DCSSA : Le Parsante améliore le plateau sanitaire

0

Financé par l’Union Européenne à hauteur de 3,5 millions d’euros pour appuyer la direction centrale des services des armées des forces maliennes, le projet consistera à construire des centres de santé de 2è référence dans les casernes des localités de Komo-coura, Nampala et Hombori

L’Union Européenne, dans son optique de soutenir l’armée malienne vient encore de lancer un projet de renforcement des capacités des services de santé des Forces armées du Mali, appelé « PARSANTE ». Elle montre du coup son engagement en faveur de la sécurité dans notre sous-région en général et en particulier au Mali.

Le PARSANTE est financé par l’Union Européenne à hauteur de 3,5 millions d’euros pour appuyer la direction centrale des services des armées des forces maliennes. Il consistera à construire des centres de santé de 2è référence dans les casernes des localités de Komo-coura, Nampala et Hombori.

La cérémonie de lancement officiel du projet s’est déroulée le mardi dernier à la direction centrale des services de santé à Kati sous la présidence du chef d’état -major général des armées général Moussa M’Bemba Coulibaly qui, au nom des plus hautes autorités a remercié l’union Européenne de son assistance constante aux côtés du Mali avant de promettre au donateur d’un bon usage.

A rappeler que ce projet va améliorer l’offre des soins aux populations civiles dans ces localités faiblement desservies par les services de bases, favoriser la restauration du dialogue et la confiance entre les civils et les militaires d’une part et d’autre part l’instauration d’une franche collaboration dans le cadre de renseignement.

La construction des centres de santé adéquats dans les garnisons puis les équiper en matériel médical sur la base des identifiés est un autre objectif du projet. En outre, il s’agit de former le personnel médical et paramédical et développer un dialogue fécond entre les forces armées et les concitoyens de ces localités respectives.

L’EUTM (Européen union Training Mission Mali) est associée au projet en tant que partenaire opérationnel.

PARSANTE vise directement à contribuer aux besoins des opérationnels des Forces armées maliens, en appuyant ses services de santé et en apportant une assistance directe aux populations dans les domaines de renforcement des systèmes de santé de base qui sera accentué sur les usagers. Cette démarche est le pilier essentiel de la santé, c’est-à-dire offrir de soins adéquats, avoir des ressources humaines bien qualifiées, obtenir des vaccins et d’autres moyens technologiques en matière sanitaire. De quoi se réjouit le directeur de la direction centrale des services de santé des armées, le général Boubacar Dembélé qui, dans son allocution a beaucoup remercié les responsables du projet qui vient de plus renforcer et mettre en confiances nos forces armées sur le front.

                                                                        Seydou Diamoutene

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here