55 è anniversaire de l’armée malienne : Le FRAFISNA demande la fin de la politisation de l’armée

68
Les critiques de l’opposition contre le recrutement au sein de l’armée

Dans le but de commémorer les 55 ans de l’armée malienne, le Front Africain des Forces pour l’Intégration et la Solidarité dans une Nouvelle Afrique (FRAFISNA) a organisé, le 23 janvier 2016 à la Pyramide du Souvenir, date anniversaire du massacre des soldats maliens à Aguelhoc, une conférence débat sur le thème : «Armée Malienne ; passé et avenir». La conférence était animée par le Pr Boubacar Séga Diallo. Après un diagnostic sévère, le Frafisna a proposé de mettre fin à la politisation de l’armée, de veiller au respect de la hiérarchie, construire de logements décents pour les militaires.

Le conférencier a retracé le parcours de l’armée dans la première et deuxième république. Selon lui, la déliquescence de l’armée malienne a commencé depuis fort longtemps : l’importance accordée à la brigade de vigilance qu’à l’armée au temps de l’Usrda, l’existence des grands officiers dans le bureau national de l’Udpm, le fait de bombarder des lieutenants, sous lieutenants capitaines aux grades de commandant,  colonel et général après le coup d’Etat… Si le conférencier à omis sciemment le rôle de l’armée  avec l’avènement du mouvement démocratique, l’assistance n’a pas tardé à réagir. Selon elle, la mauvaise gouvernance est le principal mal.

Quant à l’avenir de l’armée malienne, le conférencier a fait des propositions pour que le pays ait une armée digne de ce nom. Selon lui, il faut revoir tout ce qu’il y a comme legs ; faire en sorte que l’armée soit une armée technique, fonctionnelle, adaptée aux réalités de chez nous, patriotique avec beaucoup de morale et civisme.

Auparavant, le président du Frafisna a indiqué que la conférence vise à fêter  avec les militaires afin de montrer leur soutien, attachement, solidarité à l’armée et aux soldats tombés lors du massacre d’Aguelhok. Il a expliqué les autres maux qui minent l’armée malienne en plus de sa politisation : la non valorisation du service rendu à la nation par le militaire en ce qui concerne la promotion dans le grade, le manque ou l’insuffisance des moyens de combat, les mauvaises conditions de vie de travail… Le Frafisna a proposé ainsi  de mettre fin à la politisation de l’armée, de veiller au respect de la hiérarchie, construire de logements décents pour les militaires.

Hadama B. Fofana

PARTAGER

68 COMMENTAIRES

  1. 😉 😉 😉 🙄 🙄 🙄 Le peuple malien compte sur son armée, nous ne doutons pas de leurs compétences. Par contre, en ce jour de 19 la veille du 20 janvier nous leurs souhaitons longue vie et leur réitère tous nos soutiens. 😳 😳 😳 😳 😳 😳

  2. Toutes mes condoléances aux familles des soldats tombés sur le champ de l’honneur. Les maliens sont fier d’eux, pour ce qui sont en vie nous leurs souhaitons bon courage et surtout ne baissez pas les bras.

  3. Toutes mes condoléances aux familles des soldats tombés sur le champ de l’honneur. Les maliens sont fier d’eux, pour ce qui sont en vie nous leurs souhaitons bon courage et surtout ne baissez pas les bras.

  4. Le peuple malien compte sur son armée, nous ne doutons pas de leurs compétences. Par contre, en ce jour de 19 la veille du 20 janvier nous leurs souhaitons longue vie et leur réitère tous nos soutiens. 😳 😳 😳 😳 😳 😳

  5. Le peuple malien compte sur son armée, nous ne doutons pas de leurs compétences. Par contre, en ce jour de 19 la veille du 20 janvier nous leurs souhaitons longue vie et leur réitère tous nos soutiens.

  6. Notre vaillante armee peut se glorifier de son histoire héroïque et oui, c’est tout à fait vrai. Ces descendants de Babemba TRAORE, de Soundiata KEITA, de Sekou Amadou TALL, de Biton COULIBALY, de Askia Mohamed… ont su montré qu’ils ont à la hauteur.

