Inculpé d’assassinat et complicité d’assassinat : Le Capitaine Sanogo peut-il échapper à la justice ?

30
Amadou Haya Sanogo - magistrat
Amadou Haya Sanogo

De plus en plus des voix s’élèvent pour évoquer l’implication active des autorités maliennes dans la préparation d’une parodie de justice pour soustraire à la justice, l’ancien chef de la junte, le Capitaine Amadou Haya Sanogo, inculpé pour « assassinat et complicité d’assassinat, complicité d’enlèvement, disparition forcée … ». Après avoir renversé le pouvoir élu du Président Amadou Toumani Touré, le 22 mars 2012, la junte militaire qui avait à sa tête le Capitaine Amadou Haya Sanogo a semé la terreur au Mali: arrestation des hommes politiques, exécution de sang froid des prisonniers après le contre coup d’Etat, exactions contre des journalistes… Les charniers qui étaient restés un secret de Polichinelle n’ont été officiellement découverts qu’après l’avènement du président Ibrahim Boubacar Kéita, pour l’élection duquel la junte a investi des moyens humains, matériels et financiers colossaux. Et ce n’est un secret pour personne que de nombreux responsables aujourd’hui au pouvoir, ont étroitement collaboré avec la junte du Capitaine Amadou Haya Sanogo, pour l’encourager à ne pas rétablir l’ordre constitutionnel à la demande des responsables du FDR, de la CEDEAO, de l’Union africaine, des Nations-Unies et de toutes les grandes Nations comme la France, les Etats-Unis, la Grande Bretagne, les Pays-Bas, le Canada etc…

Après avoir tiré toutes les ficelles financière et politiques pendant une transition qui a été marquée par le molestage (tentative d’assassinat) du président par intérim Dioncounda Traoré (le 21 mai 2012), ce n’est que le mercredi 27 novembre 2013, que le Capitaine Amadou Haya Sanogo, parachuté Général, a été arrêté et inculpé. Il a fallu pour ce faire, une forte implication en amont des organisations de défense des droits de l’homme, comme Human Rights Watch (HRW) à travers sa chercheuse senior pour la division Afrique, Corinne Dufka, Amnesty International, ainsi que le Cour pénale internationale (CPI) dont la procureur générale Fatou Bensouda s’est plusieurs fois rendue au Mali. Ces organisations de défense des droits de l’homme, ainsi que cette juridiction internationale avaient senti le risque d’une impunité et ont exhorté dans leurs rapports et recommandations, les autorités maliennes à tout mettre en œuvre pour mener des poursuivre, arrêter et sanctionner les auteurs des crimes odieux, des exécutions sommaires, et mettre fin aux enlèvements et disparitions, qui étaient devenus monnaie courante. Pour se séparer du chef de la junte le meilleur leitmotiv a été qu’ « il n’y aura pas deux capitaines dans le bateau ». Mais les anciens alliés politiques du Capitaine Sanogo ont-ils renoncé à leurs projets initiaux malgré son arrestation ? Saura-t-on éviter une parodie de justice pour soustraire le capitaine putschiste de la justice ? En tout cas les signes avant coureurs ne présagent pas une victoire du droit. Selon un opposant au régime d’IBK et ancien d’Amnesty International Tiebilé Dramé, qui s’est exprimé au congrès de l’Urd, le 22 novembre dernier, « beaucoup de ceux qui dirigent aujourd’hui le Mali étaient fréquents à Kati [camp Soundiata de Kati où se trouvait le quartier de la junte]. Beaucoup parmi eux ont fricoté avec la junte qui a failli détruire le Mali. Il n’est pas étonnant que les mêmes qui ont eu les faveurs du capitaine Sanogo, les mêmes qui complotaient avec la junte contre la démocratie et la République soient ceux-là mêmes qui, profitant aujourd’hui de leurs positions dans l’appareil d’État, grenouillent pour que le capitaine Sanogo et ses complices échappent à la justice. De manière indécente, ils envoient des SMS aux putschistes détenus pour les réconforter en attendant une libération prochaine, comme si les tortures abjectes, les exécutions sommaires, les charniers de Diago et de Kambila n’avaient jamais existé ». D’où la mise en garde du président du Parena Tiebilé Dramé: « Qu’ils sachent que les mères, les épouses, les sœurs, les pères, les frères et les orphelins des suppliciés de la junte exigent la vérité sur les crimes commis. Ils exigent que justice soient rendue. Qu’ils sachent qu’ils trouveront devant eux toute l’opinion démocratique, tous les démocrates et tous les républicains. J’en appelle à la conscience démocratique du président de la République, s’il est encore en mesure d’agir, pour mettre fin aux mic-macs politiciens du Premier ministre », a-t-il indiqué.

