Coup d’état militaire au Mali, le vin est tiré il faut le boire : Quatre propositions au Comité National pour le Salut du Peuple

13

Le CNSP a sonné le glas du régime d’Ibrahim Boubacar Keita la nuit du mardi 18 août 2020. Le coup d’Etat du CNSP, bien qu’étant  un acte imprescriptible selon  la Constitution du 25 février 1992 en République du Mali, semble avoir l’adhésion d’une très grande frange du peuple qui le considère comme salvateur et libérateur. Donc les maliens dans leur grande majorité semble choisir le mal pour remédier au pire. Auréolé du soutien sans faille de l’armée, de la classe politique et de la société civile, le CNSP semble avoir la légitimité pour conduire la transition et cela  de concert avec les forces patriotiques. Pour mener à bien cette transition, voici quatre propositions.

La première proposition serait de choisir une personnalité neutre pour diriger la transition

Le choix de la personnalité, de préférencequi ne serait ni politique, ni religieuse, pour diriger la transition est très important, car dans le contexte de bipolarisation de la scène politique, il serait difficile de trouver un homme ou une femme de consensus. Alors, qu’il vaut mieux avoir une personnalité forte, neutre et consensuelle qui serait à équidistance de toutes les forces sociopolitiques, plutôt que de choisir quelqu’un de telle ou telle obédience politique ou religieuse. Cette personnalité ne devrait non seulement pas trainer des bruits de casseroles derrière lui, mais aussi et surtout, ne doit pas être  estampillé partisan de tel mouvement politique ou religieux. Son choix devrait recueillir l’assentiment de toutes les forces sociopolitiques qui épousent les idéaux  du CNSP.

Deuxième proposition :S’atteler très rapidement à la mise en place d’un gouvernement de missions ou d’union nationale

Loin d’être un partage de gâteau entre les forces vives de la nation et la junte militaire, ce gouvernement, s’il ne doit pas perdre son caractère inclusif, ne devrait pas également être un fourretout. Il doit comporter des hommes et des femmes dont l’intégrité physique comme morale ne souffre d’aucune contestation et ayant une certaine compétence. Les membres du gouvernement  doivent être des  patriotes avérés. En effet, le Gouvernement dont rêvent les maliens est celui qui s’attaquera dès sa prise de fonctions aux différentes crises notamment celle sécuritaire et la crise sociopolitique. La réussite de la transition dépendra en grande partie de la résolution par l’équipe dirigeante de la transition, des crises récurrentes depuis 2012. Il serait préférable de mettre l’accent sur les jeunes et les femmes, car les premiers ont suffisamment d’énergie et les deuxièmes ont la volonté de bien faire. Le Gouvernement de missions créera ensuite les conditions de la tenue d’une conférence nationale souveraine.

Troisième Proposition : Convoquer rapidement  une conférence nationale souveraine

Cette conférence nationale qui devrait permettre souverainement au peuple malien de tracer une nouvelle voie, celle de l’unité, du progrès et de la démocratie, doit être inclusive. Les participants à cette conférence doivent venir es-qualité, autrement dit,ils doivent être choisis sur la base de leur représentativité, de leurs capacités d’analyse, de proposition. Cette conférence nationale aura l’avantage de dessiner le futur pour le Mali. Elle jettera les bases des réformes indispensables pour notre démocratie et pour la gestion des ressources du pays. Elle devra être totalement souveraine pour nous permettre de passer de la troisième à la quatrième République, avec la mise en place des textes consacrant la séparation véritable des pouvoirs et surtout ceux pour la gestion efficiente, transparente  des élections.