    • Continues à croire à tes fables et légendes sortis tout droit de l ‘ imagination de griots en quête de pitance. À cette heure-ci, je crois que t ‘ es la seule à y croire encore. Con – tinues à y croire, tu mourras moins bête

  7. Notre vaillante armee peut se glorifier de son histoire héroïque et oui, c’est tout à fait vrai. Ces descendants de Babemba TRAORE, de Soundiata KEITA, de Sekou Amadou TALL, de Biton COULIBALY, de Askia Mohamed… ont su montré qu’ils ont à la hauteur.

    • Vous avez été élevés dans un mensonge et un déni de la réalité. Pas étonnant que tu tiennes de telles âneries. Vous êtes comme ces djihadists à la cervelle lavée qui arrivent à croire en l ‘ existence même de la religion.
      Pourquoi à ton avis, vos historiens se murent dans le silence. Vas poser la question à alpha ou à sa femme.
      Votre histoire n ‘ est pas écrite si tenté qu il y en a une. Vos empires et royaumes imaginaires n ‘ ont pas de vestiges , vos rois n ‘ ont pas de visages. Normal! ! Ils sont rêvés. Arrêtes donc de nous les casser avec tes histoires à deux franc cinquante.

  8. Notre vaillante armee peut se glorifier de son histoire héroïque et oui, c’est tout à fait vrai. Ces descendants de Babemba TRAORE, de Soundiata KEITA, de Sekou Amadou TALL, de Biton COULIBALY, de Askia Mohamed… ont su montré qu’ils ont à la hauteur.

  9. Notre vaillante armee peut se glorifier de son histoire héroïque et oui, c’est tout à fait vrai. Ces descendants de Babemba TRAORE, de Soundiata KEITA, de Sekou Amadou TALL, de Biton COULIBALY, de Askia Mohamed… ont su montré qu’ils ont à la hauteur.

  10. Nous sommes et nous resteront derrière nos forces de sécurité, cette anniversaire est aussi celui de tous les maliens. Nous ne comptons pas nous arrêter là, car tant qu’ils continueront à défendre ce pays. Nous ferons autant pour eux. 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  11. Vive l’armée malienne
    Vive Malidenw djigui
    Vive la victoire
    😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  12. Je suis fier de notre armée, je suis sûr qu’elle saura relever les défis qui l’attendent. Lieu de convier nos dirigeants à les fournis les équipements nécessaires pour continuer leur mission.

  13. Aucune vraie armée ne peut être conçue dans la politisation de celle-ci, car la politique à la démocratie actuelle fait appel à la cooptation qui tue toutes les bonnes actions focalisées sur le mérite. Il faut accepter ces mots de Laurent BIGOT qui disent que “la cooptation et la corruption sont des leviers bien plus puissants que le mérite. Il faut libérer les énergies si on ne veut pas que le dividende démographique ne devienne une bombe à retardement.” fin de citation. C’est la dimension politique de l’évolution humaine qui tue toutes les valeurs du mérite. Qu’Allah le tout puissant protège et aide le Mali. Evitons la politisation de l’armée et acceptons la culture du mérite même au sein de la politique en évitant la cooptation.

  14. Depuis des années, notre pays est confronté à des problèmes d’équipements disponibles aux forces de sécurité et de défense. Cela, depuis l’avènement de la démocratie qui est devenue un mauvais choix pour le peuple malien. Nous espérons sur une armée forte, d’ici la fin du quinquennat d’Ibrahim Boubacar Keïta. 😆 😆 😆 😆

  15. Si le Mali possédait une vraie armée, nous n’allons pas connaître la crise que nous connaissons aujourd’hui. Un pays qui se veut être respecté par les autres pays, doit former une vraie armée avec tous les moyens nécessaires pour contrecarrer les éventuelles attaques.

  16. Les porteurs d’uniformes sont des hommes braves, des gens ayant accepté de mourir pour leur patrie. Ce sont ces gens qui nous sécurisent jours et nuits. Ce sont eux qui fassent en sorte que nous n’ayons pas peur dans ce pays. C’est grâce à eux que nous dormons dans la quiétude. Pour que leur vie ait de sens, il faut que nos autorités dotent les forces armées des moyens adéquats pour la défense et la sécurité des maliens.