B.Daou

 

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

30 COMMENTAIRES

  1. Mon frère.vous êtes trop bon pour n’avoir pas souhaité la pendaison à Sanogo. En matière criminelle,son palmarès est impressionnant.Il faudra quand même retenir le plus grave.C’est d’avoir aidé ces salopards à accéder au pouvoir.Sur les 77% de maliens qui ont voté IBK , 60% regrettent aujourd’hui leur choix.D’aucun se maudissent encore d’avoir accordés leur suffrage à une bande de politiques sans scrupules,assoiffés d’argent et pleins de morgue. Sanogo après toutes les peines auxquelles il pourra être condamné,devra répondre du crime d’avoir soutenu le connard ‘IBK à diriger le Mali.

  2. Aliou
    “je suis au gardez vous mon Gal. Grâce à vous ibk est président avant il était politiquement mort”

    Si réellement c’est Sanogo qui a “ressucité politiquement Ibk”, J’ESTIME QU’IL FAUT RAJOUTER CE DELIT SUPPLEMENTAIRE A SES CHEFS D’ACCUSATION!!! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    C’est au moins aussi grave pour le pays que tout ce qu’il a pu commettre, et nous avoir remis Ibk dans le circuit doit être passible DES PLUS LOURDES SANCTIONS et doit être puni avec LA PLUS GRANDE SEVERITE!!! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    Houbien? 😛

  3. je suis au gardez vous mon Gal. Grâce à vous ibk est président avant il était politiquement mort.Inhallah la vérite verra le jour.Tout ce que tu as fait à ibk le soulard ne pourra jamais te rembourse just wait and see God never sleep.

  4. je suis au gardez vous mon Gal.Surtout ne te fait pas du mal supporte le mal par le bien.Tout le monde sait que grâce à vous que ibk est président avant il était politiquement mort.Inhallah la vérite verra le jour.

  5. Une parodie de justice pour libérer Sanogo serait catastrophique au Mali. Je sais qu’IBK utilisera son pouvoir pour le gracier avant la fin de son mandat comme pour lui dire je sais que c’est grâce à toi en partie que je suis au pouvoir. Je ne vois pas la raison qui fait porter à ce cancre le grade de général. C’est une combine politique de ceux là même qui sont au pouvoir car un pacte existait bel et bien entre Dioncounda Aya et IBK. IBK lui avait même promis le nommer comme Ambassadeur en Chine au cas où, il accedera au pouvoir. Voilà ce qui prouve que nos gouvernants sont des opportunistes qui pour le pouvoir sont prêts à donner une mauvaise image au pays à travers la promotion de la nullité intellectuelle. C’est ce qui a mis ce pays à terre tout est politique. Des nullards accèdent à des postes sans la moindre compétence ni l’honnêtété. Pour rappel quand Yamoussa était Ministre de la défense, je lui ai entendu discourir devant le chef d’état major des armées du Niger,oh lamentable

  6. Décidément, Mara donne du fil à retordre à bcp de politiciens.
    Qu’est ce que Dramé veut dire par mic-macs politiciens de Mara?

  7. Contrairement à ce que beaucoup pensent, Sanogo n’est pas un “repris de justice”, c’est plutôt un “REPRIS DE JUSTESSE” 😆 😆 😆 😆

    S’il n’y avait pas eu HRW, Amnesty et FIDH pour faire du bruit autour de ses crimes odieux, ce salopard allait couler des jours heureux sous mande zonkeba!

    Heureusement qu’ils étaient là!…

    Sans ça, ce macaque sanguinaire allait continuer longtemps son existence de V.I.P – Saoulard – de – niveau DEF, et il allait continuer tranquillement à faire dans son pantalon avec de luxueuses couches Pampers pendnat encore des années! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    • nfp, ce Bonobo n´a même pas le DEF. Il a été renvoyé du Prytanée militaire en 9ème. Donc il n´a que le niveau CEP, donc la 6ème.

