Afrobasket : Après la défaite des Lionnes du Sénégal face à l’Angola… …Dakar réserve un accueil très froid aux joueuses… Les autorités du pays promettent de faire tomber des têtes

0

C’est un accueil pour le moins très froid que Dakar a réservé à ses joueuses à l’issue de leur défaite face à l’Angola à Bamako (54-62) dimanche dernier.   Pour sa part, la présidence de la République du Sénégal a appelé les autorités du pays à situer les responsabilités de l’échec des filles. Le président de la Fédération lui,  promet de faire tomber des têtes.

Une affaire de primes destinées aux joueuses serait à l’origine du rififi. Selon le porte-parole de la Présidence de la République, Me Abdoulaye Wade a remis un chèque de 50 millions F CFA à la fédération sénégalaise de Basketball.

Selon les commentaires faits par la presse sénégalaise, c’est curieusement le non-versement des primes aux joueuses qui serait à l’origine de la défaite de l’équipe. La veille de la finale, les filles étaient encore sur pied à la  quête de leurs primes de finale.

Démenti de la capitaine de l’équipe Aya Traoré, désignée meilleure ailière du tournoi. Même si elle précise que les joueuses se sont couchées très tôt, avant l’heure indiquée (03h du matin) elle reconnait cependant que l’affaire de primes de finale a véritablement pollué l’atmosphère.
Mais, souligne-t-elle, « c’est bien avant la finale. C’est même avant le match contre le Nigeria (demi-finale, Ndlr). Nous avions reçu les primes des phases de poule. Mais nous n’avons pas reçu celles des quarts de finale. C’est pourquoi, nous avons saisi le ministre des Sports et il nous avait rassurées. Les choses sont réglées mais c’était trop tard“.

Mais pour le ministre des sports Sénégalais qui s’est à son tour, adressé à la presse, le payement d’une prime de finale n’était pas prévu.

“Au départ, nous avons 82.500.000 F Cfa, précise-t-il. Ensuite, il y a eu une rallonge de 50 millions du président de la République. Ce budget était largement suffisant pour couvrir toutes les dépenses. Mais, il y a eu une nouvelle appréciation au niveau de l’équipe. Les “Lionnes“ ont demandé une prime de finale dont je ne disposais pas“.

Pour sa part, M Baba Tandian, président de la Fédération Sénégalaise de Basket-ball a averti que des têtes vont tomber.

Rappelons que la défaite de l’équipe a été durement ressentie à Dakar. Les Lionnes, championnes en titre avant la finale contre l’Angola, ont cru profondément  en leurs chances surtout après la défaite du Mali, cet autre favori et redoutable rival du même tournoi.  Mais les Angolaises ont déjoué tous les pronostics.
B.S. Diarra


Le président Wade met fin aux fonctions du ministre des Sports

Le président sénégalais Abdoulaye Wade a décidé de limoger le ministre des Sports, Faustin Diatta, ont rapporté samedi les médias locaux, imputant ce limogeage à des mouvements d’humeurs de sportifs sénégalais lors de récentes compétitions internationales.
Le portefeuille de ministre des Sports a été confié vendredi au ministre de la Fonction publique et de l’Emploi, Abdoulaye Makhtar Diop, indique l’Agence de presse sénégalaise.
Aucune explication n’a été fournie officiellement à ce limogeage mais beaucoup de médias reprochent au ministre renvoyé une gestion marquée récemment par le mécontentement exprimé par des sportifs sénégalais de haut niveau, du basket au football en passant par le karaté et l’athlétisme.

Lors de la 22e édition du Championnat d’Afrique des Nations de basket-ball (Afro-basket) féminin à Bamako (Mali), les joueuses sénégalaises avaient protesté contre le non-paiement de primes, jusqu’à quelques heures de leur finale contre les Angolaises, le 2 octobre. L’Angola a battu le Sénégal, qui était tenant du titre (62-54).

Commentaires via Facebook :

PARTAGER