  17. Une armée n’est pas celle qui a plus de personnel seulement mais aussi des armements pour jouer son rôle. Le Mali a de braves porteurs d’uniforme qui ne reculent devant rien, absolument rien. La seule chose qui manque à nos militaires est l’équipement de qualité.

  18. Les équipements de combats d’une armée évoluent et s’adapte aux besoins avec le temps. Le Mali possède une armée des temps anciens. Donc incapable d’assurer la défense et sécurité des personnes et de leurs biens. Il faut aux maliens une armée glorieuse digne de ce nom.

  19. Comme le chef de l’Etat l’a dit à l’occasion de la fête du 55ème anniversaire de l’armée, les formes armées maliennes seront équipées où leur vie n’aura pas de sens. C’est un devoir et une obligation pour eux d’équiper les FAMAS afin qu’elles soient à la hauteur des attentes des populations. Une armées sans armements est de façade et ne peut ni sécuriser ni défendre les citoyens.

  20. Les porteurs d’uniforme maliens ne sont pas de bonnes conditions d’exercice de leur mission. Dans tous les camps militaires on ne trouve que des cases et non des logements digne de ce nom. La loi d’orientation et de programmation militaire a été adoptée dans le souci de mettre les porteurs d’uniforme dans des conditions. Nous exhortons d’avntage son excellence, Ibrahim Boubacar Keïta à faire de son mieux pour que nous ayons une armée qui incarne la victoire.

  21. Mes condoléances aux familles des militaires tombés sur les champs de l’honneur. C’est en martyrs qu’ils ont rendu le dernier souffle, nous ne pouvons et pourrons jamais oublier leur mémoire. Que la terre leur soit légère.

  22. C’est tout à fait juste, il faut mettre fin à la politisation de l’armée malienne et donner une vraie armée aux maliens pour assurer leur défense et leur sécurité dans une république laïque. Une démocratie sans une armée capable, ne l’est que par la façade. Donc nous ne voulons pas une démocratie de ce genre.

  23. Le FRAFISNA a parfaitement raison, les militaires doivent être mis dans toutes les conditions pour qu'ils puissent être à la hauteur des attentes des populations. Je sais que le pouvoir en place est déjà dans cette logique.

  24. Pour ma part, l’unième engagement pris par le président lors de cette célébration marquant les 55 ans de nos forces de défense et de sécurité sera tenu. Car le président en a conscience de la nécessité d’équiper nos de matériels à la pointe de la technologie afin de bouter le terrorisme hors de nos frontières.

  25. C’est important voire primordiale que les autorités se penchent sur la question de logements de nos vaillants soldats qui se battent pour notre pays. Ce serait une bonne initiative de soulager ceux-ci en leur octroyant des logements décents.

  26. Depuis la visite du président au camp Tall de ségou, il n’a pas caché son ambition d’équiper nos FAMAS. il a promis un hélico.Et depuis lors, il n’a pas cessé de multiplier les actions allant dans ce sens.
    Vous avez fait l’exploit en répondant avec courage et rigueur les ennemis qui ont attaqué.

  27. IBK respecte toujours ces engagements . Ils a toujours avoir une armée républicaine prête à défendre la cause de la nation. Je pense qu’il tiendra à sa parole.
    Bonne fête à nos forces dans toute sa composante

  28. Nous sommes redevables envers nos FAMAS qui nous ont protégé et défendu vaillamment contre ces terroristes. Nos sincères condoléances aux familles des FAMAS tombées sur le champ d’honneur et prompt rétablissement aux blessés

  29. La nécessité s’impose donc, selon le chef d’état major de renforcer les aptitudes, « diversifier nos capacités et d’adapter nos moyens pour faire face à la barbarie et au terrorisme sous toutes leurs formes ».
    Je pense qu’on ne doit plus tergiversé sur la question d’équiper nos FAMAS. Cela est prévu par la loi de programme adoptée par l’assemblée nationale.
    Le chef de l’état lui même, a pris l’engagement donc je pense qu’il faut y croire

  30. Malgré les maigres moyens en leur disposition, nos vaillants soldats ont toujours défendu becs et ongles la patrie. Nous serions très heureux de voir notre armée entrée dans le cercle des armées du 21 ème siècle comme l’a promis le président de la république. Cela ne saurait se réaliser sans moyens conséquents et une formation aux nouvelles technique de lutte contre le terrorisme.