    • NABI

      “Qui a vu Sanogo tuer qui que ce soit? Repondez moi”

      😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

      NABI, as-tu jamais vu quelqu’un tuer qui que ce soit ? 😆 😆 😆 😆 😆
      Meme le Bon Dieu, a-t-il jamais tue qui que ce soit devant toi ? REPONDS !!! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

      • Nabi
        “Qui a vu Sanogo tuer qui que ce soit? Repondez moi” 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

        Mon frère, vite, c’est l’heure de tes gouttes, de ton cachet, ou de ton injection! 😆 😆 😆 😆 😆 😆

        J’ignore la nature de ton traitement, mais visiblement, tu le négliges!… Vite tes gouttes!… Ton injection!… Tes cachets!… 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

        C’est urgent!… 😛

    • Nabi tu n’a pas à douter de la culpabilité de sanogo il ya des signe ne trompe pas et tu dit de te prouver les assasinat de sanogo je te signale que le coup d’état est interdit par des lois au mali mon cher nabi s il faut voir pour croire à tu vu le père de ton grand père pourtant il a bien existé c un exemple de voir pour croire

  8. Mon general Amadou HAYA SANOGO échappera à la justice c’etait legitime defense LIBEREZ SANOGO. LIBEREZ SANOGO.A bas la haine

  9. AU MALI TOUT EST POSSIBLE 👿 👿 👿 IBK serait meme capable de nommer Sanogo ministre :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  10. Si Amadou HAYA SANOGO est libéré, notre justice n’aura plus jamais de crédibilité aux yeux du monde entier. Cet homme a fait trop de mal à ce pays et aux justes hommes de notre pays. Il mérite une punition sans précédent comme pour dire aux futurs soldats mal éduqués plus jamais cela. Il a même détruit la mémoire institutionnelle de ce pays en détruisant archives et documents importants. Qu’il soit à jamais maudit et qu’il meurt dans l’enfer.

    • Merci M. Coulibaly, walahi qu’est-ce que ce type n’a pas fait aux paisibles citoyens dans ce pays de fraternité (incarcerer arbitrairement, assassiner, torturer,fusiller froidement etc.) Il faut qu’il soit jugé sauf s’il est en complicité avec d’autres qui ne veulent pas qu’il soit dénoncés.

  11. Ceux qui croient que la justice se fonde sur leur volonté se trompent. Elle se repose sur des faits qui selon le cas serait réprimé par la loi. Donc il y a bien matière à juger et chacune des parties aura à se défendre. Ce ne sera pas l’avis ou la volonté des FDRistes ou encore moins des Pros si je peux me permettre mais celui de la justice elle seule pour maintenir la cohésion sociale garant de la paix. Que l’on ne veuille ou non le Général Sanogo est et restera ce qu’il fut pour le Mali. Lui il n’a pas pris des armes pour que l’Ex Président fuit, il a trouvé un poste vacant et il l’a occupé pour éviter que l’anarchie ne continue et que le pays ne soit tombé au mains des trafiquants de drogues. L’Ex Président avait dit dans un de ses discours que les islamiste séjournait depuis fort longtemps dans le NOrd de notre pays sans porter atteinte à sa souveraineté donc où était en ce temps la l’Etat et les “démocrates”. Que le procès commence et que le peuple soit édifié.

  12. C’est ce même Bellah SBM qui est derrière la révolte des bérets verts (camp Youssouf contre Sanogo).Quand aux bérets rouges morts lors de l’assaut contre les frères d’arme de Kati, qu’est ce qu’ils feraient de SANOGO si leur coup réussissait?Paix à l’âmes des disparus et LIBEREZ SANS CONDITION SANOGO ET TOUS SES COMPAGNONS. C’est un problème entre militaires, réglé de façon militaire, par les militaires eux-mêmes…Un civil n’a rien à voir dedans. 😈

