur des sapeurs-pompiers
      - Médaille Interalliée de la Victoire

      Armoiries en tant que chevalier de l’Ordre du Séraphin
      Distinctions de Grand Maître :

      - Grand Maître de la Légion d’Honneur 1959, Président de la République
      - Grand Maître de l’Ordre de la Libération 1947, Libérateur de la France
      - Grand Maître de l’Ordre national du Mérite 1963, Président de la République

      Distinctions étrangères :

      - Chevalier Grand-Croix décorée de Grand Cordon de l’ordre du Mérite de la République italienne(16 juin 1959)
      - Chevalier de l’ordre de la Maison Royale de Chakri (Thaïlande)
      - Chevalier de l’ordre de l’Éléphant (Danemark)
      - Chevalier de l’ordre du Séraphin (Suède, 1963)
      - Chevalier grand-croix de l’ordre royal de Victoria (Royaume-Uni)
      - Chevalier grand-croix de l’Ordre de Saint-Olaf (Norvège)
      - Croix d’Argent de l’ordre militaire de Virtuti Militari en 1920105
      - Chevalier grand-croix de l’ordre de la Rose blanche (Finlande)
      - Grand cordon de l’ordre du Dragon d’Annam
      - Chevalier grand-croix de l’ordre royal du Cambodge

      • fakolyhakika1

        Quelques Œuvres de Charles de Gaulle:

        - Une mauvaise rencontre, Imp. de Montligeon, 1906 (écrit à 15 ans)
        - La Congrégation, Hors de France, Revue du collège d’Antoing (no 6) 1908
        - Carnet de campagne d’un officier français, Revue de Paris (no 6) 1920
        - La Discorde chez l’ennemi, Berger-Levrault 1924
        - Le Flambeau (1re et 2e parties) Revue militaire, (no 69 et 70) 1927
        - La Défaite, question morale, 1927-1928
        - Philosophie du recrutement, Revue de l’Infanterie (no 439) 1929
        - La Condition des cadres dans l’armée, 1930-1931
        - Histoire des troupes du Levant, Imp. nationale 1931 (en collaboration avec le cdt Yvon, le col de Mierry collaborant à la préparation du texte final)
        - Le fil de l’épée, Berger-Levrault 1932
        - Combats du Temps de paix, Revue de l’Infanterie (no 476) 1932
        - Pour une politique de défense nationale, Revue Bleue (no 3) 1933
        - Le soldat de l’Antiquité, Revue de l’Infanterie 1933
        - Forgeons une armée de métiers, Revue des Vivants 1934
        - Vers l’armée de métier, Berger-Levrault 1934
        - Le problème belge, Revue Défense Nationale 1936
        - La France et son Armée, Plon 1938
        - Discours de guerre, Paris ; Fribourg : LUF (Librairie universelle de France) Egloff, 1944-1945, 3 vol. (Collection Le Cri de la France. Série 2 ; 1 ; 2 ; 3), imprimés à Genève.
        - Trois études, Berger-Levrault 1945 (Rôle historique des places fortes ; Mobilisation économique à l’étranger ; Comment faire une armée de métier) suivi par le Mémorandum du 26 janvier 1940.
        - Mémoires de guerre
        - Volume I – L’Appel, 1940-1942 Plon 1954
        - Volume II – L’Unité, 1942-1944 Plon 1956
        - Volume III – Le Salut, 1944-1946 Plon 1959
        - Mémoires d’espoir
        - Volume I – Le Renouveau, 1958-1962 Plon 1970
        - Volume II – L’effort, 1962… Plon 1971
        - Discours et Messages
        - Volume I – Pendant la Guerre, 1940-1946 Plon 1970
        - Volume II – Dans l’attente, 1946-1958 Plon 1970
        - Volume III – Avec le Renouveau, 1958-1962 Plon 1970
        - Volume IV – Pour l’Effort, 1962-1965 Plon 1970
        - Volume V – Vers le Terme, 1966-1969 Plon 1970
        - Lettres, Notes et Carnets
        - Tome 1 – 1905-1918 Plon 1980
        - Tome 2 – 1919-juin 1940 Plon 1980
        - Tome 3 – Juin 1940-juillet 1941 Plon 1981
        - Tome 4 – Juillet 1941-mai 1943 Plon 1982
        - Tome 5 – Juin 1943-mai 1945 Plon 1983
        - Tome 6 – Mai 1945-juin 1951 Plon 1984
        - Tome 7 – Juin 1951-mai 1958 Plon 1985
        - Tome 8 – Juin 1958-décembre 1960 Plon 1985
        - Tome 9 – Janvier 1961-décembre 1963 Plon 1986
        - Tome 10 – Janvier 1964-juin 1966 Plon 1986
        - Tome 11 – Juillet 1966-avril 1969 Plon 1987
        - Tome 12 – Mai 1969-novembre 1970 Plon 1988
        - Tome 13 – Compléments de 1924 à 1970 Plon 1997
        - Textes, allocutions déclarations et notes. La Documentation française no 216 (25 septembre 1967)
        - Voyage en Pologne du général de Gaulle, président de la République (6 – 11 septembre 1967)

        • fakolyhakika1

          Voilà mon « capi d’eau douce » en quelques lignes une infime partie du grand Général général Charles de Gaulle que tu semble ne pas connaitre.