  31. C’est un phénomène qui a pris d’ampleur depuis que les militaires ont accédé par des coups d’état. C’est aux hommes armés de prendre les dispositions afin de ne pas se laisser manipuler par les hommes politiques à travers des nominations

  32. Nos forces de défenses ont été massacrées à d’Aguelhok sans qu’il n’est pu vraiment se défendre. Je m’incline devant leurs mémoires et souhaite vraiment que nos autorités puissent équiper nos forces armées afin que plus jamais ce genre de situation ne se répète dans notre pays.
    Notre armée nous rends de plus en plus fier d’elle et nous devons la soutenir à l’inviter au patriotisme et à la protection des institutions de la république.

  33. Depuis la prise du pouvoir du président de la république IBK, il n’a de cesse montré son engagement à améliorer les conditions de nos forces de défense et de sécurité. Certes les efforts sont faits, mais cela semble être moins face à la menace terroriste qui se veut grandissant.

  34. La politisation de l’armée est un véritable obstacle pour celle-ci car elle crée le désordre à tous les niveaux la hiérarchie n’est plus du tout respectée car chacun fait ce qui lui sied sans pouvoir être inquiété. Pour ce faire il faut moraliser notre armée , faire renaitre la confiance entre les différentes composantes et la rapprocher des populations.
    La fonction de militaire n’est pas du tout facile et elle doit bénéficier de toute attention particulière pour pouvoir répondre aux exigences attendues d’elle.

  35. L’armée n’a été aussi confiante que sous l’ère du président IBK. Et ce grâce à son engagement à faire de notre armée, une armée du 21 ème siècle. Je pense que si les moyens adéquats sont mis en leur disposition, chose d’ailleurs que l’Etat s’attelle à faire, elle serait à même de défendre vaillamment le peuple et le pays.

  36. Je crois que la démoralisation de l’armée part du fait que celle-ci a été démoralisée depuis un certain temps. Il faut donc lui redonner gout à la tâche. Cela passe par de bonnes conditions de vies et de travail, la valorisation du sacrifice consentis pour la nation et aussi donner un statut particulier aux veuves et aux enfants des soldats tombés pour le pays.

  37. Il a expliqué les autres maux qui minent l’armée malienne en plus de sa politisation : la non valorisation du service rendu à la nation par le militaire en ce qui concerne la promotion dans le grade, le manque ou l’insuffisance des moyens de combat, les mauvaises conditions de vie de travail… 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁
    Nos gouvernants avaient démissionnés de leur rôle en ne donnant pas les moyens nécessaires à notre armée. C’est ce qui a valu la perte de plusieurs hommes. Mais avec les équipements que ces derniers reçoivent, la loi de programmation militaire je pense que celle-ci est de nouveau compétitive et à la hauteur de nos attentes.
    Il reste à valoriser cette fonction noble car donner sa vie pour sauver celles des autres est un très grand sacrifice et il faut le reconnaitre à sa juste valeur.

  38. Je pense que dans n’importe quelle fonction, l’accent doit être mis sur le mérite et non sur le favoritisme. En effet, lorsque ce système de favoritisme s’installe au sein de l’armée, cela est un danger pour pour le pays et pour elle-même. Pour ce faire, il faut valoriser le mérite dans l’armée que le travail de ces vaillants soldats ne soient pas laisser pour contre.

    • @ soundjata,
      Ce fleau concerne est une grande et très grande menace même pour la stabilité d’un pays.
      Bon commentaire et reflection sur la chose. La politisation de notre Armée en particulier et son desarmement sous AOK et ATT Nous a causer toutes sortes de malheurs. Pourquoi? Nos politicards ont peur et craignent tous, manque de confiance dans nos pays en coup d’etat permanent. Donc la corruption, le favoritisme, le nepotisme et le vol et detournements de biens et fonds publics sont devenus le cancer partout.
      Pire des porteurs duniformes ont accepté et jouer ces jeux avec nos politicards. Alors ceux et celles qui connaissent nos politicards et la politique s’en eloignent.
      Esperons que notre Armée et nos forces de securité vont retrouver leurs valeurs par le Peuple et pour le Peuple.

