Base militaire de Tombouctou : Interdiction de survoler aux avions de la MINUSMA

1

Rien ne semble plus plus entre les Autorités de la transition du Mali et la Communauté internationale après 9 ans d’intervention sans résultat escompté. Selon un site d’information étranger, le Mali aurait interdit aux avions de la MINUSMA de survoler la base de Tombouctou.

Désormais, indique la même source, la base militaire de la ville de Tombouctou au Mali serait interdite de survol aux avions militaires étrangers en l’occurrence ceux de la Mission des Nations Unies dans le pays (MINUSMA).

Rappelons que les soldats français de l’opération Barkhane ont quitté la base militaire de Tombouctou le 14 décembre 2021 et on l’a restitué à l’armée malienne. Suivant les échos, cette base serait devenue la base principale des instructeurs militaires déployés par la Russie pour aider le Mali, dans la lutte efficace contre les terroristes.

Moscou aurait déployé au moins 500 instructeurs militaires dans notre pays pour aider à la formation de nos soldats et à la sécurisation de lieux sensibles. Ils seraient basés à Tombouctou dans le cadre de cette mission.

Le Mali avait assuré que la restructuration de la force française créerait un vide énorme dans la lutte contre les bandits armés, et il le comblerait à travers des options que le pays aura choisies.

Nonobstant les stratégies développées de la MINUSMA après plusieurs années de lutte au Mali, la sécurité continue de se détériorer aujourd’hui plus qu’hier. Raison pour laquelle, les autorités de la transition, dans la quête de solutions, ont sollicité l’intervention des instructeurs russes au Mali, afin de bien former les FAMa pour faire face à l’ennemi.

Brehima DIALLO

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here