Quatrième Proposition : Remettre tous les dossiers liés au détournement à la Justice

Le coup d’Etat aura perdu tout son sens s’il ne permettra pas au peuple d’entrer en possession des biens qui lui ont été volés par une minorité. Les multiples dossiers en souffrance doivent être transmis à la justice pour leur donner la suite judiciaire appropriée. Si tant est que la corruption, la gabegie, le népotisme ont été l’une des causes de la mutinerie, alors la lutte contre la corruption doit occuper une place de choix dans la gestion de la transition. Pas de chasse aux sorcières, mais que le droit soit dit dans toute sa rigueur. Pour ce faire, la personne la mieux indiquée est l’ancien ministre de la Justice garde des sceaux Me Malick Coulibaly, pour avoir posé des actes très courageux sous IBK. Me Malick Coulibaly est aujourd’hui parmi les hommes de droit les plus intègres et les plus audacieux.

En définitive, la réussite de la transition qui pointe à l’horizon dépend d’un certain nombre de facteurs notamment le choix des hommes, d’actions politiques et surtout avoir une vision et des ambitions pour le pays. Donc, au lieu de rester attentif au son strident de la Communauté internationale, il vaudrait mieux pour nous maliens de nous  donner la main pour tracer la voie de l‘avenir

Youssouf Sissoko

Commentaires via Facebook :

13 COMMENTAIRES

  1. C’est triste de continuer avec des coups d’état. Le Mali mérite mieux que ça. Je conseillerai à ces abrutis de militaires de remettre au plus vite le pouvoir aux civils et de retourner dans leurs casernes svp. Pour le bien du Mali…

    Liberez aussi IBK, il n’a et ne sera jamais le malheur du Mali. Vous oubliez un peu vite que notre pays est déjà PAUVRE depuis des décennies. Commençons déjà à déposer les armes ou en faire des charrues avec. Que cesse aussi TRIBALISME dans notre pays. Les nordistes doivent se sentir chez eux au sud, et vice versa. Idem pour ceux qui sont à l’est et à l’ouest. Quand le tribalisme disparaîtra du Mali, ce sera déjà une petite victoire pour notre nation.

    • Les coups d’État sont indispensable au Mali. Des traîtres qui par des manoeuvres politiciennes parviennent à se faire élire alors qu’ils n’ont même pas de programme . IBK est la parfaite illustration . En 2013, il a tromper toutes les couches de Mali : l’armée, les religieux , les syndicats , la société civile , les féticheurs, les commerçants bref le secteur privé. A tous ceux ci il a promis un avenir meilleur pour le pays . Il a passé son premier mandat (05) cinq ans a réaliser ses rêves : achat d’un avion présidentiel, les voyages de joie à travers le monde , le pillage systématique des maigres ressources du pays , la rénovation de sa résidence à Sebenicoro à coup de plusieurs milliards , bref cet homme malhonnête n’a jamais pu faire la différence entre l’argent de sa poche et celui du trésor public. Dans les faits “le Mali d’abord ” s’est vite transformé à ma famille d’abord . Son épouse, ses enfants , ses parents politiques et biologique de sa femme se sont accaparés de tous les pays du Mali. Souvent dans sa délégation à l’étranger jamais pas moins de (100) cent personnes avec seulement 10 officiels les 90 sont des membres de sa famille qui partent au frais du contribuable malien. Ainsi il a plongé le pays dans l’abîme. Il faut nécessairement ouvrir tous ces dossiers à la Justice afin que ces sommes faramineuses détournées reviennent au peuple malien.

  2. IF YOU WANT TO MAKE A CHANGE, YOU JUST DO IT FOREVER.
    THERE IS NO GOING BACK UNLESS YOU WANT TO HUMILIATE SOMEONE 😁😁😁

    Ce changement ne sera pas facile. Il ne faudra pas se laisser distraire par la simplicité surtout qu’au Mali le peuple est très passif , docile et trop tolérant dû à l’influence de la réligion et des Us et costumes.

    Il faudra savoir que ce CNSP ne peut faire ce changement tout seul sans l’accompagnement du peuple. ✍✍✍✍🚣‍♀️🏊‍♂️

  3. Les 12 points POUR LE COLLÈGE TRANSITOIRE sont très encourageants. Mais si l’on se hasard a oublier LE NETTOYAGE JUDICIAIRE CONTRE LES CRIMES DE SANG ET LES CRIMES FINANCIERS on aura rien fait dans cette TRANSITION! C’est ça la priorité!!! Encore combien fois nous allons le crier dans vos oreilles …qu’il faut tout commencer par ce netoyage pour montrer l’exemple et surtout pour faire une rupture pour de bon avec la MENTALITÉ DE LA CORRUPTION dans l’esprit collectif des maliens!?????