  39. Cette conférence du frafisna est à féliciter. Elle a permis de mettre à nu les maux qui gangrènent notre armée depuis longtemps notamment le manque d’élévation en grade. Il est important de valoriser le mérite de ces soldats qui se sacrifient pour le peuple et le pays au risque de leurs vies.

  40. « J’ai des compétences, des capacités, je suis Malien, je veux servir le pays et je réponds aux critères que vous, armées, avez défini. »
    OUI ET OUI je suis totalement d’accord avec cette remarque d’IBK au camp Amadou Cheickou Tall lors de sa visite en 3ème région car c’est en cela seulement que nous irons de l’avant. Il faut que nous privilégions les compétences pour que ceux qui méritent puissent s’affirmer et montrer que l’état n’a pas eu tort de leur faire confiance.

  41. Dans l’armée comme dans tout autre corps de la société l’accent doit être mis sur le mérite. L’armée est un organe très important dans la vie d’une nation et le fait donc d’y avoir des divisions parce que des personnes ne gravissent pas les échelons suivant l’avancement normal fait courir de grands risques dans la mesure où ceux qui doivent normalement avoir ses promotions sont lésé au profil de ceux qui ne méritent crée la division qui est dangereuse pour la société et pour elle même en interne.

  42. La politisation de l’armée est très dangereuse pour l’avenir d’un pays. Cette situation s’est enracinée dans notre pays depuis belle lurette. Il est grand temps que la politique se démarque de l’armée afin que celle ne soit pas un instrument d’accès au pouvoir mais plutôt un instrument au service du pouvoir.

  43. Nous encourageons les fama car ils sont l’oeil du Mali et nous leur soutenons toujours pour la protection et l’attention que ceux ci utilisent parmi nous.

  44. Il n’est pas du tout normal que des militaires qui exercent toujours soient engagé politiquement et occuper des responsabilités de choix dans un quelconque parti politique car cela risque de détourner ces derniers de leurs missions réelles et ne défendre que les intérêts du parti au sein d’une organisation qui doit être apolitique.

  45. Nous profitons de Moment pour encourager les FAMA pour la sécurité qu’il nous accordent .
    Merci et Joyeux anniversaire

  46. Aujourd’hui, nous avons acclamé nos FAMA et nous le ferons comme nous l’avons toujours faiT.
    Nous sommes fiers de nos braves combattants, nous l’avons toujours été.

  47. Vive les Famas!
    Elles ont la confiance de la population et continueront de l’avoir toujours, en tout cas. Je salue le ministre de la sécurité intérieure et de la protection civile pour tous les efforts qu’il est en train de déployer pour la sécurité de toute la nation malienne.

  48. Tous les maliens de bonne foi savent que l’armée malienne sous le régime IBK n’est plus la même qu’elle était il y a quelques années.
    Elle a en effet connu un changement positif et qualitatif pour devenir nettement plus meilleure.
    Cela est à mettre à l’actif des reformes entreprises par IBK pour donner une nouvelle armée au mali.
    Merci président.

  49. L’armée comme son deuxième nom l’indique est la “grande muette”. Il ne oit donc pas avoir différentes tendances en son sein. Elle a une mission qui est celle de défendre le peuple et le pays. Elle doit le faire sans parti pris pour le bien de la population qui compte sur elle pour assurer sa défense et protéger ses biens.

  50. Vive l’armée malienne. Les maliens sont fiers de cette force. Malgré leur condition, elles se battent toujours pour un Mali en toute sécurité.

  51. Nos forces de sécurités nous ont prouvé encore qu’elles ont les compétences et les capacités de bien garantir notre sécurité

  52. Au cours de sa visite dans la région de Ségou,le président IBK est encore revenu sur ce qu’il a comme projet pour notre armée et ce qu’il fait déjà montre qu’il est vraiment engagé.
    Tous les maliens doivent donc savoir que le problèmes des logements des militaires a été évoqué et nous savons que c’est une priorité pour le chef de l’exécutif malien.
    Vive l’armée malienne réformée.