          Prochainement je te dirais qui toi même tu es en réalité.

          Les masques vont tomber. ALLAH ka bè sara ni dina ni haniya yé.

          • A vos armes, prêts, partez!

            … »Prochainement je te dirais qui toi même tu es en réalité. »

            A mon avis, ça va être plus rapide! :-D :-D :-D

          • Atoum

            Faloyhakifa1 Merci, merci et encore merci.

            Encore rien ke pr te remercier

        • Certainement vous aviez écrit un mémoire ou une thèse sur l’histoire de l’armée française sous CHARLES. On peut donner des informations mais donner les sources exige des qualités scientifiques de l’auteur.
          J’ai appris des choses sur DE GAULLE grâce à vous et je vous en remercie.
          Concernant le cas SANOGO, je pense que la comparaison vient du fait que la réaction de GAULLE en temps de guerre de survie de la FRANCE est aujourd’hui comparable au scenario que nous vivons au MALI avec l’occupation des 2/3 du Territoire National.
          CEla étant dit, en aucune manière le CAPITAINE ne doit se comparer à ce vaillant militaire sur d’autres plans et je pense qu’il en est conscient.
          Je pense que FAKOLY vous devrez aussi accepter que le mérite de SONOGO est d’avoir libérer le MALI du système ATT sinon CHRALES DE GAULLE avait lui aussi reconnu MODIBO KEITA comme un GRAND HOMME.
          Mais voyons le MALI d’Alpha et d’ATT, rien que de la poudrière et notre armée est à leur image.
          Notre armée ne pouvait que se replier tactiquement face à l’ennemi et les conséquences de ce retrait sont l’occupation du territoire par des étrangers.
          Le rappel du parcours de DE GAULLE est intéressant à tout moment de la vie d’une nation mais c’est encore une nécessité lorsqu’un pays traverse des crises comme celles du MALI.
          ENcourageons SANOGO et l’armée malienne pour la libération du nord, après les maliens auront l’esprit tranquille pour les juger.
          Le coup d’ETAT est toujours une mauvaise image pour un pays mais j’ai apprécie le dépôt d’ATT hors du MALI. D’aucuns diront que je suis pro-sanogo mais la conviction est personnelle et discretionnaire et je ne veux que l’unification de pays comme tous maliens d’ailleurs.
          QUE DIEU ASSISTE NOS FORCES ARMEES ET TOUT LE PEUPLE MALIEN POUR UNE LIB2RATION RAPIDE DE NOTRE TERRITOIRE NATIONAL! AMEN§

      • A vos armes, prêts, partez!

        Et alors??? Sanogo, lui, il a été 2ème au championnat du monde 2002 en Bars parrallèle, et médialle d’Or aux JO de pékin en Bars Fixes!

        C’est pas rien non plus! :-D :-D :-D :mrgreen: :mrgreen:

        • fakolyhakika1

          kôrô tu sais!! ces lèches anus de phacochères nous emmerdent. An ka a bara tchi abèkaban wo bè bé a yèrèsôrô.:mrgreen: :mrgreen: Pour mémoire,après les désastres de son armée et la débandade qui s’en suivit, le gouvernement français avait autorisé par un décret du 2 octobre 1870 l’établissement de cours martiales qui permettaient l’exécution immédiate d’un soldat ayant fui pour une raison ou une autre le front de la guerre. Seul un compte-rendu à posteriori était demandé.

          Une bande de fuyards qui doivent être fusillés pour « donner l’exemple » veut nous donner des leçons ou ose se comparer à des hommes qui servent de référence de bravoure pour l’humanité toute entière. ça ne passera pas, tant qu’on a les pieds sur terre!!!! :evil: :evil: :evil: :evil:

          • A vos armes, prêts, partez!

            Dogo, malheureusement, TOI tu as les pieds sur terre! Et Dieu merci, on est quand quelques uns dans ce cas. Mais lis un peu certains posts sur mw, tu verras que la connerie avec un grand C n’est pas rare chez nous!

        • alybakoneta

          A VOS ARMES,PRETS,PARTEZ!

          tu es militaire et tu parles et de ton dieu de l’armee sanogo de la sorte???

          • A vos armes, prêts, partez!

            aLybakoneta, où as tu pris que j’étais militaire? :?: :?: :?: :?: :?: :?: :?:

        • alybakoneta

          A VOS ARMES,PRETS,PARTEZ

          rien que lire les mots que tu utulises comme: ET ALORS et tant d’autre que je vois dans tes propos et je pense que tu es UN LACHE DE MILITAIRE MALIEN,au lieu de t’assoire et ecrire sur maliweb,prends la direction du nord on te payes pour cela.

          • 100 pitié

            Si rien q-à me lire, tu COMPRENDS que je sjuis un militaire, j’en déduis que tu es vraiment con comme une bite, parceque saches que dans ma vie, je n’a JA-MAIS porté un uniforme!!!! 8-O 8-O 8-O 8-O

            JA-MAIS!!!

    • blanche neige

      Fakoly ,tu as passé combien d’heures sur Google pour savoir tout çà ou bien es tu le plus grand admirateur africain du Grand Charles ?? :wink: :wink: là tu m’en bouche un coin :idea:

      • A vos armes, prêts, partez!

        C’est rai qu’il frise l’encyclopédie! 8-O 8-O Ca m’ scotché aussi :wink: :wink: