Contingent allemand : La Bundeswehr annonce son retrait du Mali d’ici 2023

1

Mardi dernier, le gouvernement allemand a annoncé le retrait de la Bundeswehr (l’armée allemande) du Mali d’ici l’été 2023.

 

L’étau se resserre sur le cou du Mali. Après le retrait annoncé de la Côte d’Ivoire, de la Grande Bretagne, ce mardi, à issue d’une réunion, l’Allemagne a décidé à son tour du retrait de la Bundeswehr de façon structurée du Mali, d’ici mai 2023. Mais ce retrait s’achèvera au printemps 2024 qui coïncide avec l’année électorale au Mali.

Cette annonce du gouvernement allemand intervient dans un contexte où l’avenir même de la Mission onusienne pour la paix et la stabilité au Mali est en question, en raison du bras fer qui oppose Bamako et certaines Chancelleries occidentales. En l’espace de quelques mois, 6 pays ont décidé d’arrêter ou de suspendre temporairement leur participation au sein de la Minusma.

Le Secrétaire général des Nations unies, par la voix de son porte-parole Farhan Haq a fait savoir que la situation au Mali n’est pas différente de celle des autres opérations de maintien de la paix de l’Onu. « Des pays rejoignent la Minusma, tout comme d’autres la quittent aussi parfois. Aucun pays ne reste indéfiniment en tant que contributeur », a-t-il précisé.

Rappelons que la Bundeswehr est un important contributeur au sein de la mission onusienne au Mali avec un effectif allant jusqu’à 1 400 hommes et essentiellement basée à Gao.

 

Ousmane Mahamane

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here