  53. C’est vraiment une belle initiative car une armée qui se veut forte doit être républicaine et surtout rester à l’écart de la chose politique. Parce que lorsque celle ci à des démembrements politiques, la mission régalienne ne peut pas être normalement assurée et créer des divisions au sein d’une institution qui doit avoir pour première règle l’union sacrée.

  54. C’est vrai que cette histoire de politique existait au sein de l’armée malienne.
    Mais il faut savoir que depuis l’accession du président IBK à la magistrature suprême et avec ses nouvelles reformes au sein de cette armée,nous pouvons maintenant dire que ce problème est un vieux souvenir et nous lui disons grand merci pour cela.
    Vive la nouvelle armée malienne.

  55. Désormais,nous les maliens savons que nous pouvons compter sur nos forces de défense et de sécurité.
    Avec l’aide du président et le soutien de la population elle arrive maintenant à se surpasser et cela est à saluer.
    Cela est arrivé avec l’arrivée du président IBK qui les met dans les bonnes condition de vie et travail.
    Merci au président et bonne fête à l’armée.

  56. Le président IBK a commencé un travail remarquable pour notre armée qui est en ce moment en train de porter ses fruits.
    Nous sommes certains que ce travail permettre à terme de donner au Mali une armée équipée et prête à relever tous les défis.
    Merci au président pour tout et bonne fête aux soldats.

  57. C’est vraiment très méchant de ne pas reconnaître les efforts des autres.
    Lorsque certains opposants affirment avec force que notre président ne fait rien pour notre armée,je me demande si ces personnes étaient avec nous ici au Mali avant 2012.
    Nous avions ici de militaires qui n’avaient même pas de ténue,et des armes alors???Et cela jouait tellement sur le moral de nos soldats que certains quittaient les lignes de front.
    Si aujourd’hui nous avons une armée engagée et républicaine,il faut savoir que du travail a été fait;en amont et en aval.
    Nous saluons donc le président IBK pour tout ce qu’il fait pour redonner la confiance à notre armée.
    Bonne fête au soldats maliens…

  58. Le Président IBK fait en ce moment tout ce qui est en son pouvoir pour que la sécurité soit une réalité sur tout le territoire malien.
    Pour cela il ne ménage aucun effort pour mettre notre armée dans des conditions de travail optimales.
    je pense que tous nos compatriotes devaient reconnaitre cela et s’engager à en faire autant pour que notre pays retrouve sa tranquillité…
    Vive l’armée malienne,vive la sécurité et merci au président IBK.

  59. Il est vrai que notre vaillante armée manque de certaines choses à un certains niveaux.Mais il faut noter que le chef de l’Etat fait tout ce qui est nécessaire pour trouver une solution à tous ces problèmes.
    Il faut donc saluer le courage de nos forces de défense et de sécurité pour leur engagement pour notre sécurité.
    Il faut surtout saluer l’engagement de notre président pour tout ce qu’il fait pour cette armée et la population.
    Vive le Mali…

  60. Nous les maliens,sommes fiers de notre président pour tout ce qu’il fait pour son armée.
    Lorsque IBK arrivait au pouvoir en 2012,nous savions tous que l’armée malienne manquait de tout,même le strict minimum.
    Aujourd’hui,loin de se vanter d’avoir une armée très équipée,nous pouvons dire que le président a fait des efforts considérables pour sortir notre armée du dénuement dans lequel était il y a deux ans.
    Merci Président pour tous les efforts consentis et bonne fête à notre armée.

  61. Nous pouvons en toute honnêteté dire que sous le régime IBK notre armée est vraiment en place.
    Une bonne armée c’est d’abord des hommes capables plus un bon équipement.
    Le président IBK fait tout en ce moment pour que notre armée soit très bien équipée.
    Merci à l’armée malienne pour son dévouement et merci au président IBK pour tout ce qu’il fait pour cette armée. 😛 😛 😛

Comments are closed.