    ENCORE NE TOMBONS PAS DANS LES ERREURS DU A PASSÉ!!! Ne prenons pas l’aspect le plus important (LE MAINTIEN ET L’APPLICATION DE LA JUSTICE) a la légère tout en se focalisant sur autre….. tout partira du début… il faut juger les criminels sinon DIEU nous maudira encore d’avoir lâché le ballon qu’il nous a remis de nouveau après tant de supplice et pleure! N’acceptons plus les namou namou des choses….. il faut frapper fort…. le CNSP doit arrêter de rire ou de sourire car il a une lourde mission historique…comme l’a si bien dit le COLONEL ASSIMI GOITA.. “nous n’avons pas droit a l’erreur”

    LA PLUS GRANDE ERREUR QUI GUETTE LE CNSP :

    – De se laisser distraire par les politiciens et donc accepter une sorte de dilatation de JUSTICE en faveur des auteurs des crimes de sang et de crimes financiers… surtout a travers des arrangements familiaux ou amicaux ou des liens politiques ou encore des interventions sociales des religieux ou des familles fondatrices bla bla bla toujours A LA MALIENNE COMME D’HABITUDE!

    Je vous jure de Dieu si l’on tombe dans cette erreur de l’impunité c’est DIEU lui-même qui va nous maudire encore et le Mali ne se en sortira jamais jamais pour les 20 ans a venir. Soyons alors INTRANSIGEANT pour la JUSTICE…ne regardons pas les yeux ….. Personne ne doit plus échapper a la vraie JUSTICE, personne ne doit plus être PLUS GRANDE QUE LE MALI ET SON PEUPLE!

    DANS CE SENS JE PROPOSE POINTS D’URGENCE:

    1- Remplacement des membres DE LA HAUTE COUR DE JUSTICE par de nouvelles personnes intègres et avides de la JUSTICE.

    2. RÉACTIVATION DE L’APPLICATION DE LA PEINE DE MORT.

    3. UNE COMMISSION VÉRITÉ JUSTICE

    A bon entendeur!

  4. MANGWANA KANYON COMPAORÉ, MAITRE FÉTICHEUR Á M'PETIONA, COMMUNE RURALE DE SOMASSO, CERCLE DE BLA, RÉGION DE SÉGOU, MALI JAMANA

    ama,

    LE NOMBRE DES MEMBRES ET LEURS NOMS RESTERONT AU SECRET ENCORE POUR BOUT DE TEMPS….

    “SÁA DOGOLÉN DÉH BI KOKO KOSSEBÉH”…..!

    LE MALI A TROP D’ ENNEMIS POUR JOUER CERTAINS JEUX DE FACADE….

    CEUX QUI NOUS EXIGENT DE “LA TRANSPARENCE” SONT-ILS EUX AUSSI TRANSPARENTS…??

    LE CNSP POSSEDE UNE MULTITUDE DE TETES, DE PIEDS ET DE BRAS CACHÉS , COMME TOUTE AUTRE STRUCTURE MILITAIRE SIMILAIRE EN FRANCE, USA, CHINE, RUSSIE, GABON, TCHAD, ETC….

    LES ERREURS DE 2012 NE SERONT PAS REPRISES….CAR LE CNSP EST POPULAIRE.

    OUI, LE CNSP EST POPULAIRE, PAS SEULEMENT EN POPULARITÉ, MAIS AUSSI DANS SES GENES, DANS SA GENESE, DANS SA GESTE, DANS SON ESSENCE.

    SAÁNÉ ANI KONTRON..!!!

