Ecole des sous-officiers : une nouvelle promotion au service du Mali et de l’Afrique

0

Les élèves de la 16ème promotion de l’Ecole des sous-officiers d’actives de Banankoro ont reçu leurs galons de sergent lors d’une cérémonie ce 24 juin 2022 sur la place d’armes de l’Ecole, à Banankoro. Plusieurs responsables militaires étaient présents à cette cérémonie, dont le secrétaire général du ministère de la Défense et des Anciens Combattants, le général Sidiki Samaké, représentant son ministre. Baptisée ‘’Martyrs d’Aguelhok’’, en hommage aux militaires maliens tombés en janvier 2012 dans cette localité, la promotion compte 151 sous-officiers dont 25 personnels féminins et 7 étrangers venant du Tchad, de la Guinée Conakry, du Niger, de la Côte d’Ivoire. 7 élèves sous-officiers d’actives maliens ont échoué à l’examen de sortie.

Après la remise des galons, les nouveaux sergents ont prêté serment, en jurant face au drapeau national du Mali de défendre leurs pays, de protéger les personnes et leurs biens, de respecter et de faire respecter la constitution, les lois de la République, entre autres, même, au prix de leur vie. Grâce aux différentes formations tactiques et techniques reçues au cours de leur scolarité d’octobre 2021 à juin 2022, ces sergents ont acquis une capacité de commandement interarmes et interarmées en particulier celle de chef de groupe de combat d’infanterie. De plus, ils peuvent jouer le rôle d’instructeurs pluridisciplinaires.

Le directeur de l’Ecole des sous-officiers d’actives de Banankoro, le colonel Sidi Lamine Traoré, a déclaré que les sergents de la 16ème promotion de l’Ecole sont tous prêts à commander un groupe de combat. Et sont aussi prêts pour l’engagement opérationnel dans le cadre de la nouvelle forme de guerre menée par les FAMa. Le peuple attend de vous que vous le protégiez, que vous assuriez sa libre circulation et de ses biens sur l’ensemble du territoire national, que vous exécutiez ses missions avec bravoure, courage et s’il le faut jusqu’au sacrifice ultime, a ordonné le colonel directeur de l’Ecole.

Le colonel Moussa Yoro Kanté, directeur des Ecoles militaires, s’adressant à la promotion’’ Martyrs d’Aguelhok, a affirmé que la carrière de sous-officier exigera d’eux des compétences techniques alliées à un certain charisme pour asseoir leur légitimité. Il vous faudra être attentifs au moral de la troupe, volontaires, réactifs et faire preuve de promptitude dans les situations inédites. En tant que meneurs d’hommes, vous devez savoir vous faire respecter et prendre des décisions, a-t-il conseillé. Le colonel Kanté les a invités à s’approprier les valeurs de leur parrain, les Martyrs d’Aguelhok, qui se sont surpassés face à une mort inéluctable. Et la veuve du commandant de la Compagnie nomade, feu capitaine Sékou Traoré ‘’BAD’’, a exprimé, au nom des veuves d’Aguelhok, sa reconnaissance aux autorités et à la Nation malienne pour l’hommage rendu à leurs époux.

Le secrétaire général du ministère de la Défense et des Anciens Combattants, le général de division Sidiki Samaké, a souligné l’importance accordée par les plus hautes autorités à l’Ecole. Il a félicité l’encadrement pour le travail accompli.

Située dans la 2ème région militaire, l’Ecole des sous-officiers de Banankoro a formé de sa création à juin 2022 2170 sous-officiers.

Source: FAMa

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here