  13. LIBEREZ SANOGO.LIBEREZ SANOGO. LIBEREZ SANOGO. LIBEREZ SANOGO. LIBEREZ SANOGO. LIBEREZ SANOGO. 👿 👿

  14. Ceux qui n’aiment pas Sanogo ou ce regime devraient prendre cela comme une bonne nouvelle (si jamais ca arrivait). Ils peuvent le liberer parce qu’ils sont prets a creer toute sorte de senstion et de coup d’eclats qui peuvent nous faire oublier leur flagrant delit de vol mais croyez-moi, ce sera d’une pierre deux coups. Non seulement ils ne pourront pas lui proteger, mais aussi ils perirons avec lui. Bien avant son arrestation Sanogo avait fui KATI pour sauver sa vie…….. 💡 💡

    • Yugu, tu sais bien que c’etait SBM qui a vait conseille’ a’ Sanogo de quitter Kati. Avec le temps, nous avons su qu’il s’agissait d’un complot pour l’isoler et l’arreter!!! LES VRAIS AUTEURS DES GRAVES CRIMES SONT CONNUS!!!!!!!!!!!!

      • CAPI

        N’eût été cette exfiltration orchestrée par SBM, Sanogo aurait vite rejoint son ami Youssouf dans son puits mortuaire. 💡 💡
        De toute façon, ils seront tenus responsables de ce qui arrivera à Sanogo hors cachot.

  15. B Daou a connu des problemes avec la junte! Nous avons tous oeuvre’ pour sa liberation. Plusieurs parmi ceux qui vouent une haine contre le General Sanogo, ont connu un sejour force’ a’ Kati. Nous avons vu une utilisation flagrante d’une justice a’ deux vitesses! Ceux qui ont tue’ des berets verts/rouges sont connus!
    JE SUIS FONCIEREMENT ET BRUTALEMENT HONNETE!SI J’AVAIS UNE QUELCONQUE CONVICTION QUE LE GENERAL SANOGO ETAIT A’ L’ORIGINE DES TRISTES EVENEMENTS D’AVRIL ET DE SEPTEMBRE, J’ AURAIS CESSE’ D’UTILISER MON PSEUDO DEPUIS LONGTEMPS! Des graves CRIMES ont ete’ commis! MAIS QUI SONT A’ L’ORIGINE DESDITS CRIMES ET QUI EN SONT LES VRAIS AUTEURS?
    AVEC LES SURFACTURATIONS ET D’AUTRES VIOLATIONS, NOUS SAVONS MAINTENANT POURQUOI DES ANCIENS/ACTUELS PROCHES D’IBK ONT TOUT FAIT POUR ELIMINER LE GENERAL SANOGO!
    B. Daou refuse d’utiliser le titre GENERAL pour Sanogo. IL NE RECONNAIT PAS UN DECRET LEGITIME PRESIDENTIEL! EST-CE QUE DJONCOUNDA AUSSI A VIOLE’ LES LOIS ICI? B. DAOU SABALI!!!!

    • Mon cher, j’ai toujours mentionne sur ce forum noir sur blanc que j’ai apprecie le coup d’etat par le pays etait devenu un pays ou chacun tous ceux qu’il voulait sans loi ni foi sous le regime de bebi babolo et un president qui A LE CU-LOT DE DIRE A SON PROPRE PEUPLE QUE LUI IL NE ET VA PAS HUMILIER DES CHEFS DE FAMILLE VOLEURS QUI SE SONT SERVIS DU PAYS POUR DVENIR DES MILLIONNAIRES, POUR NE PAS DIRE ,MILLIARDAIRES. Je n’en revenait simple pas donc le pays etait harnarchique.
      Mais j’ai denonce aussi l’apres coup d’etat ou le Capi Sanogo, soldat rate et sa racaille ont fait souffrir la population par leurs pillages, vols, rackets, assassinats, bref la destruction du pays. Donc je souhaite et veux sincerement qu’il et ses complices repondent devant la justice et si des hommes politi-chiens doivent aller au blomba de Bamako-Coura avec lui, ils le seront.
      Aussi le ppresident actuel et sa racaille ont beaucoup decus le peuple par leurs malversations aussi. Donc, wait & see. 😉 .

  16. Ce pays m fait pitié ; la justice sans la force est faible et la force sans justice est tyranique (lincol).

  17. Mon general échappera à la justice c’etait legitime defense nous somme avec vous

Comments are closed.