  5. Etre pour ou contre en ce 21 ème siècle un coup d’état n’est pas a applaudir car personne ne maîtrise la suite, la seule maniéré valable d’accédé a la magistrature suprême doit être la voie des urnes pour tout bon démocrate quel qu’en soit les divergences politiques.Notre Maliba devient une école de coup d’état car en 60 ans d’indépendance 5 républiques seulement une seule a pu venir a terme soit un total de 4 renversements par coup d’état sur 5. Qu’es ce que ne va pas au Mali? Cette question mérite une mûre réflexion,il ne serait pas mieux pour nous de se mettre un peu en cause et faire une autocritique. Pour moi un dirigent n’est que l’image des dirigés(peuple),un peuple qui accepte l’achat de conscience n’a pas le droit de se plaindre de comment il est géré a mon avis.

    • 👌 juste
      Au Mali on peut acheter le vote d’un député et c’est légal, ce qui veut dire que le législateur n’a pas de conviction profonde…pour quelques billets on obtient des voix , on se moque du programme par ricochet tout le peuple devient corruptible .

      Libérons la parole, sortons de l’hypocrisie religieuse

      La crise de l’école et la misère intellectuelle et matériel font du Mali le terreau fertile pour toutes les exactions

  6. ama, evitons de condamner tout un peuple, si Boua le ventru IBK n’avait pas de dignite, d’honneur, sa bouche etait pleine de mensonges et vivait sa dolce vita avec la surfacturation a outrance et un gout tres insolent pour le luxe et un grand apatride, tous les Maliens ne sont pas comme ton Boua le ventru IBK, il garder ta tete sur tes epaules car il y a pleins de Maliens qui valent mieux que ton Bon le ventru IBK et nos enfants valent mieux que l’Honorable Karim Keita car lui il demande a son pere d’utiliser l’argent du tresor Malien pour lui acheter des cuisses des prostituees Espagnoles sur le mer!!

  7. De toutes les façons il faut éviter les erreurs de 2012 en mettant à l’écart tous les religieux pour éviter que dans l’avenir un conflit inter-religieux ne puisse être la source d’une crise entre les Maliens. Après les religieux, mettre à la retraite tous les vétérans de la vie politique malienne bien entendu ceux du M5-RFP également (CHOGUEL, Mountaga Tall, Modibo Sidibé, Mme Sy Kadiatou Sow, C O Sissoko et autres sangsues) . A défaut, ce sera de l’éternel recommencement, de coup de force à force. Personne n’y gagnera.

    Ce changement doit être le départ de la construction d’une nation forte dans laquelle se retrouve chaque Malien. Les assoiffés du pouvoir, les politiciens véreux qui ont fait la promotion de la corruption, de l’injustice, de la gabegie…doivent être chassés comme des chiens enragés car s’ils intègrent cette transition, ils la souilleront certainement. Pour leur dignité et la confiance placée en leur personne par un peuple meurtri, les mutins doivent faire beaucoup attention car ces individus sont capables de tout pour arriver à leur fin.

  8. La constitution malienne ou le grand livre de la “junte”!

    -Le président élu viole la constitution.
    -La population viole la constitution.

    -Pour finir les militaires la violent et la referment sur le dernier chapitre suivant : ” La constitution n’est valable que lorsque le chef de l’État, qui est élu au suffrage universel direct, devient l’homme fort du pays. Dans le cas contraire c’est le plus fort de la nation qui deviendra le propriétaire du grand livre de la “junte”. Dieu pour tous, tous pour le plus fort. Un peule -Un but – Une “Foire”.

    God bless the strongest man. Amina.

  9. Ce qui est inquiétant pour moi est que le nombre du comité n’est pas connu , tous les jours il s’agrandit , cette situation est très inquiétante , n’allons pas vers le syndrome Sanogo où il s’agissait de venir faire allégeance pour se retrouver membre du CNDRE. Au mali la dignité ne veut plus rien dire, vous savez tous les maliens sont du pareils aux mêmes la course effrénée à l’argent , au bonheur facile , le mensonge , la calomnie. Bientôt ils vont s’entredéchirer pour les places, le patriotisme est devenu un vain mot . Le Mali au dessus de tous c’est faux moi ma poche en prière position quelle tromperie.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here