Fédération Malienne de Basket-ball : Les présidents des ligues réclament la tenue d’un Conseil extraordinaire

0

Dans une lettre adressée au président par intérim de la Fédération Malienne de Basket-ball, Seydou Diawara, les présidents des ligues de basket demandent la tenue d’un Conseil extraordinaire. Ce document est signé des présidents des ligues ou leurs représentants qui étaient à Bamako dans le cadre de l’Afrobasket féminin 2011, qui vient de tenir dans notre capitale. Il s’agit de Djibril Sangaré, président de la ligue de Kayes, Mohamed Diarra, président de la ligue de Koulikoro, Dr Yacouba Diarra, 1er vice-président de la ligue de Sikasso, Ibrahim Kader Diop, président de la ligue de Ségou, Assana Guindo, président de la ligue de Mopti, Mme Sissoko Awa Sidibé, président de la ligue de Bamako, Hawa Awata Maïga, président de la Ligue de Gao, Abdoulaye Dembélé, représentant de la ligue de Kidal et Ammi Touré, Secrétaire général de la ligue de Tombouctou. "Nous avons le regret de porter à votre connaissance que depuis un certain moment nous constatons avec amertume un disfonctionnement au niveau de notre fédération.

L’organisation des phases Top 12 et play-off des demi-finales de la Coupe du Mali (qui ne sont pas encore jouées) la mauvaise communication avec les ligues sont autant de problèmes que nous constatons. La disparition de notre feu regretté président Abdallah Haïdara ne saurait expliquer cette situation. Dans un souci de préserver nos acquis qui s’effritent tous les jours, les ligues de basket demandent de bien vouloir convoquer dans un bref délai un Conseil extraordinaire avec à l’ordre du jour le renouvellement du bureau fédéral" voici le contenu de la correspondance. Les signataires de cette pétition veulent tout simplement la tête du président par intérim de la Fédération, Seydou Diawara, non moins  Secrétaire général trésorier de la zone II de Fiba-Afrique. Ces deux postes sont incompatibles selon les textes de la fédération. "Selon Fiba-Afrique, un membre ne peut pas être président d’une fédération et membre de la zone II de Fiba-Afrique. C’est le cas de Seydou Diawara. C’est pourquoi, il faut impérativement un Conseil extraordinaire pour élire un nouveau président à la tête de notre fédération" nous a confié l’un des signataires de la pétition. Selon nos informations, le bureau fédéral, dans sa réunion du mardi 4 octobre,  a considéré cette pétition non recevable, selon les textes. Il faut rappeler que Seydou Diawara assure le poste de président depuis le décès de Abdallah Haïdara.

                                         Alou BADRA HAÏDARA

 

Éliminatoires CAN 2012 :

Les Aigles du Mali décrochent leur ticket sans convaincre

 

Pour se qualifier à la phase finale de la CAN 2012, les Aigles du Mali se sont contentés d’un match nul de 2 buts partout, samedi 8 octobre, à Monrovia contre le Libéria  éliminé de la course. De l’autre côté à Praia, le Cap Vert a battu le Zimbabwe sur le score de 2 buts à 1. A l’issue de cette 6ème journée des éliminatoires, le Mali termine premier avec 10 points, suivi du Cap Vert avec également 10 points.

Les Aigles du Mali étaient méconnaissables, samedi, en affrontant le Libéria à Monrovia, comptant pour la 6ème journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) prévue en Guinée Equatoriale et au Gabon en 2012. En se déplaçant à Monvoria, les poulains d’Alain Giresse avaient un double objectif : gagner le match, à défaut d’un match nul pour prétendre la qualification. Et tout cela était lié à l’autre match à Praia où le Cap Vert (3ème avec 7 points) croissait le fer avec le Zimbabwe (2ème avec 8 points).

Finalement, c’est le deuxième scénario que les Aigles du Mali ont préféré en concédant un match nul de 2 buts partout à Monrovia. Dès la première minute du jeu, le Libéria menait un but à zéro. C’est à la seconde mi-temps que les Aigles sont parvenus à marquer un premier but par Cheick Tidiane Diabaté puis un deuxième but par le capitaine Cédric Kanté. A quelques minutes de la fin du match, les Libériens égalisent. Score final : 2 buts partout. Au même moment, le Cap Vert battait le Zimbabwe sur le score de 2 buts à 1. Avec ce résultat, le Mali décroche son ticket pour la qualification sans pour autant convaincre le public. Dix points avec le Cap Vert, c’est le Mali qui passe puisqu’il avait battu ce pays par 3 buts à 0 lors du match retour de ces éliminatoires. Tandis qu’en aller, le Cap Vert avait seulement gagné par un but à zéro. C’est à l’issue du goal-average particulier que le Mali passe.  Après la qualification, le plus difficile reste  maintenant à venir. Il s’agit de la participation à la phase finale où certaines grandes équipes ne seront pas au rendez-vous à l’image de l’Egypte, du Nigeria ou du Cameroun. C’est dire que le Mali a ses chances pour aller le plus loin possible dans cette phase finale. A condition que toutes les dispositions nécessaires soient prises pour une meilleure préparation.   

            Alou B. HAIDARA        

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER